Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2017

MÊME PAS PEUR 17

MPP 17.jpgDans le MÊME PAS PEUR numéro 17, disponible partout, on s’inquiète de la contre-attaque des réacs !

Côté dessins, nous accueillons Serge Ferrand, un ancien de Tintin et de Spirou (et même un peu aussi de Hara-Kiri) qui nous envoie ses planches depuis le Québec. Vous découvrirez aussi le trait particulièrement noir et caustique de Vinch et les dessins de Frizou, de même que la troupe des piliers et notamment KURT qui signe la couverture. Sont également au rendez-vous : Kanar, Djony, Delescaille, Yvan Carreyn, Flam, Pic, Plop & KanKr, Mickomix, Pierre Laurantin, Slobodan Diantalvic, Wiglaf et les collages de Lichic et de Sandro Baguet.

Rayon textes, bienvenue à Brouckse qui nous apprend à parler et penser « réac ». Mickomix, lui, s’intéresse à la sémantique du réac, tandis que Jean-Loup Nollomont s’autoproclame « réac en chef » et Sokolov qui nous propose quelques mesures sécuritaires bien réactionnaires prétendument supposées combattre le terrorisme.

Au rayon des rubriques, Couille Molle — en verve — se pose des questions sur la multiculturalité dans son entreprise ; dans sa chronique, le Dr Lichic développe des concepts innovants inspirés par la pilule du lendemain ; en matière de « Déconomie », Sylvie Kwaschin pose de bien pertinentes questions sur la volonté de privatisation à tout prix de certains « penseurs » politiques ; Cyril Bosc, fidèle au poste continue la belle histoire de la presse satirique en évoquant le premier numéro de Hara-Kiri ; dans la poche gauche, il est question du livre « Hiroshiman » de Rifo ; Stefan Thibeau propose l’acte 5 des « Infaux » et Benoit Doumont a rencontré Yann, le briseur d’idoles, scénariste « Spirou au Kongo belche ». Et ce n’est pas tout ! Camille Lermenev s’attaque à la SNCB qui propose à ses usagers de dénoncer « les comportements suspects » ( !) ; on s’instruit en s’amusant grâce à André Clette qui évoque le concept de frontières ; et l’ami Ben nous propose un grand reportage passionnant au camp de réfugiés de Grande-Synthe où il a rencontré Sylvain Sluys, un magicien humanitaire.

Et puis, il y a aussi un édito, un texte à lire pour comprendre que MÊME PAS PEUR a besoin de réfléchir à son avenir, à son rôle, surtout que ses finances ne sont pas au beau fixe ! Un appel à ton soutien et à ta générosité, ami lecteur, amie lectrice, ami tout court.

16 pages en couleurs, en ironie et en dérision avec de quoi nourrir la pensée et la réflexion. Et c’est toujours 3 € ! Faites tourner l’information.

Même Pas Peur a une page FB et un site

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire