Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2017

Irréflexions (180)

Je ne connais rien à Twitter. Le seul fait de savoir que Coin-Coin Trump utilise ce réseau me suffit à ne pas y aller voir.

Elle est aussi plate qu’un cloporte sous une vieille brique.

Ce pédant me disloque les parties nobles.

« Place Blanche régnaient Bribri, tenancière sur le retour d’un bordel, et son jeune compagnon Manu, mac rond comme toute la Pologne. » (J.B. Cologne, Histoire des claques parisiens, Paris, Éditions Lablonde, 2017)

Commentaires

"Ce pédant me disloque les parties nobles"
aie aie aie ! my gritte évite ce genre d'irréflexions , pense à tes lecteurs mâles !

Écrit par : beardy | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

C'est juste pour rehausser parfois le niveau de langue du blog.

Écrit par : Éric | 04/07/2017

Rehausse pas trop, mon gary. Fous plutôt ton genou dans les couilles du pédant qui te les brise.

Le bi de ton vioque.

Écrit par : Marc Bonetto | 05/07/2017

Répondre à ce commentaire

OK, Marco, on ne va pas mettre la barre trop haut.

Écrit par : Éric | 13/07/2017

Si tu pouvais ne pas mettre de barre du tout, ça éviterait à ceux qui ont les jambes fadades de se casser la gueule.

Écrit par : Marc Bonetto | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

D'accord, ça aidera aussi les culs-de-jatte.

Écrit par : Éric | 15/07/2017

Écrire un commentaire