Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2020

Irréflexions (327)

Se faire un bouquet de la fine fleur de la société !

Ne fuis pas ! Ton plombier est en vacances !

Je prends des cours de faux. Pas pour me lancer dans la politique. Pour affronter la mort à armes égales.

Mon cœur bat depuis plus de soixante ans. Mais qui bat-il ? Je ne suis pas violent.

Un rat trompa sa rate avec une taupe. Ce fut la fin des terrains de golf.

Commentaires

Il aurait mieux fait de la tromper avec un foie ou un estomac.

Écrit par : Marc Bonetto | 03/11/2020

Répondre à ce commentaire

Il n'aimait pas trop les abats.

Écrit par : Éric | 03/11/2020

En hommage à Bashung il peut essayer le topinambour.

("Qu'est-ce que tu fais ? Mais tu tapines en bourg ? / Pas du tout c'est l'arrivée du tour !")


Le bi.

Écrit par : Marc Bonetto | 05/11/2020

Répondre à ce commentaire

Ou la ramonasse ! "Ramonasse, j'ai fait un rêve merveilleux..."

(Hommage à Tino, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître)

Écrit par : Éric | 06/11/2020

Tino, l'idole de ma grand-mère, devrait susciter l'admiration des p'tits djeuns (comme on dit). Qui n'a jamais fredonné "Tchi tchi" (ô Catarinetta bella) peut considérer sa vie comme un échec, ainsi que le disait un crétinocrate à propos d'une montre de luxure.

Nous devons aussi à Tino, le seul, l'inique, les vers immortels : "Marinella, / J'ai pris tes jambes pour mes bras, / Et quand je m'en suis aperçu, / J'avais ma bouche sur ton cul."

Après ça, les Vianney, Maé, Angèle-Balance et autres branloteurs de la glotte peuvent aller se rhabiller. Et je suis poli.

Écrit par : Marc Bonetto | 06/11/2020

Répondre à ce commentaire

Je connais une autre version de Marinella :

Marinella, elle a des poils en d'sous des bras
En d'sous des tettes et 'co plus bas
C'est pas gai pour le radada

Écrit par : Éric | 09/11/2020

Écrire un commentaire