Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2017

Un peu de pub (380)

Mohamed - Le vin des crapauds.jpgLE VIN DES CRAPAUDS
par Said Mohamed
Linogravures de Bob De Groof
Préface de Cathy Garcia

Des poèmes-pamphlets contre la guerre, aussi noirs que les illustrations de Bob De Groof.

Un extrait ici.

Les Carnets du Dessert de Lune (2017)
70 pages (format 19x29)
18 €
ISBN : 978-2-930607-85-6
Un peu plus sur l’auteur
Un peu plus sur l’illustrateur
Le site de l’éditeur et son blog

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

24/05/2017

Irréflexions (176)

Livre introuvable : Le négrillon du foyer – Léopold II de Belgique.

Comme variante à la formule « Sur la tête de ma mère ! », je propose « Sur le gland de mon père ! »

Désignez-moi l’homme politique incorruptible et je lui balance le premier pot-de-vin.

En politique, le trou du cul n’a de cesse que d’agrandir son diaMETTRE.

Après « Tu vois ce que je veux dire ? », je propose, tout aussi logiquement, « Tu entends ce que je veux voir ? »

22/05/2017

C'est pas moi qui l'dis !

Éric Allard a lu mes STREETS. Son avis est à découvrir ici.

Couverture Streets avec dos.jpg

08:44 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Pas que du récent (202)

Campion - Palabres.jpgPALABRES
par Léo Campion
Préface de William Shakespeare (!)

Sous l’arbre à palabres qu’il a planté dans son salon, le docteur Klette (« désaltère ego » de l’auteur) discute des sujets les plus variés avec ses amis le délicieux poète Klache, le talentueux grosse-caisse solo Klute et le charmant docteur Kloppe. Aussi saugrenu que désopilant.

Éditions du Scorpion (1961)
222 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur cet auteur libertaire

20/05/2017

Irréflexions (175)

Toujours vider tes verres pour ne pas finir poète !

L’houmous, très à la mode en cuisine, n’est peut-être qu’une histoire d’o en trop...

Les sœurs siamoises préfèrent Jean-Jacques Deux-Bouts à Chantal Goya.

Le poète qui publie sous pseudo doit être honteux de ce qu’il écrit. Ou de se dire poète.

Si tu es dans de sales draps, lave-les. Tu seras dans de beaux draps.

18/05/2017

Pas que du récent (201)

Bartelt - Le fémur de Rimbaud.jpgLE FÉMUR DE RIMBAUD
par Franz Bartelt

Majésu Monroe (rien à voir avec Marilyn) est un brocanteur peu scrupuleux qui n’hésite pas à vendre des dents de lait de Vercingétorix ou des salière à moitié pleines ayant appartenu à Napoléon. Lorsqu’il rencontre Noème Parker, c’est le coup de foudre. La jeune femme, alcoolique, vit dans le dénuement le plus total par rejet de son riche homme d’affaires de père. Pour la séduire, Majésu lui raconte qu’il a égorgé jadis un grand patron et promet de faire la même chose pour les parents de la jeune femme. Le lendemain des épousailles, les parents meurent dans un attentat et... les ennuis commencent pour le brocanteur. Du grand Bartelt !

Gallimard (Folio 5906 – 2015)
288 pages
7,70 €
ISBN : 978-2-07-046289-6
Un peu plus sur l’auteur

16/05/2017

Irréflexions (174)

Après vingt-huit jours sans alcool et quarante jours sans viande, je propose aux fanatiques six mois sans sexe. Ça leur fera les pieds.

Départ d’une course d’octogénaires en chaise roulante : « Escarres, go ! »

Bien qu’elle fasse du cheval depuis plus de vingt ans, elle ignore tout du mouvement DADA.

Le désespoir Williams.

Ce que je découvre de moins en moins dans la poésie actuelle, c’est de la poésie.

14/05/2017

Un peu de pub (379)

Massot - Nuages de saison.jpgNUAGES DE SAISON
par Jean-Louis Massot

Une cinquantaine de textes courts sur le thème des nuages. C’est tout beau, tout gentil et pas du tout lassant.

Deux extraits pris au hasard ici.

Éd. Bleu d’encre (2017)
68 pages
12 €
ISBN : 978-2-930725-13-0
Le site de JLM éditeur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

13/05/2017

Revues reçues (160)

Traction-Brabant 73.jpgLe numéro 73 de Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne, est paru.

Au sommaire de ce numéro (textes ou illustrations) : Jean-Marie Alfroy, Daniel Birnbaum, Laurent Bouisset, Julien Boutreux, Valérie Canat de Chizy, Michelle Caussat, Patrice Claude, Jean-Marc Couvé, Laurent Deheppe, Louis Dubost, Cathy Garcia, Béatrice Gaudy, Claire Gauzente, Marie-Françoise Ghesquier, Hervé Jamin, Jean-Baptiste Happe, Annie Hupé, Gilles Lafay, Chloé Landriot, Gérard Lemaire, Barbara Le Moene, Didier Leroi, dit Lodi, Alain-Jean Macé, Philippe Minot, Bénédicte Montjoie, Marie-France Ochsenbein, Denis Parmain, Igor Quézel-Perron, Basile Rouchin, Salvatore Sanfilippo, Line Szöllösi, Michel Talon, Marc Tison, Pierre Vella, Patrice Viguès, Jean-Louis Vincendeau, Gabriel Zimmermann et P.M.

Revue trimestrielle, format A5 – 56 pages
Abonnement : 12 € pour 5 numéros
Le blog de la revue
Un des blogs de Patrice

12/05/2017

Irréflexions (173)

Funérarium puis cimetière. Marre de ces gens qui meurent avant moi !

Qui se prend la tête devrait la balancer au plus loin.

Les patrons, les ministres et les représentants syndicaux font une croisière sur un paquebot cinq étoiles. Le navire coule. Qui périt noyé ? Les travailleurs.

Elle s’est fait connaître par le bouche à oreille. Lui, par la bite au con.

Il a prit un excellent départ... en couilles.

10/05/2017

Un peu de pub (378)

Lahu-Vinau - Ça joue.jpgÇA JOUE
par Roger Lahu & Thomas Vinau

Le vieux Sioux barbu et le jeune Apache barbu itou se livrent ici à une partie de ping-pong poétique, se répondant en amorties plutôt qu’en smashes tout en fumant le calumet de la paix. Bravo, les amis !

Quatre extraits ici.

Le Pédalo Ivre (2017)
68 pages
10 €
ISBN : 979-10-92921-16-8
Un florilège des textes de Roger à découvrir ici
Le blog de Thomas
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

08/05/2017

Irréflexions (172)

Hepdrey aux burnes.

Ne pas mettre de frein à la connerie. Tout bien réfléchi, elle m’amuse trop.

Je m’en fous. Sans plus. Ni rien d’autre.

Penser avec son cul plutôt qu’avec sa tête. Beaucoup y arrivent.

Il me faut au moins deux ans pour remplir un recueil d’irréflexions. De petits malins font ça en six mois.

06/05/2017

Un peu de pub (377)

Garcia - D'ombres.jpgD’OMBRES (Poèmes 1990-2013)
de et illustré par Cathy Garcia

Comme le titre l’indique, Cathy a rassemblé ici une trentaine de textes sombres, avec la mort tapie aux détours des mots. Un fort bel ensemble.

Deux extraits ici

à tire d’aile (chez l’auteur, 2017)
48 pages
10 €
Le blog de Cathy via lequel on peut la contacter

05/05/2017

C'est demain !

Bataille d'aphorismes Charleroi mai 2017 (compressé)).jpg

Toutes les informations ici

11:49 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2)

04/05/2017

Irréflexions (171)

J’ai bon comme un pou dans une chevelure propre.

Sûr que Don Juan tombait aussi des habillées.

Toi qui t’agites et tintamarres, sors du champ de mes sens !

Je suis allé par hasard à une dégustation de vins. C’était très proutprout. Je me la suis jouée oethnologue.

Miroir, mon beau miroir, dis-moi que je suis le plus bièsse !

02/05/2017

Un peu de pub (376)

Maltère - Scènes d'esprit.jpgSCÈNES D’ESPRIT ET AUTRES NOUVELLES
par Céline Maltère
Illustrations de Delphine Bloc

On retrouve dans ces treize nouvelles le style racé de Céline et son imagination nourrie à la littérature fantastique qui met en scène des personnages toujours marginaux et bizarres.

Les Deux Crânes (2016)
148 pages
10 €
ISBN : 978-2-9555856-0-3
Céline n’a pas ni blog ni site mais une page FB
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

01/05/2017

Irréflexion (reprise)

Muguet.jpg

Le 1er mai, c'est sacré : je n'en fous pas une !
Sauf mon épouse.

29/04/2017

AU NOM DE LA MÈRE

— M’an Marie ! M’an Marie !
— Quoi encore !
— A caca à culotte, m’an Marie.
— Bon sang, Jésus ! C’est pas possible ! Encore faire dans ton falzar à douze ans ! Mais qui m’a foutu un enfant pareil ?

28/04/2017

À vos agendas !

Le samedi 6 mai, je serai au 2e Festival du Livre de Charleroi, de 14 à 18h, sur le stand du Cactus Inébranlable ou sur celui des Carnets du Dessert de Lune (ou au bar). À 14h30, bataille d'aphorismes avec mes amis André Stas et JPé Querton.

Toutes les infos ici.

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

27/04/2017

C'est pas moi qui l'dis...

Joseph Bodson, président de l'AREAW, a lu mes STREETS. Son avis est à découvrir ici.

12:53 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Revues reçues (159)

Nouveaux Délits 57.jpgLe numéro 57 de NOUVEAUX DÉLITS, la revue de Cathy Garcia, est paru.

Au sommaire : Grégoire Damon, Marianne Desroziers, Amélie Guyot, Hans Limon & Alexo Xenidis.
Illustrations : Alissa Thor.

Revue trimestrielle A5 – 48 pages
Les modalités d’abonnement sont ici
Le blog de la revue

25/04/2017

Irréflexions (170)

Sans procréation, plus aucun pédophile dans quinze ans.

Un nain parfait pas si simple prêt sans futur.

Ses réflexions me font comme des escarres au cerveau.

De deux mots, il faut choisir le plus urticant.

Sans Magritte, la pipe n’aurait pas eu la même notoriété.

23/04/2017

Un peu de pub (375)

Lahu - AZERTYUIOP.jpgAZERTYUIOPécédaire
par Roger Lahu

Après une assez longue absence, le grand retour de l’ami Beardy en recueil. Enfin ! Comme toujours, des textes qui ne se prennent ni au sérieux ni la tête, qui étonnent autant par leur inspiration que par leur simplicité et, surtout, qui font souvent (sou)rire. ENCORE !

Deux extraits ici.

Éd. Gros Textes (2017)
54 pages format paysage
8 € port compris
ISBN : 978-2-35082-333-1
Un florilège des textes de Roger à découvrir ici
Le blog de l’éditeur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

21/04/2017

Irréflexions (169)

Les politiciens sont trop souvent des hommes d’actionS.

J’ai parfois conseillé des poètes en herbe. J’espère en avoir déconseillé bien plus.

Cuba sera bientôt CubUSa.

Après deux ou trois jours, un gréviste de la faim n’est plus capable d’emmerder qui que ce soit.

Qui pense en profondeur doit secrètement rêver de retourner au charbon.

20/04/2017

C'est pas moi qui l'dis...

Dejaeger - Petit Jésus.jpg

Joseph Bodson, président de l'AREAW, a lu mon Petit Jésus et la vie sexuelle des poètes. Son avis est à découvrir ici.

10:25 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

19/04/2017

Revues reçues (158)

Catarrhe 26.jpgPour le 26e et ultime (snif !) numéro de CATARRHE, le Palotin aux Dents Rouges a gâté ses abonnés : en plus de cette livraison, des lunettes pour bien apprécier certains dessins en 3D et une plaquette collector signée Lou Dubois.

Au sommaire...
En couverture, un anaglyphe d’Olivier Texier et un aphorisme de Paul Guiot. En 2e de couverture, une pensée illustrée de Jean-Paul Verstraeten (en anaglyphe). Dans le rabat de la couverture, Céline Maltère nous présente « Christ, f. » illustré par J-P Verstraeten. Nous voici enfin à l’éditorial suivi de la chronique badine de Marc Sanders : « Cols blancs v./Blancs becs ». Philippe Azar tirera « La queue du diable ». Gaspard Pitiot nous invitera à sa « Cérémonie ». Il nous dira aussi ce qu’il y a « Sous les quartz striés ». Jean Pézennec donnera son point de vue sur la « Beauté ». Lou Dubois nous fera partager ses « légendaires portraits légendés ». Kashima San nous invitera à l’affrontement d’« Éros contre Priape ». Thierry Lechat confirmera que « Celui qui rêve reste lucide ». André Stas et Éric Dejaeger batifoleront dans « Boileau revisited ». Le Docteur Lichic nous présentera son « Histoire de l’agriculture et des mœurs paysannes », plus précisément « Attelages et tractions ». Il nous fera également visiter son « Bestiaire anecdotique ». Valère Kaletka partagera ses « Poèmes ». Patrick Boutin affirmera qu’il y a « Un temps pour tout ». Éric Dejaeger, dans « La linguistique appliquée », développera le préfixe « Térato- » et le suffixe « -ectomie ». Céline Maltère nous présentera « Rosende ou la litanie des abattoirs ». Christine Schmidt proposera « Cataracte » et « Lithiase ». Olivier Texier nous infligera « ses dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche ». Jean-Paul Verstraeten, en guise d’adieu, passera un « Coup d’épilogue à poussières ». Thierry Lechat nous donnera un dernier conseil avant de nous quitter. Mais que tout ça ne nous fasse pas oublier de fêter St Georges Dazet, Poulpe au regard de soie, le 12 Clinamen soit le 3 avril vulgaire. (Anaglyphe).

Peut-être qu’il reste quelques numéros en stock... Pour tous renseignements, contactez la revue : revue.catarrhe@gmail.com

Le site de la revue

CATARRHE : la revue qui toussait les gens à rire !

18/04/2017

C'est pas moi qui l'dis...

Thierry Roquet -
J'ai bien reçu ton recueil STREETS. Je l'ai même déjà lu. Et avec délectation dois-je te dire. Tu as encore réussi un très bon recueil, alliant fantaisie (loufoquerie comme tu dis) et poésie. J'ai trouvé ça presque "jouissif". J'avais déjà lu pas mal de "streets" sur ton blog mais, là, c'est encore mieux !

10:03 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

17/04/2017

CARNAVAL DE BINCHE

Saoule

Ma
Poule

– Houle
À
La
Boule –

Rend
Tant
Bile

Sur
Gille
Sur.

15/04/2017

C'est pas moi qui l'dis...

John Ellyton -
J’ai bien reçu STREETS. Grand merci. J’en terminerai la lecture ce soir en suivant tes rues et tes bons conseils pour les arpenter. C’est bien du Dejaeger. Je ne m’en lasse pas.

Roger Lahu -
Moi qui fuis les villes comme peste & choléra, j'ai déambulé dans tes "streets" un grand sourire aux lèvres ! Y a pas photo : dejaeger-streets, c'est vachement mieux que google-street !

Je comble un oubli :

Rue des Poètes belges

Ne vous étonnez pas
De rencontrer de vieilles dames aux cheveux bleus ou roses
Tenant en laisse
Qui un iguane
Qui un petit chameau
Qui une grenouille
Elles vous regarderont d’un air suspicieux
Si vous marquez un temps d’arrêt
En les croisant

11:53 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

14/04/2017

Un peu de pub (374)

Artufel - Il faut repeindre.jpgIL FAUT REPEINDRE LE MOTEUR
par Yves Artufel

J’écrivais récemment dans mon recueil d’irréflexions en cours que ce que je trouvais de moins en moins dans la poésie actuelle, c’était de la poésie. Ce recueil me prouve le contraire avec son mélange d’aphorismes, de proses poétiques (rien à voir avec le surfait poème en prose !) et de poèmes. C’est beau, sans plus, et on comprend tout ! Rien n’est extrait du nombril et il n’y a pas de faits personnels divers verticalisés ou verticalement diversisés. Même si ce recueil reprend en partie des textes parus à la fin du XXe siècle (20e pour ceux qui ne déchiffrent plus les chiffres romains), les powètes du n’importe quoi devraient en prendre de la bonne mauvaise graine. À ceux qui commenteront qu’Yves est mon éditeur, je réponds déjà que je ne fais jamais de cadeau sur ce blog.

Deux extraits ici.

Éd. Gros Textes (2016)
72 pages
9 € port compris
ISBN : 978-2-35082-303-4
Le blog de l’éditeur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !