Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2020

Un peu de pub (472)

Potier - Entrailles.jpgENTRAILLES (récit crade)
par Michaël Potier

Ici, on sort vraiment des sentiers battus pour se retrouver dans le putride d’un marécage nauséabond. Le narrateur, grand névrosé qui souffre d’un méchant complexe œdipien, est obsédé par des relations (?) sexuelles où l’immonde en découd avec le répugnant. Les pages dégoulinent de toutes les secrétions et sanies que peut produire le corps humain. Les âmes sensibles ne cliqueront pas sur le lien pour découvrir la première page de ce récit. Les téméraires seront dégoûtés. Ou curieux, comme doivent l’être les vrais lecteurs. C’est qu’il n’y a pas que les inodores Schmitt et Musso dans la littérature, ma brave dame.

Éditions Urtica (2020)
74 pages cradissimes
10 €
ISBN : 978-1-71692-296-1
À première vue, ni site ni blog pour l’auteur
Le blog de l’éditeur
Les publications Urtica sont disponibles en ligne ici

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

Commentaires

Il cherche un putain d'éditeur underground trash punk de poésie pour publier Charcuterie et désespoir. — https://twitter.com/misogynea

Écrit par : Nicolas S′ | 04/12/2020

Répondre à ce commentaire

Bonne chance à lui !

Écrit par : Éric | 05/12/2020

Il sait où le trouver.

Écrit par : Walter | 23/12/2020

Répondre à ce commentaire

En attendant Touïtère a suspendu son account. Peut-être à cause de « scènes sanglantes gratuites ». S’il trouve un éditeur ça deviendra payant et son account pourra être réactivé.

Écrit par : Nicolas S′ | 23/12/2020

Tiens-moi au courant, Walter.

Écrit par : Éric | 23/12/2020

Que c'est compliqué, ces réseaux sociaux, Nicolas...

Écrit par : Éric | 23/12/2020

Répondre à ce commentaire

Oh non, Nicolas, des comptes Twitter il en a au moins 5 sinon 6.
J'attends toujours le manuscrit qu'il doit m'envoyer. Il manque de confiance en lui. J'ai beau le "harceler", il pense pouvoir toujours faire mieux.
En attendant, Eric, il y aura sans doute une suite au Journal de Jan Bardeau...

Écrit par : Walter | 23/12/2020

Répondre à ce commentaire

J'attends la suite.

Écrit par : Éric | 25/12/2020

Écrire un commentaire