Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2021

UN MIRACLE APOCRYPHE

Son miracle accompli, Jésus se rendit compte que la foule de ses admirateurs était en grande partie composée d’amateurs de rôties. Il procéda donc à la multiplication des grille-pain.

25/02/2021

Un peu de pub (489)

Fraxion - Errer me muscle.jpgERRER ME MUSCLE
par Heptanes Fraxion

C’est le troisième recueil de ce poète, un vrai !, que je lis, après deux parus chez Corps Mort en Nuptial. Il est temps d’en parler ! Je pensais l’avoir fait mais n’en retrouve pas la trace. De tous les powètes francophones que j’ai lus ces cinq dernières années, c’est l’un des rares à posséder une voix propre, même si elle est souvent sale. À découvrir sans tarder, franchement ! Je ne vous cache pas que certains de ses textes me font penser à Bukowski.

Un extrait ici.

Éditions Gros Textes (2020)
54 pages
8 €
ISSN : 978-2-35082-456-7
Le blog de l’auteur, pas vraiment à jour
Le blog de l’éditeur

Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

23/02/2021

Irréflexions (339)

Lorsque le port du masque bucco-nasal cessera d’être obligatoire, les becs-de-lièvre râleront ferme.

Alain Hubert* en quarantaine : il a chopé le variant antarctique.

Depuis son départ de la Maison Blanche, Donald Trump n’est plus qu’une fake news.

Le cure-dent est la pique à brochette de l’anorexique.

Quand je refends des bûches, pour frapper juste, je leur donne le nom d’un célèbre crétin. Embarras du choix. Et jamais assez de bûches.

* Explorateur belge, spécialiste du pôle sud.

20/02/2021

Un peu de pub (488)

Kleinberger - Le jour où.jpgLE JOUR OÙ MON ALZHEI’MÈRE ÉCHAPPA AUX GRIFFES D’UN NAZI CONSTIPÉ GRÂCE À UN TUEUR CROATE À LA COIFFURE ÉTRANGE
par Laurence Kleinberger

Quelque part dans le désert d’Israël, Frankie Apfelstrudel, son amie Victoire et sa bande de bras cassés se la coulent douce. À Paris, sa cousine Lilith doit composer avec sa mère qui souffre d’Alzheimer. Quand un tueur néo-nazi, constipé chronique, et un tueur croate qui veut se venger de Victoire, entrent dans la danse, cela donne du Feydeau fuligineux et bien speedé. (Il s’agit de la suite de J’ai pas tué Gérard, enfin je crois…)

Éditions du Basson (2019)
192 pages
18 €
ISBN : 978-2-930582-65-8
L’auteure ne semble avoir ni blog ni site mais une page FB
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

17/02/2021

LA COLOMBE D'APOLLINAIRE

La colombe poignardée.jpg

La colombe d'Apollinaire
A du regret dans le regard.
Sa roucoule a viré geignard,
Sa blancheur est démissionnaire.

Privée du moindre obituaire,
Petite proie pour charognard,
La colombe d'Apollinaire
A du regret dans le regard.

Pour son plumage mortuaire,
L'oiseau rêve d'un corbillard.
Le jet d'eau gelé en poignard
A transpercé de sa rapière
La colombe d'Apollinaire.

14/02/2021

Pas que du récent (244)

Lardner - Y en a qui.jpgY EN A QUI LES AIMENT FROIDES
par Ring Lardner

Journaliste spécialisé dans le base-ball, Lardner (1885-1933) se mit à écrire des nouvelles au début des années 1920. Dans ces huit récits qui mettent en scène des WASP de la côte est (pléonasme ?), il raconte les mœurs parfois bien dissolues de ces hypocrites puritains. Marrant aussi l’évolution du coût de la vie : dans un restaurant, un couple de retraités se plaint de payer 1$70 pour deux repas alors que la veille, dans un établissement voisin, c’était 1$60 pour la même chose !

Réédité chez Rivages en 2007 (7,15 €)
Un peu plus sur l’auteur

12/02/2021

C'est pas moi qui l'dis !

Noël Godin a lu Limitation de la Poésie et en parle dans le Siné Mensuel de ce mois de février. Un grand merci à lui !

Avis Godin Siné Mensuel 02-2021215.jpg

20:13 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (4)

11/02/2021

Irréflexions (338)

« À Moscou, le président russe nie formellement toute cyberattaque visant des institutions américaines. » Train-train au pays des Soviets.

« À Kinshasa, le chef de l’opposition réclame une enquête de l’ONU suite à des fraudes avérées lors de la dernière élection présidentielle. » Train-train au Congo.

« À Mobile (Alabama), des policiers blancs abattent en pleine rue un homme de couleur ne portant aucune arme. » Train-train en Amérique.

« À Riyad, huit jeunes femmes qui étaient sorties ensemble en rue sans burqa sont condamnées à cinq ans de prison. » Train-train au pays de l’or noir.

« À Lhassa, la police chinoise arrête douze militants bouddhistes. » Train-train au Tibet.

08/02/2021

Un peu de pub (487)

Roquet - Tournée d'adieu.jpgTOURNÉE D’ADIEU
par Thierry Roquet

Une centaine de proses très courtes, de la fiction pure à la quasi-autobiographie – je connais Thierry depuis bien longtemps. De petites histoires pleines d’amour et de révolte dans un quotidien qui part à vau-l’eau, racontées avec beaucoup de pudeur. Thierry ne fait pas dans l’exhibitionnisme tapageur, et il a bien raison.

Un extrait ici.

Éditions Gros Textes (2020)
96 pages
7 €
ISBN : 978-2-35082-474-1
Thierry n’a plus de blog à jour
Le blog de l’éditeur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

05/02/2021

PAS DE CHANCE ?

Il sauta du 30e étage. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il atterrit sur le trampoline monté sur un camion d’une parade de cirque qui défilait sur l’avenue. Il rebondit d’une quinzaine de mètres pour aller se fracasser le crâne contre la dalle d’un balcon.

02/02/2021

Un peu de pub (486)

CSarot - 474 variations.jpg474 VARIATIONS AVEC LE MOT TRAVAIL
par Cyril C.Sarot

L’auteur donne le ton au # 35 : Note au lecteur : l’auteur de ces lignes est un moins que rien, un parasite, un rebut de la société, pourquoi pas un terroriste – il n’a pas de travail et pire que ça : s’en satisfait !
Cyril précise tout de même qu’il n’est pas contre le travail mais bien contre l’emploi qui abêtit, décervelle le travail et profite au capital. Le travail ne peut être qu’une activité enrichissante, épanouissante, exécutée dans la plaisir. Autant vous dire que l’emploi en prend au moins 450 fois plein la gueule.

Un extrait ici.

Éditions Gros Textes (2020)
74 pages
10 €
ISBN : 978-2-35082-466-6
L’auteur ne semble avoir ni blog ni site récent
Le blog de l’éditeur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

01/02/2021

LES OUBLIÉS DE CAMARET

Plus d'infos concernant cette potacherie ICI.

Camaret 4.jpg

30/01/2021

Irréflexions (337)

Les feux de la rampe, je leur pisse dessus.

On trouve de tout sur la toile, même un gars qui se prétend « Expert en aphorismes » !

À quand le bio-indégradable réutilisable ad vitam ?

À LGBTQI+, j’ajoute H pour hétéro.

On sait grâce à Colomb comment faire tenir un œuf debout. Mais comment le faire asseoir quand il est fatigué ?

29/01/2021

NOUVELLE POTACHERIE !

LES OUBLIÉS
DE CAMARET

Trente ajouts (+ 1)
à la chanson paillarde
bien connue

À l’introït : André Stas

À la souris : Jean-Paul Verstraeten

Au stylo : Éric Dejaeger

 Tirage très confidentiel
à 20 exemplaires

Impression sur vélin A4 paysage

avec trente illustrations

l'ensemble sous enveloppe

canson noire

SI INTÉRESSÉ-E

CONTACTEZ-MOI

ericdejaeger@yahoo.frCamaret 2.jpg

15:19 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

27/01/2021

Pas que du récent (243)

Fajardie - Gentil, Faty.jpgGENTIL, FATY !
par Frédéric H. Fajardie

Un serial killer s’attaque à de jeunes femmes qu’il déshabille puis étrangle sans passer par l’acte sexuel. Le commissaire principal Stievet – qui sait qu’il mourra bientôt d’un cancer – et son adjoint, l’inspecteur Kasbarian, mènent l’enquête. Leur seul indice, fourni par un témoin anonyme : le tueur doit peser deux cents kilos. Un petit polar noir charbon !

Actes Sud (Collection Babel Noir – 2008)
138 pages
6,60 €
ISBN : 978-2-7427-7606-1
Un peu plus sur cet excellent auteur
Le site de l’éditeur

24/01/2021

Irréflexions (336)

Ce que certains écrivent ne casse pas deux bras à un manchot.

Le philosophe a aussi ses oxyures, faut pas croire.

Ta gloire littéraire posthume intéresse tes ayants droit.

Jaloux du succès de son épouse, le Père Michel a perdu sa bite.

Les trois petits cochons l’étaient vraiment.

22/01/2021

Communiqué de Cactus Inébranlable

L’éditeur belge & piquant spécialisé dans le texte bref et l’aphorisme !
 

Parce qu’il nous tient à cœur d’explorer toutes les formes de littérature centrées sur la contrainte de la brièveté, nous lançons une nouvelle collection, les microcactus. Il s’agit de nouvelles courtes, ultra courtes fonctionnant sur le principe narratif de la nouvelle, mais où la concision est indispensable. Un exercice exigeant pour des résultats surprenants.

 

Deux premiers titres paraissent en ce début d’année.

 

image.png

Oxymores subit(e)s, Marc Menu, microcactus # 1, ISBN : 978-2-39049-026-5, 80 pages, 105/150, 8 €

 

 

https://cactusinebranlableeditions.com/produit/oxymores-s...

  •••  

 

image.png

En deux coups les gros, Patrick Boutin, microcactus # 1, ISBN : 978-2-39049-027-2, 72 pages, 105/150, 8 €

 

https://cactusinebranlableeditions.com/produit/en-deux-co...

 

 ••• 

Le p'tit Cactus de janvier :

La collection Les P’tits Cactus continue son chemin, passionnément et inébranlablement, sans cesse en quête d’auteurs qui excellent dans l’art de l’aphorisme.

Bienvenue à Mario Alonso, un auteur qui nous vient de la région lilloise où il exerce le métier de bibliothécaire. Lignes de flottaison est son premier ouvrage publié, mais en septembre 2021, il publiera un roman chez Tripode.

 

La couverture de cet ouvrage est signée Emelyne Duval

 

 

image.png

Lignes de flottaison, Mario Alonso, P’tit Cactus # 73, ISBN : 978-2-39049-028-9, 72 pages, 105/185, 10 €

 

https://cactusinebranlableeditions.com/produit/lignes-de-...

 

•••

 
Et enfin,  Parce que la ‘pataphysique, ça nous titille aussi, saluons la sortie de Prolégomènes de Bêtise quantique écrit par l’énigmatique Dr Lichic, drolatiquement illustré par JiCé Ditroy et préfacé par Daniel Goossens 
   

 

image.png

Prolégomènes de Bêtise Quantique, JiCé Ditroy / Dr Lichic, ISBN : 978-2-39049-025-8, 90 pages, 125/200,  12 €

 

https://cactusinebranlableeditions.com/produit/prolegomen...

 

Jean-Philippe Querton

 

18:23 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

21/01/2021

1 an...

C'était il y a exactement un an : notre dernière bataille d'aphorismes en date, à La Roche-en-Ardenne. Si vous désirez la (re)voir, cliquez ici :

http://courttoujours.hautetfort.com/archive/2020/01/26/bataille-d-aphorismes-a-la-roche-en-ardenne-24-01-2020-6208001.html

09:16 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Pas que du récent (242)

Montestrela - Contes liquides.jpgCONTES LIQUIDES
par Jaimie Montestrela
(alias Hervé Le Tellier)

Quatre-vingts contes brefs que je qualifie d’excellents, dans la lignée de ceux de Jacques Sternberg. De la SF et du fantastique aussi absurde que surprenant. Merci à mon ami Jean-Loup qui m’a prêté ce livre, grand prix de l’humour noir Xavier Forneret 2013.

Un extrait ici.

Éditions de l’Attente (2012)
102 pages
12 €
ISBN : 978-2-36242-024-5
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

19/01/2021

Bad news

Gerald Locklin, un grand poète californien que j'appréciais beaucoup, nous a quitté hier, à presque 80 ans, victime de cette saleté de C-19 qui n'a pas réussi à terrasser l'abominable Coincoin. Bien qu'ayant été publié chez des éditeurs ayant pignon sur rue, il était un fidèle de la "small press" qui lui a consacré d'innombrables plaquettes, largement plus de cent. Essentiellement poète, ses textes étaient dans le genre anticonformiste et, surtout,  humoristiques. C'était aussi un ami de Buk, ce qui ne gâche rien. Farewell, Gery !

J'ai l'insigne honneur d'avoir été le premier à le traduire en français et à le publier en 2001, bien longtemps avant 13e Note Éditions.

Locklin - Recueil sans titre.jpg

05:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

18/01/2021

LA JUSTICE

— Que les cons meurent ! implora silencieusement le professeur devant sa classe.

Un dieu qui, par le plus grand des hasards, passait par là, l’entendit et l’exauça. Onze des vingt-quatre élèves s’effondrèrent, imités par le maître.

17/01/2021

C'est pas moi qui l'dis !

Hier, dans Le Soir, une recension de Jean-Claude Vantroyen sur Limitation de la poésie. Un tout grand merci à lui !

JC Van Troyen - Limitation de la poésie Le Soir du 16-01-21.jpg

05:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

15/01/2021

Pas que du récent (241)

Deville - poéZies.jpgpoéZies
par Michel Deville

Surtout connu comme réalisateur (L’ours et la poupée, Péril en la demeure, La lectrice), Michel Deville a également commis ce que Norge appelait des vers de mirliton. Ce recueil rassemble une sélection de poèmes humoristiques, remplis de calembours, de jeux de mots, d’homophonies. Un régal sans prétention !

Un extrait ici.

Le Cherche Midi (1990)
142 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

12/01/2021

Irréflexions (335)

Ce couple de gays n’éprouvait aucune difficulté à joindre les deux bouts.

L’auteur qui passe un quart d’heure à rédiger un aphorisme n’écrit pas cette petite phrase qui spitte, gicle sur la feuille et ne devrait pas se pavaner tel un paon faisant la roue.

L’écho aime s’entendre.

— Humain… Ça me rappelle vaguement quelque chose, dit le dugong.

Je n’ai peur de rien. Ça m’angoisse.

09/01/2021

Pas que du récent (240)

Dard - Les mots en épingle.jpgLES MOTS EN ÉPINGLE DE SAN-ANTONIO
rassemblés par Françoise Dard

De la lecture de cinquante romans de son époux, Françoise Dard a extrait un bon millier de phrases. L’éventail est très coloré, du rose au noir, et très large, du gros calembour à la fine sentence. On y trouve, bien entendu, de véritables perles.

Un extrait ici.

Fleuve Noir (1980)
168 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur cet immense auteur, au cas où…

08/01/2021

LA FIN D'UNE CARRIÈRE

Loïc Notet est en train de muer et ses testicules de descendre dans leurs respectives bourses. Quel soulagement pour nos oreilles !!!

07/01/2021

NE PAS OUBLIER !

JE SUIS CHARLIE.jpg

Six ans...

05:00 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

06/01/2021

ÉPIPHANIE

Le messager, essoufflé — Madame Marie, fff, Monsieur Joseph, fff, Melchior, Bal-fff-thazar et fff Gaspard ne pourront fff pas venir fff car ils sont en fff quarantaine à cause fff du Covid fff.

Madame Marie — Oh ! les cons !

Monsieur Joseph — Bande d’enc… ! Je suis encore baisé !!!

03/01/2021

Un peu de pub (485)

Querton - Délits d'initiales.jpgDÉLITS D’INITIALES
par Jean-Philippe Querton
Couverture de René Perrot

Lorsque l’on dirige une collection spécialisée dans l’aphorisme et que l’on s’y édite, l’on se doit d’être à la hauteur. Pour ce recueil, JPé se la joue à la Armand Duplantis : il passe largement la barre placée à 6m15 en plein air ! Un recueil pratiquement parfait qui touche à tous les genres de petites phrases. Il est même innovant. D’aucuns penseront : « Ouais, c’est son éditeur et il passe la brosse à reluire. ..» JPé est l’un de mes éditeurs, oui, et aussi l’un de mes rares amis. Et que d’aucuns sachent que le lèche-culisme n’est pas dans mes mœurs.

Un extrait ici.

Cactus Inébranlable (P’tit Cactus # 72 – 2020)
100 pages
10 €
ISBN : 978-2-39049-024-1
Un peu plus sur JPé
Le site de Cactus

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

01/01/2021

Irréflexions (334)

Double dose à l’occasion de cette nouvelle année !

— Amélie a dit qu’elle cessait d’écrire.
— Elle avait donc commencé ?

N’ayant ni maître ni guide, je ne suis donc personne.

Il pleut, il pleut et les blancs moutons ne sont pas rentrés : la bergère est dans l’étable avec le vacher.

Il faut de tout pour faire un monde mais pas tant que ça pour le défaire.

Je n’y suis pour personne, Chérie, même pas pour le président du Nobel de littérature.

Comme on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, on ne fume jamais deux fois le même cigare.

Le clou a piqué une terrible crise et a enfoncé le marteau.

Le critique n’est jamais poète. Le premier doit gagner sa vie et le second crever de faim.

Un animal de concours n’a pas la possibilité de refuser le premier prix. L’auteur, si.

— Qu’êtes-vous en train d’insinuer, divin marquis ?
— Ma verge, adorable comtesse.

JE VOUS SOUHAITE
– MALGRÉ LES CIRCONSTANCES –
UNE EXCELLENTE ANNÉE COVID-19.2
(appelée aussi 2021)