Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2012

Pas que du récent (87)

Selby - Le démon.jpgLE DÉMON
par Hubert Selby Jr

La geôle, lu en 2002, m’a fait un tel effet qu’il m’a fallu dix ans pour ouvrir Le démon... Ce roman raconte la lente descente aux enfers d’un jeune cadre immensément prometteur, Harry White. Plus il grimpe les échelons de sa société, plus sa schizophrénie augmente, le rendant chaque fois un peu plus dingue. Un très grand roman !

10-18 (1999)
352 pages
7,50 €
ISBN : 2-264-00578-5
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

Commentaires

Enfin quelqu'un, et un ami en plus, qui parle du Démon, le meilleur, et de loin, des Selby que j'aie lus jusqu'ici! Il y a plus de trente ans, ce livre m'a complètement chamboulé, tant il incarnait formidablement la réalité profonde de ce que j'appelle le libéral-nazisme à travers la descente aux enfers de son incroyable (parce que tellement vrai, tellement nous!) anti-héros.
Ce livre est à notre époque ce que Les liaisons dangereuses ont été au siècle des ténébreuses Lumières: un témoignage, un chef-d'œuvre. Personne n'a mieux donné à voir, à sentir, à comprendre, à vivre surtout, que consommer c'est consumer.
Merci, Éric, d'en avoir parlé.

Écrit par : Alain Sagault | 29/07/2012

Répondre à ce commentaire

Tu en parles mieux que moi, Alain ! Ce roman est très différent des autres Selby Jr que j'ai lus : Last exit to Brooklyn, Retour à Brooklyn, et surtout La geôle, que j'ai failli abandonner plusieurs fois tant il me donnait la nausée. J'ai moins aimé son recueil de nouvelles. Il me reste ses deux derniers romans à lire. Je n'attendrai pas dix ans.

Écrit par : Éric | 29/07/2012

Tu sais quoi? Je n'ai pas encore réussi à le relire, tant il est déprimant à force d'être juste! Au bout de quelques pages, je me sens tellement merdeux que j'arrête. Ce n'est pas Selby qui est désespéré, c'est le monde autour de lui qui est désespérant…
Pas lu La geôle, et pas fini Last exit, trop contourné et volontairement "écrit" pour moi.

Écrit par : Alain Sagault | 31/07/2012

Répondre à ce commentaire

Selby est tout sauf un marrant. Tu devrais essayer "La geôle". Un roman vraiment fou, dans le sens médical du terme.

Écrit par : Éric | 31/07/2012

Écrire un commentaire