Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2015

Revues reçues (105) Traction-Brabant 61

Traction-Brabant 61.jpgLe numéro 61 de Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne, est paru.

Au sommaire de ce numéro, les textes et/ou illustrations de Jean-Marie Alfroy, Pierre Andréani, Pascal Batard, Caroline Birckner, René Bourdet, Ferruccio Brugnaro, Jacques Cauda, Michelle Caussat, Anna-Maria Celli, Chloé Charpentier, Dirk Christiaens, Patrice Claude, Jean-Marc Couvé, Xavier Frandon, Cathy Garcia, Béatrice Gaudy, Josiane Gelot, Delphine Gest, J-L Lamouille, Xavier Le Floch, Mathilde Lartige, Alain-Jean Macé, Fabrice Marzuolo, Olivier Millot, Philippe Minot, Myriam, Kelig Nicolas, Gérard Paris, Denis Parmain, Teresinka Pereira, Antonella Porcelluzzi, Alain Sagault, Géraldine Serbourdin, Michel Talon, Florian Tomasini, Pierre Vella, Patrice Viguès et P.M.

Revue trimestrielle, format A5 – 56 pages
Abonnement : 12 € pour 5 numéros
Le blog de la revue
Le blog de Patrice

12/04/2014

Pierre Autin-Grenier

"Vivre ne sert à rien. Mais on continue. Ça fait plaisir. Ou ça fait mal. Enfin, ça fait toujours quelque chose." (Les radis bleus)

Aujourd'hui, ça fait vraiment mal.

16/11/2011

Prosélytisme

Un homme décalé à lire ici.

19/05/2010

Texte d'ami

Un excellent texte de mon ami Éric Allard à découvrir ici !

02/03/2010

SCÉNARIO POUR SOUPE-TV – 2

Deuxième épisode de Toutes et tous les mêmes, concocté par Wazzag.
Mineurs d'âge et petits cœurs s'abstenir...
Pour mémoire, le premier épisode est ici :
https://courttoujours.hautetfort.com/archive/2010/01/29/s...

Scène 1 - Intérieur jour - Chez Kristo - Klitte et Kristo.

Calé dans son cher fauteuil Club, Kristo s'enquille un bon vieux Robbe-Grillet. Par instants, il glousse : le numéro d'un pétomane oulipien à la radio.

- Klitte, pourquoi, ce couteau qui m'a l'air sérieusement tranchant, le brandis-tu au-dessus de mon verre de brandy ?
- Ta cruauté voilée d'ironie, je l'aimais. C'en est fini !
- Klitte, mon amour...
- Tu vas morfler bébé. Du méat au périnée : je vais te la découper.

Scène 2 - Extérieur jour - Dans la Jaguar de Jack - Joan et Jack.

- Quel cérémonial érotique... Jack, je craque !
- Mont' moi ta craque !
- Attention à ce que ça gicle pas, Jack !
- T'inquiète, je vais juste te défroisser l'oeillet.

Scène 3 - Intérieur jour - Chez Andy - Judy et Andy.

- Andy, range-moi cette endive !
- Pour elle je sais que tu salives.
- Tu vas encore me la mettre où, saligaud ?
- Là où c'est bon pour ton lumbago.

Scène 4 - Intérieur jour - Chez Jack - Joan et Jack.

- Joan, ton œil est jaune.
- Jack, ton cœur est black.
- Joan, donne-moi un poutou !
- Promets-moi seulement de ne plus recommencer.

Scène 5 - Extérieur jour - Sur le capot de la Bentley d'Andy - Judy et Andy.

- Je suis un héros tragique qui trafique avec son destin.
- Ta solitude est satanique, sac à merde.
- J'aime ta grosse bouille gouailleuse. Et ton joufflu celluliteux : j'adore.
- Arrête... Ce soir on dîne chez Klitte et Jack Houstick.

Scène 6 - Intérieur nuit - Chez Klitte et Jack - Klitte, Kristo, Andy, Judy et Joan.

- En soufflet, son costume trois-pièces : dégustez !
- Un régal, ça restera dans les annales.
- J'eusse aimé aussi que les roubignoles vous me roustissiez.
- Ça me fout une de ces fringales !

WAZZAG

03/01/2010

Éric Allard - Corps enseignant...

CORPS ENSEIGNANT À LA VEILLE DE LA RENTRÉE

...Deux mois de vacances, c'est long, c'est court ! Ça ne donne pas envie de rentrer. Dix jours avant, je commence à hanter les alentours de l'école, histoire de réhabituer mon corps au contact de ses murs gris. Cela ne va pas sans mal : je sue sang et eau, j'ai le regard hagard, la gorge sèche, mes jambes flageolent. Dans mon trouble, je crois apercevoir quelque collègue pratiquant, pour les besoins de la survie, le même exercice de réappropriation d'un territoire honni. Mais je ne suis pas dans ces moments-là en état de vérifier mes perceptions.
...
Le jour de la rentrée, plus rien ne transparaît de mes angoisses passées. Parfois seulement, au milieu d'un des premiers cours, je vais me réfugier aux toilettes pour, dans un mouchoir propre, étouffer quelques cris de bête épouvantée.

Allard - Penchants retors.jpgExtrait de Penchants retors
Éd. Gros Textes, 2009
Voir https://courttoujours.hautetfort.com/archive/2009/09/26/u...

28/12/2009

Drague poétique...

...pour un éjacutateur précoce : un petite texte de Thierry Roquet en clin d'oeil à... Éric Dejaeger.
C'est ici : http://moritchum.blogspot.com/2009/12/drague-poetique-pou...

Je pense que Thierry vient de lire mes Trashaïkus...

17/12/2009

Éric Allard - LE DEVOIR ACCOMPLI

Son devoir accompli, le vieil homme sortit de chez lui. Il marcha cinq lieues, traversa un bosquet, un jardin, une cour et, quand il arriva en face de la demeure, le soleil était au zénith. Il frappa deux fois à la porte de bois et un jeune homme lui ouvrit. Voici le devoir que vous m'aviez donné à faire, maître, dit-il. Je ne suis pas le maître, répondit le jeune homme, le maître est mort il y a fort longtemps et je suis son petit-fils. Le vieil homme s'excusa, salua et rentra chez lui par le même chemin. Il ouvrit un tiroir, déposa le devoir, puis regarda par la fenêtre le spectacle qu'offrait le jour en train de s'éteindre.

Retrouvez Éric Allard sur son blog : http://lesbellesphrases.skynetblogs.be/

 

13/11/2009

Thierry Roquet : SANS RENDEZ-VOUS

Dans la salle d'entente
aux murs plein de reproductions
d'art du 20è siècle
j'ai reconnu Klimt et consorts
on se dévisage
avec la gêne habituelle
comme
pour savoir qui d'entre nous
est le plus malade
quand on ne lit
pas une revue
qu'on ne lirait pas ailleurs

Découvrez les textes de Thierry qui sera pour la 2ème fois mi(ni)crobisé en 2010 :

http://moritchum.blogspot.com/