Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2016

MÊME PAS PEUR 13

MPP 13.jpgMPP # 13, en vente dans toutes les bonnes librairies depuis le 28 octobre.

Étrange fil conducteur pour ce nouveau numéro de Même Pas Peur : on peut rire de tout, mais on n’est pas obligé. Incontestablement, les dessinateurs ont fait fort dans l’outrance et dans le cynisme ! Sondron pour une couverture mettant en scène les tartempions qui dirigent le gouvernement belge, puis Cécile Bertrand, Flam, Delescaille, Pic, l’incontournable Burion, Kanar (qui privilégie le montage-photos), Kurt, l’indispensable Yvan Carreyn, Marco Paulo, Carbo, Bib’s, Decressac, Yakana, l’inéluctable Mickomix, Pierre Laurantin, Plop & KanKr, Slobodan et Dela3.

Les rédacteurs ne sont pas en reste : dans son édito, Étienne Vanden Dooren pose le cadre, André Clette cogne sur les chroniqueurs qui se croient drôles, le Dr Lichic, tout en nuance, détaille tout ce qui prête à rire, Jean-Loup Nollomont fustige la gaudriole, Cyril Bosc continue l’histoire de la presse satirique française en évoquant la rencontre entre Cavanna et Choron, Benoit Doumont se moque de la pub et (dans un autre article) nous propose une rencontre avec Jean-Paul Krassinsky l’auteur de la BD Le crépuscule des idiots, Stéphan Thibeau a filmé le procès Wesphael, il nous en parle, Sokolov chatouille Raoul Hedebouw, Sylvie Kwaschin va au-delà de la notion de propriété et Jean-Philippe Querton évoque de drôles de migrantes.

Le tout parsemé de brèves d’Éric Dejaeger et de quelques autres déjà cités.

C’est du tout bon, c’est de la presse satirique pur jus, ça ne fait pas toujours dans la nuance, ça coûte 3 € pour 16 pages en couleurs.

Même Pas Peur a une page FB et un site.

Écrire un commentaire