Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2020

Irréflexions (287)

Maintenant que j’ai tout mon temps, je travaille quinze minutes par heure, trois heures par jour.

Tu fais comme tu le sens, dit celui qui vient de lâcher Bobby.

Le client — Un kilo de fiente de cochon.
Le boucher — Vous êtes coprophage ?
Le client — Non, Allemand.

Faisons comme les nains, refusons la croissance.

Commentaires

Entre "je travaille quinze minutes par heure, trois heures par jour" et "Quand je ne fais rien, je n’ai qu’une envie : me donner à fond le plus longtemps possible", y a pas une contradiction ?

Lorsque tu emploies le verbe maudit "travailler", ça signifie que tu travailles du ciboulot ? Ca me décevrait que tu sois un gros bosseur.

Je te tape quand même le bi, avant d'aller recoucouche panier, parce que, moi, je suis une véritable feignasse.

Écrit par : Marc Bonetto | 20/01/2020

Répondre à ce commentaire

J'aime les contradictions, Marco.

Écrit par : Éric | 21/01/2020

Travailler c’est trop dur,
Et voler c’est pas beau.
Demander la charité
C’est quelque chose
Que j’peux pas faire.
Chaque jour que moi je vis,
On me demande de quoi moi je vis,
Je dis que je vis sur l’amour
Et j’espère de vivre vieux.


chantait Zakary Richard , un acadien , une sorte de wallon US en quelque sorte

Écrit par : beardy | 22/01/2020

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que je connais, Beardy ! On peut être Wallon et cultivé, il pousse beaucoup de betteraves et de céréales par chez nous, et plein de légumes.

Écrit par : Éric | 23/01/2020

Il me semble bien avoir entendu cette chanson, bien insipide dans la bouche de Julien Clerc. Faudrait la tonsurer, cette tête à claque sentimentaleuse, et l'enfermer dans un in-pace de La Trappe.

Écrit par : Marc Bonetto | 22/01/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, Marco, Clerc de yestaire a bêlé cette chanson jadis. Les chanteurs français ont toujours été très forts pour les reprises et pour franciser des perles anglo-saxonnes qui en devenaient vraiment du caca. Il y a des exceptions comme Nougaro avec des reprises de jazz. L'inverse est rare. Je ne vois que My Way, version anglaise du Comme d'habitude de Cloclo. L'ampoulé, entre autres nombreux pillages, a repris en français un tube mondial belge de Wallace Collection, Daydream. UN MASSACRE !!!
L'original ici : https://www.youtube.com/watch?v=_wFMY0r7X-w
La version cloclotte : https://www.youtube.com/watch?v=FzEDX3tw-y4
C'est sidérant !

Écrit par : Éric | 23/01/2020

Écrire un commentaire