Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2022

Irréflexions (379)

Qui n’est pas édité ne laisse jamais de coquilles derrière lui.

Tous ces gens qui font de leur hure !

Ce que je produis le plus ? De l’engrais, pardi !

Les gens qui s’interrogent sans cesse ne peuvent se remettre en question.

Les chiens n’aboient pas, la caravane est à l’arrêt.

19/05/2022

Pas que du récent (269)

Weber - Onze lettres.jpgONZE LETTRES
Divagations
Équilibrées
Pascal Weber

Un tour de force à saluer : chaque aphorisme ou court poème, de 2 à 5 ou 6 lignes, relève de l’arithmisolettrisme, c’est-à-dire que chaque ligne compte le même nombre de lettres. Contrainte oulipienne respectée du début à la fin, à commencer par le titre. Cela donne des choses assez surprenantes, parfois aussi un peu tordues. À découvrir !

Un extrait ici.

Éditions bernardiennes (2017)
132 pages
12 € (+ port)
Un petit peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur
Vous pouvez également commander directement chez l’auteur
pascal767532@gmail.com

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

17/05/2022

C'est pas moi qui l'dis !

CTC couverture.jpgÉric Allard a lu Contre tous chacaux. Son avis est à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous. Un tout grand merci à lui !

https://lesbellesphrases264473161.wordpress.com/2022/05/1...

11:26 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2)

16/05/2022

Contre tous chacaux (extrait 2)

Voici une autre des quarante parodies moranesques rassemblées dans CONTRE TOUS CHACAUX. Pour découvrir les 38 autres, c'est ici : https://grostextes.fr/publication/contre-tous-chacaux/
Pour un exemplaire dédicacé, contactez-moi.

 L’HÉRITAGE DE L’OMBRE JAUNE (#63)

De l’ancien cloître de l’abbaye, jadis lieu de paix et de méditation, retentit un brame de cerf en rut. Selon les zoologues, certains brames ressemblent à des rots, d'autres à des cris longs, d'autres, plus saccadés, à des hurlements secs. Icelui sortait du gosier d’un homme en grand courroux.

— Non, non et non, commandant ! Vous me ferez pas gober que le mot ptyx existe !

— Bill, voyons, tu ne t’en souviens pas :

Sur les crédences au salon vide : nul ptyx

Aboli bibelot d'inanité sonore

— Quésaco encore, ce binzx ?

— Mallarmé, voyons, mon vieil ami, Mallarmé, le Maître !

— Votre mal armé n’a pas intérêt à se pointer ici, moi j’ai un Smith & Wesson Model 586 qui lui fera définitivement digérer ses crédences, ses ptyx et ses bibelots à la con !

— Paix, mon doux ami, paix. Morane quand il passait ses vacances dans l’abbaye dont il venait récemment de faire l’acquisition semblait parfois touché par on ne savait quelle grâce. Si tu t’irrites ainsi à tout, tu ne feras pas de vieux os.

— M’en contrefous, commandant ! Je ne m’imagine pas à la retraite. Je veux mourir dans la fleur de l’âge, mon Smith & Wesson Model 586 encore fumant en pogne ! À propos de retraite – le géant roux parut se calmer quelque peu – vous ne savez pas la dernière : ma sœur n°4 a fait retaper pour moi un petit cottage voisin de sa ferme dans les Highlands. « Pour ta retraite, mon Billounet ! » m’a-t-elle précisé. Vous vous rendez compte, commandant, en retraite, dans les Highlands, juste à côté de ma sœur n°4 : je serai obligé d’aller manger son haggis tous les dimanches midis et je vais vous dire deux trucs, commandant : primo j’ai toujours détesté le haggis et deuzio le haggis de ma sœur n°4 est le pire haggis de toute l’histoire de l’Écosse depuis l’époque des Normands.

— Écoute ça, Bill… Écoute…

— Bah, encore un cerf en rut qui rée, comme toujours en cette saison.

— Les cerfs ne réent pas en juillet. Écoute plus attentivement…

— …Shit! On dirait… le cri d’un dacoït qui s’est chopé une laryngite.

Morane sortit de dessous la table un antique Lefaucheux en état  de marche. Bill, moins prévoyant, n’avait pas son S&W, juste un lance-pierre en coudrier et chambre à air de vélo fabriqué la veille, et quelques cailloux. La raucité se fit à nouveau ouïr, plus proche. Bill catapulta dans la direction du son. Un blink lui fit comprendre qu’il avait éclaté l’un de ces petits objets rares auxquels le commandant tenait tant.

— Calme-toi, Bill. C’est moi, le nyctalope. Je le vois. Il approche. Il n’est pas armé et tient ses bras levés. Le voici.

Le dacoït apparut, limite anorexique, ne portant qu’un semblant de pagne à la mode de chez lui. Il rauqua une dernière fois, sortit de son ersatz de slip une enveloppe qu’il jeta au sol puis disparut. Morane s’approcha, lut sur le rectangle blanc : TESTAMENT DE M. MING.

— Touchez pas, commandant ! Faut appeler la brigade sanitaire ! Personne sait quels foutus virus ils trimballent dans leurs calebars, ces bestiaux.

13/05/2022

Pas que du récent (268)

Fajardie - Feu sur le QG.jpgFEU SUR LE QUARTIER GÉNÉRAL
par Frédéric H. Fajardie

Auteur de nombreux polars, romans noirs et nouvelles, Fajardie a extrait de ses écrits de nombreuses phrases assassines et irrévérencieuses pour réaliser ce recueil de haut vol où les aphorismes sont regroupés par thèmes.

Un extrait ici.

Mille et Une Nuit/Fayard (2006)
144 pages
10,20 €
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

10/05/2022

Irréflexions (378)

Écrire est facile pour qui n’a pas appris à lire.

Il n’y a pas de ceinture de chasteté sur la porte de ma cave à bière. Mais n’entre pas chez moi qui veut.

L’absinthe vierge : ni sucre ni eau.

Contre le réchauffement climatique, l’humain a inventé la climatisation.

« Jolie bouteille, sacrée bouteille, ne me laisse pas tranquille ! » (Hommage à Graeme, que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître.)

07/05/2022

Un peu de pub (533)

Dassavray - Femmes fatales.jpgLES FEMMES FATALES SONT-ELLES MORTELLES ?
par Hélène Dassavray

Johnny est une femme fatale. Une cougar ? Hélène nous propose ici une trentaine de miettes de la vie de cette croqueuse d’hommes qu’est la belle Johnny, à coup de petites touches pleines de sensibilité. Ce recueil est le prolongement d’un mi(ni)crobe éponyme paru en 2012.

Un extrait ici.

La Boucherie Littéraire (2022)
Non paginé
12 €
Le site d’Hélène
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

04/05/2022

L'HÉCATOMBE

Depuis plusieurs semaines, on retrouvait partout en ville des corps sans tête. Il s’agissait uniquement de membres de milices d’extrême-droite, de skinheads, de néo-nazis. La police judiciaire focalisait ses recherches sur les groupements d’extrême-gauche, sans succès. Elle ignorait tout de l’existence de « Bowling Gore », une association secrète dont les membres n’utilisaient que des crânes rasés de frais pour s’adonner à leur passion.

01/05/2022

Contre tous chacaux (extrait)

Voici l'une des quarante parodies rassemblées dans CONTRE TOUS CHACAUX. Le recueil est disponible via le site de l'éditeur : https://grostextes.fr/publication/contre-tous-chacaux/
Pour un exemplaire dédicacé, contactez-moi.

LES JOYAUX DU MAHARAJAH (# 66)

L’antique locomotive cacochyme qui avait dû connaître l’époque de l’Empire anglais des Indes tirait en ahanant cinq wagons tout aussi anciens sur les contreforts de l’Himalaya. Le paysage que les voyageurs avaient le temps d’observer était d’une beauté renversante : des forêts remplies d’arbres en vrai bois, des plantations de plantes, un ciel bleu comme un ciel bleu. Toute la magie des Indes !

— Dites, commandant, ce tacot polyarthritique va tellement lentement qu’on sait même pas si on avance ou si on recule ! On a déjà croisé douze fois le même vieux zigoto enturbanné sur sa vache : je crois qu’il nous double et qu’il nous attend un peu ensuite ! On est pas prêts d’arriver chez votre copain mahajara à cette allure.

— Rajah, Bill, Maharajah, pas jara !

— C’est du pareil au même. Au fait, on lui dit quoi à votre pote maha machintruc quand on lui adresse la parole ? Votre Seigneurerie ? Votre Excellence ? Votre Majesté ?

— La formule en petit comité est : « Votre très Haute Sainteté Bienveillante Bénie des Dieux et Dispensatrice de Toutes les Saveurs Goûteuses et Pure comme l’Eau Immaculée du Lac Hadgaromaloun ». Mais lors des grandes réceptions officielles, il faut dire ….

— Stop, commandant ! Je veux pas en savoir plus. Tiens, encore le vieux et sa vache.

— C’est la quantième fois que tu le vois ?

— Une douzaine de fois, au bas mot.

— J’ai lu dans le tome 9 du guide Michelin sur l’Inde que dans la région que nous traversons, le Himachal Pradesh, existe un cas extrêmement rare de naissances multiples : des vigintuplés.

— Quèsaco ?

— Comme des jumeaux, mais au lieu d’être deux, ils sont vingt. Vingt garçons, tous viables et, aux dernières nouvelles, toujours tous en vie à plus de quatre-vingts ans.

— Bloody hell! Ça devait être jojo de les balader en poussettes !

— Modère tes propos, Bill. C’est comme pour la chose. Nous ne pouvons pas nous exprimer grossièrement.

— Et pour allaiter, elle faisait comment la…

— Changeons de sujet ! Donc, ce sont probablement les membres de cette fratrie bien particulière que tu vois le long de la voie.

— Et les vaches, c’est aussi des vaginchose ? Sont toutes pareilles.

— Vigintupluées. Chaque fois la même, tu es certain ?

— Juré craché, commandant !

— C’est grave, Bill. Peut-être sommes-nous tombés dans une boucle spatiotemporelle à géométrie quantique évolutive comme décrite par l’astrophysicien Wlofsky Tetrabritch dans Les arrière-trains de l’univers. Viens, allons en queue de convoi et essayons de tirer ça au clair avant d’arriver à Keylong.

Ballantine s’était trompé : il ne s’agissait pas de vaches mais de dzomos, variété hybride plus résistante. Cette confusion allait se révéler lourde de conséquences par la suite.

29/04/2022

Traction-Brabant 97

Bonjour à toutes et à tous

Vous trouverez ci-joint, pour votre information et/ou diffusion, des extraits du numéro 97 de Traction-Brabant désormais disponibles sur Dropbox, et qui comprennent les poèmes ou textes courts d’Eric Dejaeger, Marc Tison, Hélène Miguet, Vincent Galois, ainsi que les chroniques des recueils d’Aldo Qureschi, par Florent Toniello et d’Alicia Galliene, par votre serviteur.

- en version pdf : https://www.dropbox.com/s/0ro8ba2nrtygpo2/Extraits%20T-B%...

- en version doc : https://www.dropbox.com/scl/fi/e1hwpqzyk9uno5mxw423i/Extr...

 

Si les liens ne fonctionnent pas directement, vous pouvez les copier-coller.

 

Vous trouverez également ci-dessous, quatre liens qui vous permettront d'aller faire un tour sur les deux blogs des Editions Le Citron Gare et de Traction-brabant, ainsi que sur les deux blogs de mes chroniques poétiques :

 

http://traction-brabant.blogspot.fr/

http://lecitrongareeditions.blogspot.fr/

http://poesiechroniquetamalle.blogspot.fr/

http://cestvousparcequecestbien.blogspot.fr/

 

Bonne lecture ! Vos remarques sont les bienvenues...

 

Patrice Maltaverne

16:37 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

28/04/2022

Irréflexions (377)

Francis Lalâne veut du son
Mail il n’aura que du bâton !

Se lier au fou ? Se fier au loup ? Affreux dilemme.

Le féminin de « taliban » serait-il « femme à barbe » ?

L’homme naît avec son obsolescence programmée qui varie d’une personne à l’autre.

Il y a énormément de façons d’entreprendre l’aphorisme. Peu sont fructueuses.

25/04/2022

Un peu de pub (532)

Sanfilippo - Covid.jpgCOVID… ET AUTRES PETITES CONTRARIÉTÉS
par Salvatore Sanfilippo

Les poètes qui proposent des textes humoristiques sont rares. Sanfilippo en est un. Il s’attaque ici à cette sale petite bestiole mondialement connue. Sujet dont certains ont tiré des romans – pour ne parler que de la littérature – surfant sur la vague médiatique. Dans ce recueil, c’est tout pour rire, vu qu’ « on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui. »

Un extrait ici.

Autoédition (2022)
72 pages
8 € (+ port)
À commander chez l’auteur : sanfi@laposte.net

22/04/2022

ADAM ET ÈVE MITIGÉS

Adam a câliné le sexe rose d’Ève. La nana rigola, la cerise humide. Le mec éleva sa banane, visita l’orifice.
— Tu me ravis ! Une pipe, mec ?
— O.K. !
Ève suça la bite d’Adam, avala le suc. Olé !
Fut Ève malade ? Le luron adora-t-il ? À délibérer.

(Petite histoire écrite en respectant la contrainte de l’alternance voyelle/consonne.)

19/04/2022

C'est pas moi qui l'dis !

Limitation - Couverture.jpgDans Spéculations n°3 (mars 2022), la revue du Collège de 'Pataphysique dixième série, Gérald Purnelle consacre une intéressante étude à Limitation de la poésie. Un tout grand merci à lui ! Texte à découvrir en quatre partie :

Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4.

Le recueil est disponible chez Cactus Inébranlable :
https://cactusinebranlableeditions.com/produit/limitation-de-la-poesie-cours-clastique-en-preparation-au-bac-a-ordures/

ou chez moi pour un exemplaire dédicacé.

15:21 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Pas que du récent (267)

Damasio - La Horde.jpgLA HORDE DU CONTREVENT
par Alain Damasio

Sur un monde ravagé par des vents extrêmement violents, la 34e Horde, partie une trentaine d’années plus tôt de l’Extrême-aval, tente d’atteindre le mythique Extrême-amont, la source des tempêtes, avec l’espoir d’y mettre fin. Ils sont vingt-trois hordiers, formés dès l’enfance, avec chacun ses capacités spécifiques, à lutter contre le vent pour avancer. Pas d’armes, de machines, de véhicules sophistiqués : dans ce monde, la seule énergie utilisée est éolienne. Ils vont affronter de nombreux périls, dont des chrones, entités bizarres faites de vent, aux pouvoirs étranges. Un roman décoiffant (vu le thème), époustouflant, énorme, hors norme. Il faut au moins lire cent romans pour en croiser un de ce calibre, celui-ci découvert sur le blog des éditions Gros Textes.

Folio SF (2007) mais il s’agit de Fantasy
Édition originale La Volte (2004)
702 pages (numérotées d’aval en amont, de 701 à 0)
11,60 € (réédition 2021)
Un peu plus sur l’auteur

16/04/2022

Irréflexions (376)

Je ne suis pas venu au monde pour l’emmerder. Je me limite à lui rendre de temps en temps la pareille.

Les powètes admirent Rimbaud. Ils devraient l’imiter. En cessant d’écrire.

Le tabac et l’alcool m’aident à ne pas m’éterniser.

Les sodomites font souvent des enfants dans le dos.

Seuls les spéléologues peuvent écrire des pensées réellement profondes.

14/04/2022

Pas que du récent (266)

Calaferte - Paraphe.jpgPARAPHE
par Louis Calaferte

Dans ce recueil, l’auteur dit deux fois son admiration pour Louis Scutenaire. Il a certainement lu au moins un tome I de Mes Inscriptions car le canevas ici y ressemble : courtes phrases où le pire côtoie le meilleur, courts poèmes, petites histoires, le tout dans un queue leu leu qui ressemble fort à ceux du surréaliste belge. Mais ce n’est pas du Scut, c’est du Calaf. Vaut la lecture.

Un extrait ici.

Éditions arléa (2011)
(Édition originale Denoël 1974)
190 pages
7,50 €
Le site de l’éditeur
Un peu plus sur l’auteur

12/04/2022

LE 1er LAHU-DEJAEGER DE L'HISTOIRE !

CTC couverture.jpg

CONTRE TOUS CHACAUX
vient de paraître
aux Éditions GROS TEXTES
40 courtes parodies
d'aventures de Bob Morane
écrites quadrumanement durant cet été
à coups de Mâcon rouge et de Chimay bleue
Couverture de Jean-Paul Verstraeten
132 pages
11,50 € port compris

À commander via le site de GT
ou chez moi pour un exemplaire dédicacé
ericdejaeger@yahoo.fr

16:32 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2)

10/04/2022

UNE TUILE POUR LA PEINTURE FIGURATIVE

Le point de fuite, en cavale depuis des lustres, vient d’être appréhendé et incarcéré. Aussi longtemps qu’il restera sous les verrous – son procès n’est pas prévu avant très longtemps – les peintres devront revenir et s’en tenir à l’art pictural tel que pratiqué dans l’Antiquité.

07/04/2022

Pas que du récent (265)

Bukowski - Le retour du VD.jpgLE RETOUR DU VIEUX DÉGUEULASSE
par Charles Bukowski

Ce recueil reprend les chroniques écrites pour la presse underground de Los Angeles et non reprises dans Journal d’un vieux dégueulasse ou dans les recueils de nouvelles de Buk. Car ces 29 textes sont en majorité des nouvelles, souvent crapuleuses, dans lesquelles on retrouve avec plaisir Henry Chinaski, l’alter ego de l’auteur. Oui, médème la comtesse, Buk y va bien fort et bien profond, ça suinte la bière, la pisse, la merde, le vomis, le sperme. Ce livre n’est pas pour vous, médème la comtesse.

Le Livre de Poche (2015)
352 pages
7,90 €
Un peu plus sur l’auteur, si nécessaire

04/04/2022

Irréflexions (375)

Il existe  un dark web mais pas de clean web.

Devenir le parangon à ne pas suivre.

— Quel est le nom de cet oiseau qu’on entend chanter ?
— Maurice.

L’âge vient, s’approche, je m’écarte et lui laisse poursuivre sa route.

Qui meurt d’envie a raté sa vie.

01/04/2022

c'est pas moi qui l'dis !

Dédé - APHORISME - Recto.jpgÉric Allard a lu Le pipeau pisse sur son aphauriste. Son avis est à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous. Un tout grand merci à lui !

https://lesbellesphrases264473161.wordpress.com/2022/03/2...

16:17 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Un peu de pub (531)

Lenoir - 613 nouveaux proberbes.jpg613 NOUVEAUX PROVERBES
TRAVESTIS PAR PASCAL LENOIR
Couverture : montage de l’auteur

Pourquoi 613 ? Parce que, selon la tradition rabbinique, il y a 613 commandements dans le Pentateuque. Rien à voir ici avec les injonctions divines mais avec un jeu surréaliste auquel s’étaient adonnés Éluard et Péret en 1925, entre autres. Le résultat de ces travestissements est totalement dans la continuation surréaliste, donnant naissance à des juxtapositions surprenantes. Très belle mise en pages aussi avec des polices qui changent pour chaque proverbe et l’insertion de vignettes. L'auteur pratique également le mail-art.

Un extrait ici.

La Vie secrète des Mots # 9 (Autoédition 2022)
50 pages
Contre un timbre français à 2,28 €
ou un échange de publication
Contact : maryse.delafollie@orange.fr

30/03/2022

NEW YORK 5th AVENUE

— On s’en jette encore un avant de partir ?
— D’accord ! Le dernier ici et on met les bouts.
Ils balancèrent un quatrième milliardaire par la fenêtre du cinquième étage et s’en furent tranquillement. Ils étaient attendus ailleurs.

29/03/2022

c'est pas moi qui l'dis !

Couverture - Chronique .jpgDenis Billamboz a lu ma Chronique de la fin du IIIe millénaire. Son avis est à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous. Un tout grand merci à lui !

http://mesimpressionsdelecture.unblog.fr/2022/03/22/chron...

09:17 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2022

Un peu de pub (530)

Roquet - Hypothèses + Improbable.jpg

LES HYPOTHÈSES FOUTRAQUES DE L’INCERTITUDE GÉNÉRALE
(Couverture et illustrations de Serge Delescaille)
L’IMPROBABLE EST GUTTURAL
par Thierry Roquet

Coup double pour l’ami Thierry qui publie quasi simultanément deux nouveaux petits recueils. Les Hypothèses rassemblent des textes très courts : aphorismes, dialogues en deux répliques, contes très brefs, réflexions, le tout dans le style habituel de l’auteur qui ne se la pète pas. L’improbable propose des micro nouvelles de maximum trois pages qui abordent une série de thèmes, dont l’autobiographie. Les deux ensembles tiennent bien la route et, vu les prix pratiqués, on aurait grand tort de se priver.

Un extrait des Hypothèses ici.

Les Hypothèses – Éditions Gros Textes (2021)
52 pages
6 €
Le site de l’éditeur

L’Improbable – Denis Éditions (2022)
92 pages
4 €
Le site de l’éditeur

Le blog de Thierry

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

26/03/2022

Irréflexions (374)

Adam n’aurait pas pu être powète : il n’avait pas de nombril.

— Quel est ton but dans la vie, Éric ?
— N’en marquer aucun.

Maitresse queux : femme à poêles.

Les comploteurs agissent dans l’ombre. Les complotistes pérorent en pleine lumière.

Mixité sociale
— ¿Que passa, Pedro?
— Ich weiβ es nicht, Helmut.

24/03/2022

Un peu de pub (529)

Roman - Entre les gonds.jpgENTRE LES GONDS
par Robert Roman

Un recueil de proses poétiques. Pas le genre que je préfère mais celles-ci m’ont séduit par leur simplicité (pas besoin de relire trois fois une phrase pour la comprendre), leur fraîcheur et la présence régulière de néologismes (ce dont je suis friand). Une belle réussite.

Un extrait ici.

Éditions du Port d’Attache (2021)
46 pages
6 € (plus port)
L’auteur dirige la revue WAM! et les Éditions du Contentieux
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

22/03/2022

CHRONOS DÉPASSÉ

À mon ami Jean-Loup

Bien que les aiguilles tournassent, que les trotteuses trottassent, que les clepsydres goutassent, que les cadrans solaires ombrassent et que les sabliers se vidassent, l’aveugle hyperactif ne voyait pas le temps passer.

20/03/2022

Un peu de pub (528)

EN ATTENDANT DOGO
par Jean-Bernard Pouy

Pouy - En attendant Dogo.jpgCela fait six mois qu’Étienne – surnommé Dogo par ses proches car il est toujours en retard – a mystérieusement disparu. Trentenaire sans histoire, personne n’y comprend rien et la police ne trouve pas le moindre embryon de piste. Sa sœur Simone, infirmière à domicile, décide de chercher par elle-même. Pour l’aider, elle engage un charmant détective privé. Du Pouy pur jus, avec ses thèmes habituels et ses inévitables calembours. Les fans ne seront pas déçus.

Gallimard – La Noire (2021)
206 pages
18 €
Un peu plus sur l’auteur