Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2020

Irréflexions (326)

Macho, moi ? C’est certainement ton laideron d’épouse qui t’as mis cette idée en tête.

Je ne mange pas de ce pain-là ! Mais je reprendrais bien de ces rognons de porc sauce madère.

Que fais-je sans cigarillo aux lèvres et sans verre à la main ? La sieste, pardi !

Si tu te retrouves dans un tunnel, que tu ne te vois pas approcher de cette fameuse lumière et que ça sent mauvais, tu n’es pas mort, tu as la tête dans le cul.

Il n’y a pas de sans-abris en Antarctique.

Commentaires

J'ai connu un type qui s'ensiestait avec un ballon de rouge à la main et une clope aux lèvres. En général, il s'endormait en laissant tomber le verre et la cigarette. Un jour, il a pris feu. On n'a retrouvé qu'un tas de cendres et quelques morceaux de métal à moitié fondus. Bien fait !

Écrit par : Marc Bonetto | 28/10/2020

Répondre à ce commentaire

Une belle mort, non ?

Écrit par : Éric | 30/10/2020

Une sacrément belle mort, gone mio ! J'ai connu un contorsionniste qui, après une rhâ-lovelienne sodomie passive, avait l'habitude de se foutre la tête dans le cul. Je sais pas s'il a vu la loupiote blanchâtre (ça m'étonnerait), mais un jour il est mort étouffé dans ses fèces. Que cherchait-il ? J'en sais rien et je m'en tamponne le coquillard. Hé, gary, y a des trucs, faut pas essayer de les comprendre. Tu constates. Tu t'émerveilles, si t'as cette capacité.

Le bi.

Ton.

Écrit par : Marc Bonetto | 01/11/2020

Répondre à ce commentaire

Conserver sa capacité d'émerveillement, c'est garder une âme d'enfant. Avec l'âge, je démerveille de plus en plus souvent. Je suis devenu ado.

Écrit par : Éric | 02/11/2020

Ca me rappelle un autre type qui s'émerveillait de sa bite qu'il contemplait pendant des heures. Un jour, il s'est bloqué les cervicales. Définitivement. Maintenant, il marche la tête tellement penchée qu'il se casse la gueule tout le temps. Dans son malheur, il a de la chance. T'imagine s'il avait fait la même chose sur son nombril ?

Le bi, gary.

Ton Sud-Vioqustanais.

Écrit par : Marc Bonetto | 02/11/2020

Répondre à ce commentaire

Correction : "Sud-Vioquistanais".

Écrit par : Marc Bonetto | 02/11/2020

Répondre à ce commentaire

S'il avait été pied-dophile, ç'aurait été pire.

Écrit par : Éric | 02/11/2020

L'horreur !

(Répété quatre fois, tu cites "Au coeur des ténèbres".)

Écrit par : Marc Bonetto | 03/11/2020

Répondre à ce commentaire

???

Écrit par : Éric | 03/11/2020

Écrire un commentaire