Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2012

Relecture (1)

Jonquet - La bête et la belle.jpgJ’ai décidé de me replonger dans toute une série de livres lus il y a parfois bien longtemps.

LA BÊTE ET LA BELLE
par Thierry Jonquet

Lu en novembre 2006. (Série Noire)

Un roman à chute, ce qui est rare. Je voulais savoir si, connaissant la chute, le roman fonctionnait toujours aussi bien. Je n’ai pas été déçu.

Le commissaire Gabelou a une méchante affaire sur les bras : quelques meurtres, un assassin présumé dans le coma à l’hôpital, et le seul témoin visuel, le vieux Léon, une espèce de cheminot renfrogné, qui refuse de révéler quoi que ce soit de ce qu’il sait...

Commentaires

Et Claudel, tu le relis bientôt ?

Écrit par : Marc Bonetto | 04/10/2012

C'est qui, cette gonzesse ? Elle a écrit quoi ?

Écrit par : Éric | 04/10/2012

« En 1951, la collection traduit Dead Weight, de Frank Kane, sous le titre d'Envoyé, c'est pesé ! L'histoire oppose de cruels Chinois rouges à de bons Chinois nationalistes. Exaspéré par cet anticommunisme primaire, le traducteur français fait des rouges les gentils et des nationalistes les méchants ! Il signe le tout du pseudonyme de Luc-Paul Dael, anagramme de Paul Claudel, avant de faire fuiter dans la presse que le très rigide auteur du Soulier de satin, ancien ambassadeur à Pékin, serait l'auteur de la traduction !" »
http://www.lexpress.fr/culture/livre/polar/polars-americains-la-traduction-etait-trop-courte_1178207.html

Écrit par : Nicolas Esprime | 24/10/2012

Merci pour l'info et le lien, Nicolas. Quant aux problèmes liés à la traduction, je ne te parle pas de ce qui se fait en poésie !

Écrit par : Éric | 26/10/2012

Les commentaires sont fermés.