Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2019

SOrNET LVI

Sornet 56 allégé.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisse donc là Victor, Arthur ou la ducasse
Avec un gros bâton coincé dans le fessier
Pour amuser un brin le quidam fatrassier.
Oublie la sage muse, engage une pétasse.

Ébouriffe hardi le con de la poufiasse.
Sois pour la paillardise, indécent, putassier.
Il te faudra chérir aussi le mot grossier,
Enfanter de l’humour au cœur de la bouillasse.

Que diablesse ! Le mauvais goût vaut bien le bon,
Ubac vaut bien adret et gorille, gibbon.
Il est certain que du sens on s’en bat les couilles.

Rosseries, calembours restent notre credo.
Impudents, décadents, provocateurs, arsouilles,
Taquins, nous nous fichons bien de notre albédo.

Extrait de SOrNETS
100 sonnets avec acrostiche coécrits par André Stas & Éric Dejaeger
et entièrement illustrés par Jean-Paul Verstraeten
R.A. Éditions (2018)
Tirage limité à 200 exemplaires numérotés et signés – 20 €

Écrire un commentaire