Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2017

Relectures (10)

Scutenaire - Mes inscriptions I-V.JPGMes inscriptions 1943-1944 (Allia 1982 – 276 pages)
Mes inscriptions 1945-1963 (Allia 1984 – 298 pages)
Mes inscriptions 1964-1973 (Brassa 1981 – 298 pages)
Mes inscriptions 1974-1980 (Le Pré aux Clercs 1984 – 262 pages)
Mes inscriptions 1980-1987 (Brassa 1990 – 146 pages)
par Louis Scutenaire (1905-1987)

Durant quarante-quatre ans, Scutenaire a « inscrit » des poèmes, des proses courtes et surtout des réflexions à la queue leu leu sans jamais rien jeter. Plus de mille deux cents pages dans lesquelles on trouve de tout, en particulier de véritables perles. Uniquement en occase.

Le scandale est de n’en pas faire. (T. 1)

Le christianisme cadenasseur de vulves.

À la place d’ « Avertissement au lecteur » il faut presque toujours lire « Abrutissement au lecteur ». (T. 2)

Le critique est presque toujours celui qui ne sait pas distinguer le con d’une fraîche jeune fille du trou du cul d’un vieux monsieur.

Le bon sens : les fesses bien d’aplomb sur la lunette et l’étron qui descend tout droit dans la cuvette. (T. 3)

Je ne suis pas l’encre, je suis la tache.

La solution n’est pas de rendre la vie plus douce au pauvre mais impossible au riche. (T. 4)

Il n’est meilleur chemin que celui que l’on quitte.

Presque tous les gens qui ont une religion ont une sale tête. (T. 5)

Enfin arriva le siècle XYZ dans lequel les hommes se mangèrent entre eux car il n’y avait plus sur la terre ni d’autres porcs ni d’autres gourdes.

Un peu plus sur l'auteur

06:00 Publié dans Relectures | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire