Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2021

LA JUSTICE

— Que les cons meurent ! implora silencieusement le professeur devant sa classe.

Un dieu qui, par le plus grand des hasards, passait par là, l’entendit et l’exauça. Onze des vingt-quatre élèves s’effondrèrent, imités par le maître.

Commentaires

On aurait dû être bien plus nombreux à être touchés. Ce n'était donc pas une arme de destruction massive. Tu veux que je te dise ? Les dieux ne sont plus ce qu'ils étaient.

Le bi.

Ton vieux.

Écrit par : Marc Bonetto | 18/01/2021

Répondre à ce commentaire

Le monde change, Marco. C'était sans doute un dieu magnanime comme on n'en invente plus.

Écrit par : Éric | 18/01/2021

Un dieu magnanime ? Il y aurait bien Dionysos, mais il est souvent bourré, ou Hotei (le pétomaniaque) que tu peux admirer ici

https://www.wallpaperflare.com/hotei-buddha-shamanism-dance-look-forward-obese-bronze-wallpaper-wxzey

A mon (humble) avis, ils ont autre chose à faire qu'annihiler les cons.

Écrit par : Marc Bonetto | 19/01/2021

Répondre à ce commentaire

Un gars bien en forme, ce Hotei ! Les dieux ne sont plus ce qu'ils étaient.

Il y a bien Gambrinus mais il n'était pas roi.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gambrinus

Écrit par : Éric | 19/01/2021

Écrire un commentaire