Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2017

Pas que du récent (194)

Leblanc - Intégrale Arsène Lupin.jpgINTÉGRALE ARSÈNE LUPIN
par Maurice Leblanc

Ah que c'est bon de lire ces histoires sans téléphones portables, sans ordinateurs, sans Internet ! Ici, des portes dérobées, des passages secrets, des souterrains inconnus et pas mal de romantisme, le gentleman cambrioleur étant perpétuellement amoureux. Toutes ces intrigues publiées entre 1907 et 1935 ont vraiment très bien vieilli.

Éditions Hachette/Gallimard (années ‘60)
8 tomes, un peu plus de 5000 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

17/02/2017

LE RAS-LE-BOL

Quand il en eut marre de son épouse qui s’admirait sans cesse, il lui inventa le miroir absorbant à usage unique.

15/02/2017

Pas que du récent (193)

Louÿs - Manuel de civilité.jpgMANUEL DE CIVILITÉ POUR LES PETITES FILLES
À L’USAGE DES MAISONS D’ÉDUCATION
par Pierre Louÿs

Dans ce pastiche (publié en 1926, un an après la mort de l’auteur), Pierre Louÿs s’en donne à cœur joie pour pourfendre l’hypocrisie bourgeoise de son époque. Classés par thèmes, des dizaines de conseils salaces pour les petites filles pas modèles. C’est délicieusement cochon. Non, Médème, ce petit livre n’est pas pour vous !

Un extrait au hasard ici.

Les Mille et Une Nuit (1995)
Réédition Payot et Rivages (2013) – Voir ici
Un peu plus sur l’auteur

13/02/2017

Irréflexions (161)

Les écrivains de longue haleine ont la langue pendante. Pour mieux lécher le trou de balle des grands éditeurs.

La femme de ménage, enceinte, ne retrouve plus une partie de son matériel : elle a perdu les seaux.

Une journée à lire, sans écrire, est un pur plaisir.

Slogan chrétien : « À bas la capote ! »

Beaucoup d’auteurs renient leurs balbutiants débuts une fois con-nus.

11/02/2017

Un peu de pub (372)

Angibaud - Les tessons du temps.jpgLES TESSONS DU TEMPS
par Patrice Angibaud

Un superbe titre pour un recueil de textes tout simples, emprunts de nostalgie et d’humanisme.

Un extrait ici.

Éd. Gros Textes (2016)
84 pages
10 €
ISBN : 978-2-35082-311-9
L’auteur semble n’avoir ni blog ni site
Le blog de Gros Textes
Le site de Gros Textes

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

09/02/2017

SAVOIR DÉLÉGUER

Auteur étiqueté « humour noir », il laissait toujours à son épouse le soin de rédiger les cartes de condoléances, ne cherchant pas inutilement les ennuis.

08/02/2017

Même Pas Peur 16

MPP 16.jpgDans le mensuel satirique (presque) 100% pur belge numéro 16 de février 2017, c’est la colère qui prédomine.

Colère contre les logements vides à Bruxelles (collectif de squatteur(euse)s), colère contre les politiques (Mark Harris), colère contre les puces électroniques (Dr Lichic), colère contre les scouts (Benoit Doumont), colère contre les fachos (Camille Lermenev)… bref, ça râle sec et ça fait du bien.

Côté rubrique, André Clette continue à distiller le gai savoir et nous raconte l’enfance de la colère, Jean-Luc Dalcq propose une nouvelle, Sylvie Kwaschin fait dans la « déconomie », Cyril Bosc persiste dans  la belle histoire de la presse satirique,  il est question du travail de radio Campus et de celui du scénariste Alejandro Jodorowsky (dit Jodo).

Des collages de Sandro Baguet, une couverture signée Serge Delescaille et les crayons bien affutés de Cécile Bertrand, Wiglaf, Kurt, Flam, Kanar, Bavi, Plop & Kankr, Pierre Laurantin, Mickomix, Yvan Carreyn et Djony font de ce numéro de Même Pas Peur un numéro décapant disponible en librairie dès le 3 février pour 3 € !

Faites passer !

Même Pas Peur a une page FB et un site

10:18 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

07/02/2017

Pas que du récent (192)

Sternberg - Dico idées revues.jpgDICTIONNAIRE DES IDÉES REVUES
par Jacques Sternberg
Illustrations de Roland Topor

Publié un peu plus de vingt ans avant son décès en 2006, on peut considérer ce pavé comme le testament « anthume » de ce grand auteur trop méconnu. Dans la première partie, tout y passe, de ce qu’il aimait le plus à ce qu’il haïssait. L’intermède gris propose des citations souvent très rosses recueillies au cours de ses lectures. La partie « noms propres » offre une panoplie d’avis sur des artistes souvent oubliés ou passés inaperçus, bourrée de noms à découvrir.

Quelques extraits de la première partie...

AVANT-GARDE – On peut être parfaitement à l’avant-garde de la connerie.
BRÈCHE – À force d’être sur la brèche, on finit par aller plus vite au trou.
CURÉ – Rien ne sert de bouffer du curé, c’est du dieu qu’il faut bouffer. Quel qu’il soit.
EMBLÈME – Quel aurait été l’emblème fétiche des chrétiens si le Christ avait été empalé ?
HUMOUR – [...] Si on pouvait, par décret officiel, interdire l’humour et les humoristes, il y a longtemps que cela serait mis en application.
LIGNE – Celui qui lit entre les lignes ne voit que du blanc. Autant dire rien.
POÉSIE – Le plus souvent, il y a quelque chose de si mièvre, de si lénifiant dans la poésie qu’elle ne mériterait que l’appellation de « poéphtisie ».
RÉPUTATION – Qu’il y ait la notion de « pute » dans la réputation éclate avec une fulgurante logique.

Éditions Denoël (1885)
426 pages, format 17x25
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur
Un site totalement dédié à Jacques Sternberg sur lequel on peut découvrir ma tentative de bibliographie illustrée

05/02/2017

J.K ROWLING RETOURNE AU CHARBON

Ayant épuisé le filon Harry Potter, J.K. Rowling prépare dix nouveaux romans inspirés par son premier héros.

01 – Harry Vapotter à l’école des fumistes.
02 – Harry Tripotter à l’école des mains baladeuses.
03 – Harry Chipotter à l’école du bricolage.
04 – Harry Papotter à l’école des ragots.
05 – Harry Pispotter à l’école des seaux hygiéniques.
06 – Harry Despotter à l’école des tyrans.
07 – Harry Trainspotter à l’école des paumés. *
08 – Harry Popotter à l’école des gâte-sauces.
09 – Harry Polpotter à l’école des génocides.
10 – Harry Jackpotter à l’école des flambeurs.

* Danny Boyle a déjà pris une option pour en faire un film.

03/02/2017

Revues reçues (156)

Catarrhe 25.jpgLe 25e numéro de CATARRHE, la revue du Palotin aux Dents Rouges, est paru.

Au sommaire...

Après l’éditorial, la Chronique badine de Marc Sanders, plus précisément : « Résurérections matinales », nous serons « À l’ombre des grands chênes » avec Philippe Azar.
Céline Maltère nous distillera « Remember ».
Valère Kaletka balbutiera « Gruinances » et nous présentera « La souris » et ses « Haïkus ».
Lou Dubois nous fera part de ses « Légendaires portraits légendés ».
Jean Pézennec nous fera découvrir son « Afrique » et « Convergence de vues ».
« Une vie de chien » sera développée par Patrick Boutin.
Thierry Lechat, « Celui qui rêve reste lucide », constatera que le doute fait souffrir.
Les incontournables André Stas et Éric Dejaeger nous amuseront avec « Malherbe revisited ».
Gaspard Garcia, un petit nouveau, nous ravira avec « Une tenue vieillie dans le cercueil », « Terza rima chevaline » et « Lune vitreuse ».
Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger déclinera les préfixes aéro- et péri-.
Vous découvrirez le « Who’s vous ? » de Pascal Dandois.
Le Docteur Lichic exposera « Du matelotage de gorge ».
« L’immonde d’Olivier Texier » sera pareil à lui-même et outre la couverture et la plupart des illustrations, Olivier vous offrira deux « Grotesk ».
Paul Guiot parsèmera la revue de ses pensées.
Nous fêterons aussi « Le Bétrou - Théurge ».

Revue bimestrielle
40 pages
Abonnement pour 6 numéros : 14,52 € (Belgique) / 16,68 € (France)
Pour tous renseignements, contactez la revue : revue.catarrhe@gmail.com
Le site de la revue

CATARRHE : la revue qui tousse les gens à rire !

01/02/2017

Irréflexions (160)

Les grands couturiers sont tuniques, sans plus.

Quand c’est le silence total dans les toilettes pour hommes, on ne dira jamais qu’un ange pisse.

Après Tintin au pays des Soviets colorisé, Casterman va publier tous les autres titres de la série en noir et blanc.

Génie ? Je nie !

Quoi que vous en pensiez, vous êtes comme moi : quelque part entre la naissance et la mort.