Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2016

Fête nationnale...

JENNEVAL / SOLDAT INCONNU REVISITED

Parodie à contraintes coécrite avec André Stas, publiée dans le numéro 14 de la revue Catarrhe en avril 2015.

00 – Après des siècles d'esclavage,
        Le Belge sortant du tombeau  
        A reconquis par son courage
        Son nom, ses droits et son drapeau.

 01 – Après dix ans de cocufiage,

         Le Belge a sorti son couteau.

         Il accomplit un vrai carnage,

         Patrons tous morts dans l’ caniveau !

 02 – Après son cul à l’essorage,

         La Belge a les fesses en lambeaux.

         Écartons-nous sur son passage,

         Sinon, nous vomirons en seau.

 03 – D’après un très ancien adage,

         Le Belge est un fieffé salaud.

         Évitons donc le badinage

         D’un con au passé pas très beau.

 04 – Après la main dans son corsage,

         La Belge a pris dans son fourneau

         Des poissons nappés de fromage,

         Goujons marinés en Meursault.

 05 – Après le chancre en plein visage,

         Le Belge avait horrible peau.

         Dirait-on pas qu’il a la rage,

         Que son pif est un artichaut ?

 06 – Après des mois de marchandage,

         Le Belge a emporté l’ morceau,

         Part de fion d’un foireux vêlage.

         Au fond, n’est-ce pas ce qu’il vaut ?

 07 – Après un long pèlerinage,

         Le Belge va prendre les eaux

         À Spa dont les décervelages

         Refont le Q.I. des blaireaux.

 08 – Après avoir ouvert la cage,

         Le Belge a libéré l’oiseau :

         Un pigeon, bête à son image,

         Qui, rond, imita le chameau.

 09 – Après un homard à la nage,

         Le Belge va manger du veau,

         Des rognons et, anthropophage,

         Tétons de femmes aux blancs d’poireaux. 

 10 – Après le fion d’un jeune page,

         Le Belge fout son vit dans l’eau.

         Un plongeon, et là, dépeçage :

         Bonbons pour piranhas costauds.

Commentaires

Ca vaut aussi pour les Français, les Anglais, les Russes, les Argentins, les Togolais, les Libyens, les Yéménites, les Coréens du Nord comme du Sud, les Néo-Zélandais, les Carthaginois, les Sumériens et les autres, non ?

Écrit par : Marc Bonetto | 21/07/2016

Répondre à ce commentaire

Peux pas dire, Marco. Je suis loin d'avoir voyagé autant que toi.

Écrit par : Éric | 02/08/2016

Excellent!

Écrit par : éric | 21/07/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Éric. On attend une remontrance de Phiphi 1er qui n'arrive pas. Peut-être que Mathil', qui se mêle de tout...

Écrit par : Éric | 02/08/2016

Écrire un commentaire