Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2016

Rien à dire

Blog en roue libre.

Rien à dire.

Des infos à suivre de temps en temps.

Vous n'en avez jamais marre ?

18:31 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (34)

Commentaires

déjà épuisé par ta non-rentrée ?????????

Écrit par : beardy roro | 08/09/2016

Répondre à ce commentaire

T'es aux taquets, là, Beardy !
J'ai ressorti tout mon matos de bricolage et ça m'amuse plus que l'écriture.
En transition.
Tu sais ce que c'est.
Ça reviendra.
Petit conseil : écoute David Darling.

Écrit par : Éric | 08/09/2016

David Darling
tu te fais un petit trip new age ?
on n'est pas synchro sur ce coup : sur ma sono perso c'est "the clash" qui tourne en boucle , en alternance avec Yat Kha .
Comme disaient les tontons flingueurs "y'a d'la pomme" dans ces ziques là !!!!!

Écrit par : beardy roro | 08/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je parie que quand j'écoute Led Zep, t'es sur Bach, Beardy.

Écrit par : Éric | 09/09/2016

fais gaffe quand même : il y en a qui commencent à bricoler et qui finissent par démolir la maison. Le marteau, c'est une drogue. Au plus tu tapes, au plus t'as envie de taper, tu n'arrêtes qu'au moment où tu t'es fracassé la main ou quand la tenditine te plombe les muscles.

Écrit par : Marc Bonetto | 08/09/2016

Répondre à ce commentaire

Pas de marteau, Marco, c'est trop fatigant.

Écrit par : Éric | 09/09/2016

T'es du genre contemplatif ? Tu t'extasies devant le beauté du matos dans sa mallette neuve en plastique renforcé ? C'est déjà de la poésie, mais tu peux essayer la chignole. Faire des trous, c'est le panard !

Écrit par : Marc Bonetto | 09/09/2016

Répondre à ce commentaire

Mon matos est rodé depuis lurette, Marco. Quant à la chignole, c'est bon pour les hommes de Lascaux. Ici, on a l'électricité.

Écrit par : Éric | 11/09/2016

Si j'avais un marteau
Je cognerais le jour
Je cognerais la nuit
J'y mettrais tout mon cœur
Je bâtirais une ferme
Une grange et une barrière
Et j'y mettrais mon père
Ma mère, mes frères et mes sœurs
Oh oh, ce serait le bonheur
(Claude François)

Écrit par : beardy roro | 11/09/2016

Répondre à ce commentaire

Ben merdRe, my Gritte ! J'ai toujours cru que c'était Mireille Matthieu, l'évangéliste, qui chantait ça. T'as des Lettres, y a pas photo ni selfie !!!
Ça me rappelle une vieille blagues des 70s ici :
- Qui est recordman du monde du lancer de marteau ?
- Sais pas...
- Un Italien car pour eux, les outils, c'est le plus loin possible.
C'EST CON !

Écrit par : Éric | 11/09/2016

Quelle déchéance ! Préférer une belle chignole à une perceuse bruyante et qui te fout des copeaux partout, y compris dans l'oeil.

Écrit par : Marc Bonetto | 11/09/2016

Répondre à ce commentaire

Mais je n'ai pas de chignole !

Écrit par : Éric | 12/09/2016

Répondre à ce commentaire

Marc ! il va falloir lancer un appel de fond - crowdfunding en bon français d'aujourd'hui - : "une chignole pour le Rick !"

Écrit par : beardy roro | 12/09/2016

Répondre à ce commentaire

Allez-y à fond, les gars ! Pas de la gnognote made in China. J'en veux une en platine avec des mèches en tungstène.

Écrit par : Éric | 12/09/2016

"une en platine avec des mèches en tungstène" ?
on reconnaît bien là ton côté drag queen !

Écrit par : beardy roro | 12/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je ne drague jamais et je déteste les reines, vieille canaille !

Écrit par : Éric | 12/09/2016

petite note narquoise : le titre actuel de ton post est "rien à dire" : vieux bavard !!!!!!

Écrit par : beardy roro | 12/09/2016

Répondre à ce commentaire

Ton sens de l'observation me sidère, Beardy !

Écrit par : Éric | 13/09/2016

Avec un manche en acajou sculpté, je suppose ? Toi, tu veux la chignole à Roteschilde pour te faire draguer par les petites bricoleuses du dimanche. Le couronnefondingue est lancé.

Écrit par : Marc Bonetto | 12/09/2016

Répondre à ce commentaire

Acajou sculpté, avec deux ou trois saphirs enchâssés, pourquoi pas ? Ça voudra encore plus à la revente !

Écrit par : Éric | 13/09/2016

My Gritte chapeau ! il y avait des rappeurs bling-bling, des politiciens bling-bling , tu viens d'inventer le bricoleur bling-bling !

Écrit par : beardy roro | 13/09/2016

Répondre à ce commentaire

Thomas Edison est un nain à côté de moi.

Écrit par : Éric | 14/09/2016

rappeurs blingues-blingues : c'est pas une plaie au nasme, ça ? Quant au bricoleur du même acabit, il m'a tout l'air de pas en ramer une. D'ailleurs, on ne connaît pas l'essentiel : tu l'utilises pour quoi ou pour qui, ta boîte à outils ?

Écrit par : Marc Bonetto | 13/09/2016

Répondre à ce commentaire

À des fins certainement différentes des tiennes, Marco...

Écrit par : Éric | 14/09/2016

"a rose is a rose is a rose"
vers célèbre de gertrude Stein
je te suggère my Gritte comme titre de ton prochain recueil :
"une chignole est une chignole est une chignole"
(25% de tes droits d'auteur me suffiront)

Écrit par : beardy roro | 15/09/2016

Répondre à ce commentaire

D'accord pour le titre et les 25%, Beardy l'hirsute, à la condition que tu me procures la chignole promise. Il avance, votre crowdfunding ?

Écrit par : Éric | 16/09/2016

A ma connaissance, il est au point mort et il risque de le rester : l'arrêt de "Microbe" n'a pas dû plaire à quelques-uns qui le font savoir de manière pacifique. Gaffe, quand même ! Bactéries, virus, levures, prions et autres unicellulaires pourraient se révolter et poser des bombes sur le Pont.


P. S. : un neurochirurgien tel que mézigue utilise la perceuse électronique à triple rotations. Il faut du bon matos, si on veut bien bosser. Non obstant, j'ai toujours le maillet anesthésiant et le fil à couper le beurre.

Écrit par : Marc Bonetto | 20/09/2016

Répondre à ce commentaire

1 - Microbe n'a pas encore été mis en bière.
2 - Le dérailleur est presque réparé, la bécane va repartir.
3 - J'aimerais voir un peu plus d'optimisme dans les commentaires.

Écrit par : Éric | 20/09/2016

Marc a raison : pas moyen de lever des fonds pour ton bricolage.
"plus d'microbe pas d'chignole" c'est un cri unanime (le formule est d'un abonné d'oulan-bator très francophone)

Écrit par : beardy roro | 20/09/2016

Répondre à ce commentaire

Qui c'est-y qui a voulu lever des fonds ?
Relance NoNiouze, en mars, je te propose une centaine d'abonnés en transfert.
Et "formule" est féminin, même en Mongolie (extérieure).

Écrit par : Éric | 21/09/2016

Optimisme ! Il y va fort, le Rico. Il se prépare à filer aux asticots le "Microbe" et il veut qu'on jubile. Il mériterait une descente musclée au Pont.

Écrit par : Marc Bonetto | 20/09/2016

Répondre à ce commentaire

Tu la commences quand, ta première revue ? Tu n'auras que vingt-huit ans de retard, Marcochou.

Écrit par : Éric | 21/09/2016

Si je crée une revue, je perds mon titre de champion du monde toutes catégories de flemme. Et puis, quand on arbore un ticheurte velveto-warholien, on est microbien pour l'éternité. Faut embaucher le gars Stas (que j'embrasse bien fort, en lui taxant son chapeau) et le Querton. Avec Paulo Guiot et un cinquième zigue à dégoter, vous serez pareils aux Marx brothers.

Écrit par : Marc Bonetto | 23/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais pu m'entendre avec quatre personnes à la fois.

Écrit par : Éric | 28/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire