Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2016

La Brucellôse fête ses 45 numéros pissotiers

LA BRUCELLÔSE, LA REVUE DES MEATS-CULPA

Du 3 au 7 octobre 2016 à la Maison du Livre de St Gilles, Bruxelles (Rue de Rome)

Revue des Urinoirs et Lieux d’Aisance Bruxellois, La Brucellôse se lit, selon la formule consacrée, « dans un jet mal assuré ». Collages de mauvais goût, dessins scabreux, aphorismes, irréflexions, slogans, la revue des urréalistes Belges accueille aussi les latrines de la littérature - qui documente les auteurs oubliés -, les travaux de l’Ouvroir de Brèves de Comptoir Potentielles (OuBrecPO), ou encore l’annonce annuelle du Prix Littérature Vieillesse. Collée au gré de déambulations alcoophiles, on la retrouve cependant plus particulièrement en des lieux interlopes, squats, cafés et bars où son contenu folâtre ravit un public exigeant, composé essentiellement d’ivrognes patentés et de filles à cystite chronique. Auréolée de la licence propre aux lieux d’exception où elle s’affiche, La Brucellôse rit bien sur de toux, mais pas avec les tuberculeux.

L’exposition des 45 premiers numéros de cette revue est déconseillée aux enfants, aux bigots et aux autorités de toutes espèces.

Vernissage Jeudi 6 octobre de 18h30 à 21h; Conférence de contenu et lectures avec Dr Lichic, Éric Dejaeger, Tom Nisse et d'autres contributeurs de la Brucellôse!

Vendredi 7 octobre : Conférences des Culminants Régents  du Collège de Pataphysique, Mathis Van Boxeel, Stephane Mahieu et Dr Lichic

A l'assaut!

Plus de détails sur le site de la Maison du Livre :
http://www.lamaisondulivre.be/spip.php?article607

13:26 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

"Pas avec les tuberculeux." C'est discriminatoire et ils savent pas ce qu'ils perdent.

Écrit par : Marc Bonetto | 25/09/2016

Répondre à ce commentaire

Personne n'est parfait en ce très bas monde.

Écrit par : Éric | 28/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire