Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2019

Irréflexion (HS)

Grande nouvelle ! Bientôt la possibilité de séjourner trente jours sur la Station Spatiale Internationale en déboursant 58 millions de dollars US. Attention : douche et W.C. sur le palier, pas de bar ni de piscine.

Commentaires

Oui, bon ! j'y vais avec ma Tesla. Si ça ne me plaît pas, je reviens !S. : E. Long-Must

Écrit par : John | 10/06/2019

Répondre à ce commentaire

Sur AirBnb, en cherchant un peu, on trouve mieux pour beaucoup moins cher.

Écrit par : Éric | 10/06/2019

Salut beau gosse ! Ca boume ?

Pas de bar ni de piscine et, je suppose, pas de lance-missiles pour faire des cartons sur la terre. Qu'est-ce que c'est que ce cafuche ?

Parrain, qui profite d'être chez son poteau le payou médicastre pour écrire anonymement, te tape le bi.

Écrit par : Parrain | 18/06/2019

Répondre à ce commentaire

Ça boume, Parrain, comme lors d'un bel attentant antifasciste.

Je suis certain que dans cette SSI, c'est bourré d'armes de destruction massive (il y a SS dans le sigle !) mais je n'ai pas les moyens d'y aller voir.

Merde ! J'avais oublié qu'on ne pouvait plus parler d'ADM sur ce blog... Je me couvre la tête de mon plus beau chapeau de paille et m'en vais siroter un jaunet au jardin.

Gros bètches, Parrain qui me manque !

Écrit par : Éric | 18/06/2019

Dis donc, gary, dans ton jardin, entre les courges et les melons, j'espère que t'as un carré d'herbes de Provence. Tiens, une idée me vient à l'instant : pourquoi ne pas accrocher les tableaux de Dédé (que j'embrasse) aux branches d'un arbre ? Auparavant, tu les protèges contre la pluie avec du plastique transparent. Ce sera du dernier chic et les piafs te remercieront.

Je bois un verre de sirop de cassis à ta santé. N'en fais pas trop, l'avenir n'appartient à personne, et surtout pas aux bosseurs. (Que la male vesne les agueinte !)

Parrain te tape le bi.

Écrit par : Parrain | 22/06/2019

Répondre à ce commentaire

Exposer les œuvres de Dédé dehors ? Pour qu'on vienne me les voler ? Ça vaut des mille et des cents, ces choses-là, Parrain !
Je lève mon verre de porto rouge - il faut savoir varier les plaisirs, comme tu le sais - à ta santé.
Gros bètches du Pays Noir qui s'apprête à caniculer.

Écrit par : Éric | 22/06/2019

Excuse-moi pour le doublon. Le payou médicastre est un maître ès coyonnades. En revanche, il connaît rien en informe à tiques et son ordinateur, bien que récent, est complètement pourrave.

Re-bis.

Écrit par : Parrain | 22/06/2019

Répondre à ce commentaire

Quel doublon, Parrain ? Es-tu certain que c'était du sirop de cassis dans ton verre ?

Écrit par : Éric | 22/06/2019

Maintenant que tu le dis, le doute m'habite, d'autant plus que je me suis réveillé avec le fondement en feu.

Écrit par : Parrain | 28/06/2019

Répondre à ce commentaire

C'était du sirop de piment d’Espelette, alors.

Écrit par : Éric | 29/06/2019

Écrire un commentaire