Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2017

Irréflexions (191)

Remplacer le cours de religion, quelle qu’elle soit, par un cours des guerres de religions.

— Tu bandes, Errol ?
— Non, je scie, Gareth.

Avec le temps, les politiciens ont tendance à prendre du ventre. Sauf Elio qui prend tout dans le derrière.

Titre pour un futur James Bond : Meurs avant de mourir.

Commentaires

Si je comprends bien, les écoles gelbes dispensent des cours de religions. Obligatoires ? Est-ce que les athées bénéficient de cours d'athéisme ?

Le bi.

Ton vioque, sérieux. (C'est rare, mais ça arrive.)

Écrit par : Marc Bonetto | 30/10/2017

Répondre à ce commentaire

Marco, le système scolaire en Gelbique est aussi compliqué que sa popolitique. Oui, dans les écoles du réseau dit "libre" (= catho), le cours de religion catholique est obligatoire, sans alternative. Dans les trois autres réseaux (Fédération Wallonie-Bruxelles, provinces, communes), les élèves ont le choix entre le cours de morale laïque ou la religion qu'ils veulent. Depuis l'an passé, il y a même un cours de citoyenneté (appelé aussi "cours de rien") pour ceux qui ne veulent pas de ce qui leur est proposé. Perso, j'ai subi pendant douze ans le cours de religion catholique, choix de mes parents. Quand tu vois où cela m'a mené, je ne leur en veux absolument pas.

Écrit par : Éric | 30/10/2017

En Gelbique, "libre pensée" se traduirait donc par "théo-nigogologie catho" ?

Écrit par : Marc Bonetto | 30/10/2017

Répondre à ce commentaire

La libre pensée est pour moi un concept plutôt pédant. Je ne sais pas trop pourquoi on appelle les écoles catho le "réseau libre". Peut-être parce qu'il y a bien longtemps il était totalement indépendant de l'État, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui.

Écrit par : Éric | 31/10/2017

Quand on prononce le mot "réseau", je pense automatiquement à "réseau maffieux, pédophile ou prostitutionnel", toutes choses éminemment religieuses. Il y a aussi le "réseau pesant", mais il ne vaudra jamais un bon gros chêne, un saule ou un orme, n'en déplaise à Blaise et à tonton Jean.

Bonne soirée, mon béô.

Écrit par : Marc Bonetto | 03/11/2017

Répondre à ce commentaire

Pour les apprenants, les réseaux sont TronchaKhon et AshtaGeueule.

Écrit par : Éric | 04/11/2017

Écrire un commentaire