Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2021

C'est pas moi qui l'dis !

Hier, dans Le Soir, une recension de Jean-Claude Vantroyen sur Limitation de la poésie. Un tout grand merci à lui !

JC Van Troyen - Limitation de la poésie Le Soir du 16-01-21.jpg

05:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

15/01/2021

Pas que du récent (241)

Deville - poéZies.jpgpoéZies
par Michel Deville

Surtout connu comme réalisateur (L’ours et la poupée, Péril en la demeure, La lectrice), Michel Deville a également commis ce que Norge appelait des vers de mirliton. Ce recueil rassemble une sélection de poèmes humoristiques, remplis de calembours, de jeux de mots, d’homophonies. Un régal sans prétention !

Un extrait ici.

Le Cherche Midi (1990)
142 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

12/01/2021

Irréflexions (335)

Ce couple de gays n’éprouvait aucune difficulté à joindre les deux bouts.

L’auteur qui passe un quart d’heure à rédiger un aphorisme n’écrit pas cette petite phrase qui spitte, gicle sur la feuille et ne devrait pas se pavaner tel un paon faisant la roue.

L’écho aime s’entendre.

— Humain… Ça me rappelle vaguement quelque chose, dit le dugong.

Je n’ai peur de rien. Ça m’angoisse.

09/01/2021

Pas que du récent (240)

Dard - Les mots en épingle.jpgLES MOTS EN ÉPINGLE DE SAN-ANTONIO
rassemblés par Françoise Dard

De la lecture de cinquante romans de son époux, Françoise Dard a extrait un bon millier de phrases. L’éventail est très coloré, du rose au noir, et très large, du gros calembour à la fine sentence. On y trouve, bien entendu, de véritables perles.

Un extrait ici.

Fleuve Noir (1980)
168 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur cet immense auteur, au cas où…

08/01/2021

LA FIN D'UNE CARRIÈRE

Loïc Notet est en train de muer et ses testicules de descendre dans leurs respectives bourses. Quel soulagement pour nos oreilles !!!

07/01/2021

NE PAS OUBLIER !

JE SUIS CHARLIE.jpg

Six ans...

05:00 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

06/01/2021

ÉPIPHANIE

Le messager, essoufflé — Madame Marie, fff, Monsieur Joseph, fff, Melchior, Bal-fff-thazar et fff Gaspard ne pourront fff pas venir fff car ils sont en fff quarantaine à cause fff du Covid fff.

Madame Marie — Oh ! les cons !

Monsieur Joseph — Bande d’enc… ! Je suis encore baisé !!!

03/01/2021

Un peu de pub (485)

Querton - Délits d'initiales.jpgDÉLITS D’INITIALES
par Jean-Philippe Querton
Couverture de René Perrot

Lorsque l’on dirige une collection spécialisée dans l’aphorisme et que l’on s’y édite, l’on se doit d’être à la hauteur. Pour ce recueil, JPé se la joue à la Armand Duplantis : il passe largement la barre placée à 6m15 en plein air ! Un recueil pratiquement parfait qui touche à tous les genres de petites phrases. Il est même innovant. D’aucuns penseront : « Ouais, c’est son éditeur et il passe la brosse à reluire. ..» JPé est l’un de mes éditeurs, oui, et aussi l’un de mes rares amis. Et que d’aucuns sachent que le lèche-culisme n’est pas dans mes mœurs.

Un extrait ici.

Cactus Inébranlable (P’tit Cactus # 72 – 2020)
100 pages
10 €
ISBN : 978-2-39049-024-1
Un peu plus sur JPé
Le site de Cactus

N’HÉSITEZ PAS
– PLUS QUE JAMAIS –
À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

01/01/2021

Irréflexions (334)

Double dose à l’occasion de cette nouvelle année !

— Amélie a dit qu’elle cessait d’écrire.
— Elle avait donc commencé ?

N’ayant ni maître ni guide, je ne suis donc personne.

Il pleut, il pleut et les blancs moutons ne sont pas rentrés : la bergère est dans l’étable avec le vacher.

Il faut de tout pour faire un monde mais pas tant que ça pour le défaire.

Je n’y suis pour personne, Chérie, même pas pour le président du Nobel de littérature.

Comme on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, on ne fume jamais deux fois le même cigare.

Le clou a piqué une terrible crise et a enfoncé le marteau.

Le critique n’est jamais poète. Le premier doit gagner sa vie et le second crever de faim.

Un animal de concours n’a pas la possibilité de refuser le premier prix. L’auteur, si.

— Qu’êtes-vous en train d’insinuer, divin marquis ?
— Ma verge, adorable comtesse.

JE VOUS SOUHAITE
– MALGRÉ LES CIRCONSTANCES –
UNE EXCELLENTE ANNÉE COVID-19.2
(appelée aussi 2021)