Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2017

Irréflexions (183)

Marguerite Duras moins qu’elle ne l’espérait.

Poli – Où lâchâtes-vous un vent, honorable vieillard ?
Grossier – Tu pétas où, schnock ?

Doit-on dire assoleillir ou assoleiller ? Un problème d’assholes...

(Afec l’accent allemand)
Ferlaine foutit-il ou fut-il foutu ?

12/07/2017

Un peu de pub (384)

Clette - Mon pote Couille Molle.jpgMON POTE COUILLE MOLLE
par André Clette
Illustré par les caricaturistes de MPP

Couille Molle, c’est le beauf’ cinq étoiles. Il ne connaît rien mais est capable, sans peur et sans reproche, de donner un avis sur tout, avis en lequel il croit dur comme fer. Enfonceur de portes inexistantes, champion des lieux communs, il est prêt à enfourcher toute idée reçue. Avec ses collègues Proetmacher, Poil Decul, Chaude Biesse et quelques autres, il sévit dans chaque numéro de Même Pas peur. Quant à Clette, il habite Pont-à-Celles, ce qui n’est pas une référence.

Même Pas Peur Éditions (2017)
92 pages
10 €
ISBN : 978-2-930957-02-9
André a une page FB

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

10/07/2017

Irréflexions (182)

Prodigue, as-tu du cash ?

Les banques nous entubent à pas de gérants.

Aller au cacabinet.

Politique : beaucoup d’appelés et trop d’élus. Et bien plus encore de déçus.

08/07/2017

Un peu de pub (383)

Delescaille et Burion.jpgLE DJIHADISS WALLON
par Burion
&
LA LUTTE DES GLACES
par Delescaille

Jules Renard a écrit dans son journal que « L’humoriste, c’est un homme de bonne mauvaise humeur. » Pour les avoir rencontrés, je peux vous affirmer que ces deux habitués des pages de Même Pas Peur sont de joyeux compères qui manient et dessinent l’humour, essentiellement noir, avec brio ! Et qu'ils n'ont même pas peur !

Burion
Même pas Peur Éditions (2017)
86 pages
10 €
ISBN : 978-2-930957-01-2
Un extrait ici
Thomas Burion est sur FB

Delescaille
Même Pas Peur Éditions (2017)
100 pages
10 €
ISBN : 978-2-930957-0-5
Un extrait ici
Serge Delescaille est sur FB

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

06/07/2017

Irréflexions (181)

Sa pensée est aussi tordue qu’une branche de sureau.

Cher soi-disant maître, vous provoquez en moi des poussées de fèces.

D’une amie qui préfère rester anonyme : « Ce type me lacère le clitoris. »

M. Pokora... des pâquerettes.

04/07/2017

C'est pas moi qui l'dis !

Ghislain Cotton a lu mes STREETS pour Le Carnet et les Instants.

Son avis est à découvrir ici.

Couverture Streets avec dos.jpg

10:18 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Pas que du récent (203)

Frédérique - Histoires blanches.jpgHISTOIRES BLANCHES
par André Frédérique

Recueil de poèmes et de courtes proses paru initialement en 1946 chez Gallimard. Pharmacien de formation, André Frédérique s’intéressait plus à la littérature qu’à son officine. Proche du surréalisme et de la ‘Pataphysique, ses textes sont souvent teintés d’humour noir. Épinglé par Jacques Sternberg dans son Dictionnaire des idées revues.

Un extrait ici.

Éditions Plasma (1980)
268 pages – En occase
Réédité au Cherche-Midi en 2003 (17,25 €)
Un peu plus sur l’auteur

02/07/2017

Irréflexions (180)

Je ne connais rien à Twitter. Le seul fait de savoir que Coin-Coin Trump utilise ce réseau me suffit à ne pas y aller voir.

Elle est aussi plate qu’un cloporte sous une vieille brique.

Ce pédant me disloque les parties nobles.

« Place Blanche régnaient Bribri, tenancière sur le retour d’un bordel, et son jeune compagnon Manu, mac rond comme toute la Pologne. » (J.B. Cologne, Histoire des claques parisiens, Paris, Éditions Lablonde, 2017)

30/06/2017

Un peu de pub (382)

Marzuolo - Le Far West.jpgLE FAR WEST EST UN CIMETIÈRE COMME UN AUTRE
par Fabrice Marzuolo

Dix nouvelles du pote Fabrice, écrites dans son style reconnaissable avec sa hargne habituelle et ses digressions que je n’hésite pas à qualifier de céliniennes. Fabrice et les concessions, c’est incompatible... Amateurs de guimauve, n’achetez surtout pas !

Éditions L’Autobus (2017)
116 pages
10 €
ISBN : 978-2-9539-3208-9
Disponible iniquement via Amazon par le biais du blog de Fabrice

28/06/2017

Irréflexions (179)

Ce qu’il écrit n’enflammerait pas une église construite avec des allumettes.

Grâce à Internet, les écrivains peuvent jeter des nabuchodonosors à la mer virtuelle.

Si tu rêves d’être dans le vent, commence par acheter un bon masque anti-gaz.

J’attends la goutte d’eau qui fera déborder la vase, voire la fosse à purin.

26/06/2017

Revues reçues 161

Traction-Brabant 74.jpgLe numéro 74 de Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne, est paru.

Au sommaire de ce numéro (textes ou illustrations) : Jean-Marie Alfroy, Fred Bonnet, Marc Bonetto, Michèle Capoilungo, Michelle Caussat, Murielle Compère-Demarcy, Roland Cornthwaite, Jean-Marc Couvé, Pascal Dandois, Raymond Delattre, Cathy Garcia, Marc Guimo, Gérard Hutt, François Ibanez, Christophe Jubien, Sébastien Kwiek, Alain Lacouchie, Chloé Landriot, Xavier Le Floch, Yoann Levêque, Jacques Lucchesi, Pierre Mélendez, Valery Molet, Patrick Oustric, Damien Paisant, Denis Parmain, Jean Pézennec, Florentine Rey, Marine Ribaud, Michel Talon, Florent Toniello, Didier Trumeau, Yvette Vasseur, Pierre Vella, Patrice Viguès et P.M.

Revue trimestrielle, format A5 – 56 pages
Abonnement : 12 € pour 5 numéros

Le blog de la revue
Un des blogs de Patrice

14/06/2017

Crowdfunding MÊME PAS PEUR - Ça avance !

Quinze jours avant la date butoir, le crowdfunding
du journal satirique belge MÊME PAS PEUR
en est à 71 % : 3555 € récoltés sur les 5000 espérés,
grâce à 76 contributeurs.

On y est presque !!!

Si vous n'avez pas encore contribué, regardez bien les contreparties.
Par exemple, pour 75 €, vous recevrez les trois premières publications des Éditions MPP (30 €)
et un abonnement d'un an au journal (25 €).
Faites le calcul !

Allez, n'hésitez pas, même 5 € seront les bienvenus.
Il vous reste deux semaines pour vous décider.

Tout se passe ici
https://fr.ulule.com/mpp-lejournal/

09:11 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

07/06/2017

CROWDFUNDING MPP

Dix jours après son lancement, le crowdfunding du journal satirique belge MÊME PAS PEUR
en est à 55 % : 2750 € récoltés sur les 5000 espérés.
Le plus dur reste à faire...
Si vous n'avez pas encore contribué, regardez bien les contreparties.
Par exemple, pour 75 €, vous recevrez les trois premières publications des Éditions MPP (30 €)
et un abonnement d'un an au journal (25 €).
Faites le calcul !

Allez, n'hésitez pas, même 5 € seront les bienvenus.
Il vous reste vingt-deux jours pour vous décider.

Tout se passe ici
https://fr.ulule.com/mpp-lejournal/

MPP 18.jpg

18:11 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

02/06/2017

Relâche

À part quelques aléatoires nouvelles,
le blog prend ses quartiers d'été
un peu à l'avance.


IL N'Y A PAS QUE L'ÉCRAN DANS LA VIE !

Gaston livres.gif

 

11:42 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

01/06/2017

Irréflexions (178)

Pour ceux qui rêvent d’évincer Elio Di Rupo* à la tête du PS : il ne s’avouera jamais vingt culs !

La place de Paul Magnette**, c’est sur la porte du frigo.

Mettre systématiquement des titres à des aphorismes ne sert qu’au remplissage du recueil.

Elles doivent être très recherchées car on ne les trouve pas en seconde main, les Envolées de Labitte (Alphonse)***.

Inspiré par Scutenaire. Être pétrifié de son vivant ne vous statufie pas.

* Tyrannosaure gay de la politique belge, voir Wikipédia.
** Jeune ponte du parti socialiste belge, voir Wikipédia.
*** Il a réellement existé mais n'est sans doute pas digne de Wikipédia.

31/05/2017

C'est pas moi qui l'dis !

Mes STREETS (voir ici) parcourues par Fabrice Marzuolo -

Toutes ces balades qui ne manquent pas d’L, les oiseaux ont en deux pour voler (ils connaissent la musique) alors que l’homme se balade souvent sur une seule patte. Tes poèmes portent bien ton coup de plume (je ne sais pas si le nom existe déjà, mais je les nommerais bien « aphopoème », ou des poèmes à risque , il y a de l’humour parfois en peau de banane, alors durant la balade, on peut glisser, d’où le risque de se faire du bien). Et tu parviens aussi à créer un univers coloré (pas sans rappeler les couleurs de Breughel, comme si tes rues devenaient des personnages, je pense par exemple, au facteur avec son vélo sur coussins d’air, 11th street…), tes poèmes respirent la vie, des bouffées d’air pur dans la ville, qui donnent de l’énergie. Tu mérites mieux qu’un nom de rue, je verrais bien un antidépresseur Éric Dejaeger avec la particularité de n’avoir aucune contre-indication.

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

30/05/2017

Crowdfunding MÊME PAS PEUR

Afin d'asseoir quelque peu son avenir, MÊME PAS PEUR lance un crowdfunding. Tous les dons (avec contreparties) sont les bienvenus, du plus petit au plus grand. C'est ici : https://fr.ulule.com/mpp-lejournal/  (Je précise que les contributions seront remboursées aux donateurs si l'objectif n'est pas atteint ce 30 juin.) Une vidéo de 3' présente le journal et le projet :
https://www.youtube.com/watch?v=JpGyNuJ5H38

MÊME PAS PEUR est un journal satirique totalement indépendant qui fonctionne sans le moindre subside, sans publicité et dont tous les contributeurs travaillent bénévolement.

Le site du journal qui a également une page FB.

MPP 17.jpg

09:35 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Un peu de pub (381)

Maltaverne - Débile aux trois quarts.jpgDÉBILE AUX TROIS QUART
par Patrice Maltaverne

Avec un titre pareil, ce recueil ne pouvait pas me décevoir. Et il ne m’a pas déçu ! Quand tant de poètes se prennent la tête, se curent le nombril jusqu’à la septicémie, s’auto-trépanent jusqu’à l’abstruscons, ce genre de livre insuffle un bol d’air dans un landerneau qui se recroqueville sur soi-même.

Un extrait ici.

Éditions Gros Textes (2017)
70 pages
10 €
ISBN : 978-2-35082-332-4
Patrice n’a pas de blog personnel
Son blog dédié essentiellement à la poésie
Le blog de sa revue Traction-Brabant
Son blog dédié aux autres revues
Le blog de sa maison d’édition
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

29/05/2017

C'est pas moi qui l'dis !

Denis Billamboz a lu mes STREETS. Son avis est à découvrir ici.

Couverture Streets avec dos.jpg

11:51 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

28/05/2017

Irréflexions (177)

De tous les peuples de la gaule, les Wallons ont la plus dure.

L’âge venant, ce grand crabe cru s’tasser.

On confond souvent dans les médias « talent » et « tas rapide ».

Tellement avare qu’il rinçait et mettait à sécher ses Coton-tiges pour les utiliser une seconde fois.

Ce tailleur de pierre fabriquait lui-même ses costumes et ses chemises.

26/05/2017

Un peu de pub (380)

Mohamed - Le vin des crapauds.jpgLE VIN DES CRAPAUDS
par Said Mohamed
Linogravures de Bob De Groof
Préface de Cathy Garcia

Des poèmes-pamphlets contre la guerre, aussi noirs que les illustrations de Bob De Groof.

Un extrait ici.

Les Carnets du Dessert de Lune (2017)
70 pages (format 19x29)
18 €
ISBN : 978-2-930607-85-6
Un peu plus sur l’auteur
Un peu plus sur l’illustrateur
Le site de l’éditeur et son blog

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

24/05/2017

Irréflexions (176)

Livre introuvable : Le négrillon du foyer – Léopold II de Belgique.

Comme variante à la formule « Sur la tête de ma mère ! », je propose « Sur le gland de mon père ! »

Désignez-moi l’homme politique incorruptible et je lui balance le premier pot-de-vin.

En politique, le trou du cul n’a de cesse que d’agrandir son diaMETTRE.

Après « Tu vois ce que je veux dire ? », je propose, tout aussi logiquement, « Tu entends ce que je veux voir ? »

22/05/2017

C'est pas moi qui l'dis !

Éric Allard a lu mes STREETS. Son avis est à découvrir ici.

Couverture Streets avec dos.jpg

08:44 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Pas que du récent (202)

Campion - Palabres.jpgPALABRES
par Léo Campion
Préface de William Shakespeare (!)

Sous l’arbre à palabres qu’il a planté dans son salon, le docteur Klette (« désaltère ego » de l’auteur) discute des sujets les plus variés avec ses amis le délicieux poète Klache, le talentueux grosse-caisse solo Klute et le charmant docteur Kloppe. Aussi saugrenu que désopilant.

Éditions du Scorpion (1961)
222 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur cet auteur libertaire

20/05/2017

Irréflexions (175)

Toujours vider tes verres pour ne pas finir poète !

L’houmous, très à la mode en cuisine, n’est peut-être qu’une histoire d’o en trop...

Les sœurs siamoises préfèrent Jean-Jacques Deux-Bouts à Chantal Goya.

Le poète qui publie sous pseudo doit être honteux de ce qu’il écrit. Ou de se dire poète.

Si tu es dans de sales draps, lave-les. Tu seras dans de beaux draps.

18/05/2017

Pas que du récent (201)

Bartelt - Le fémur de Rimbaud.jpgLE FÉMUR DE RIMBAUD
par Franz Bartelt

Majésu Monroe (rien à voir avec Marilyn) est un brocanteur peu scrupuleux qui n’hésite pas à vendre des dents de lait de Vercingétorix ou des salière à moitié pleines ayant appartenu à Napoléon. Lorsqu’il rencontre Noème Parker, c’est le coup de foudre. La jeune femme, alcoolique, vit dans le dénuement le plus total par rejet de son riche homme d’affaires de père. Pour la séduire, Majésu lui raconte qu’il a égorgé jadis un grand patron et promet de faire la même chose pour les parents de la jeune femme. Le lendemain des épousailles, les parents meurent dans un attentat et... les ennuis commencent pour le brocanteur. Du grand Bartelt !

Gallimard (Folio 5906 – 2015)
288 pages
7,70 €
ISBN : 978-2-07-046289-6
Un peu plus sur l’auteur

16/05/2017

Irréflexions (174)

Après vingt-huit jours sans alcool et quarante jours sans viande, je propose aux fanatiques six mois sans sexe. Ça leur fera les pieds.

Départ d’une course d’octogénaires en chaise roulante : « Escarres, go ! »

Bien qu’elle fasse du cheval depuis plus de vingt ans, elle ignore tout du mouvement DADA.

Le désespoir Williams.

Ce que je découvre de moins en moins dans la poésie actuelle, c’est de la poésie.

14/05/2017

Un peu de pub (379)

Massot - Nuages de saison.jpgNUAGES DE SAISON
par Jean-Louis Massot

Une cinquantaine de textes courts sur le thème des nuages. C’est tout beau, tout gentil et pas du tout lassant.

Deux extraits pris au hasard ici.

Éd. Bleu d’encre (2017)
68 pages
12 €
ISBN : 978-2-930725-13-0
Le site de JLM éditeur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

13/05/2017

Revues reçues (160)

Traction-Brabant 73.jpgLe numéro 73 de Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne, est paru.

Au sommaire de ce numéro (textes ou illustrations) : Jean-Marie Alfroy, Daniel Birnbaum, Laurent Bouisset, Julien Boutreux, Valérie Canat de Chizy, Michelle Caussat, Patrice Claude, Jean-Marc Couvé, Laurent Deheppe, Louis Dubost, Cathy Garcia, Béatrice Gaudy, Claire Gauzente, Marie-Françoise Ghesquier, Hervé Jamin, Jean-Baptiste Happe, Annie Hupé, Gilles Lafay, Chloé Landriot, Gérard Lemaire, Barbara Le Moene, Didier Leroi, dit Lodi, Alain-Jean Macé, Philippe Minot, Bénédicte Montjoie, Marie-France Ochsenbein, Denis Parmain, Igor Quézel-Perron, Basile Rouchin, Salvatore Sanfilippo, Line Szöllösi, Michel Talon, Marc Tison, Pierre Vella, Patrice Viguès, Jean-Louis Vincendeau, Gabriel Zimmermann et P.M.

Revue trimestrielle, format A5 – 56 pages
Abonnement : 12 € pour 5 numéros
Le blog de la revue
Un des blogs de Patrice

12/05/2017

Irréflexions (173)

Funérarium puis cimetière. Marre de ces gens qui meurent avant moi !

Qui se prend la tête devrait la balancer au plus loin.

Les patrons, les ministres et les représentants syndicaux font une croisière sur un paquebot cinq étoiles. Le navire coule. Qui périt noyé ? Les travailleurs.

Elle s’est fait connaître par le bouche à oreille. Lui, par la bite au con.

Il a prit un excellent départ... en couilles.