Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2019

Irréflexions (237)

Avec le réchauffement climatique, nous avons droit à plus d’hommes de paille que de bonshommes de neige.

À 16 ans avec ma Flandria 50cc et pas de téléphone en poche, j’étais bien plus libre que maintenant.

Belle de Jour a oublié son gel de bourre.

Grâce à ses lunettes chauffantes,  elle n’avait jamais froid aux yeux.

Commentaires

Personnellement ce fut une Malaguiti qui fumait bien par le pot d'échappement, détente, ça faisait plus de bruit...

Écrit par : massot jean-louis | 25/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas cette marque. Ma 50 cc "étranglée" montait tout de même à 60, 65 à l'heure. J'avais un pote qui avait une belle Kawa qui ne dépassait pas le... 38 !

Écrit par : Éric | 25/01/2019

Gary, pourquoi tu rachètes pas une motocyclette ? Tu arrêtes le bigophone que tu fous au fond d'un tiroir et tu pars, pétaradant, sur les routes. Te voilà redevenu libre, même si tu n'as plus seize ans depuis quarante ans.

Le bi.

Écrit par : Marc Bonetto | 26/01/2019

Répondre à ce commentaire

J'ai passé l'âge de toutes ces conneries, Marco !

Écrit par : Éric | 26/01/2019

ah les fils de bourges ! un avait une Malaguiti l'autre une Flandria ! ch'us vachement jaloux les gars , à 16 ans j'avais que mes pieds pour déambuler de ci de là . Je les ai d'ailleurs gardés : ils continuent à me rendre bien service ces deux là !

Écrit par : beardy | 27/01/2019

Répondre à ce commentaire

T'emballe pas, Beardy : j'avais bossé pendant les vacances scolaires pour me payer cette pétrolette, ce n'était pas un cadeau de mes parents. Et pour aller taquiner la truite, t'étais mieux à pied qu'en mob, non ?

Écrit par : Éric | 31/01/2019

Écrire un commentaire