Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2017

Irréflexions (165)

Après la boucherie Sanzot, la plomberie Sanzau.

Difficile de ne pas confondre « hassid » (juif orthodoxe) et « acide ».

Internet : source de culture encyclorthopédique.

Le général descendit à l’assaut de son mignon.

Quand l’honnêteté deviendra LA règle en politique, plus personne ne voudra être élu.

29/03/2017

Un peu de pub (373)

Houdaer - Nuit grave.jpgNUIT GRAVE
par Frédérick Houdaer

Des poèmes écrits exclusivement lors d’une résidence d’auteur strictement nocturne sur le thème « Que se passe-t-il quand tout est noir ? » Des textes généralement assez sombres...

Un extrait ici.

La Boucherie Littéraire (2017)
58 pages
12 €
ISBN : 978-2-9551283-9-8
Le blog de Frédérick
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

28/03/2017

Irréflexion (HS)

Si Constance Du Bus* (porte-parole de Pro Vie) devait accidentellement perdre un doigt, elle se ferait euthanasier.

*Elle a déclaré le dimanche 26 mars 2017 qu’en Belgique, une femme pouvait se faire avorter la veille de la naissance s'il s’avérait qu’il manquait un doigt à son bébé...

27/03/2017

LA PETITE PHRASE

Dès qu’il apprit qu’il était immortel, il consacra tout son temps à trouver son épitaphe.

25/03/2017

Relectures (10)

Scutenaire - Mes inscriptions I-V.JPGMes inscriptions 1943-1944 (Allia 1982 – 276 pages)
Mes inscriptions 1945-1963 (Allia 1984 – 298 pages)
Mes inscriptions 1964-1973 (Brassa 1981 – 298 pages)
Mes inscriptions 1974-1980 (Le Pré aux Clercs 1984 – 262 pages)
Mes inscriptions 1980-1987 (Brassa 1990 – 146 pages)
par Louis Scutenaire (1905-1987)

Durant quarante-quatre ans, Scutenaire a « inscrit » des poèmes, des proses courtes et surtout des réflexions à la queue leu leu sans jamais rien jeter. Plus de mille deux cents pages dans lesquelles on trouve de tout, en particulier de véritables perles. Uniquement en occase.

Le scandale est de n’en pas faire. (T. 1)

Le christianisme cadenasseur de vulves.

À la place d’ « Avertissement au lecteur » il faut presque toujours lire « Abrutissement au lecteur ». (T. 2)

Le critique est presque toujours celui qui ne sait pas distinguer le con d’une fraîche jeune fille du trou du cul d’un vieux monsieur.

Le bon sens : les fesses bien d’aplomb sur la lunette et l’étron qui descend tout droit dans la cuvette. (T. 3)

Je ne suis pas l’encre, je suis la tache.

La solution n’est pas de rendre la vie plus douce au pauvre mais impossible au riche. (T. 4)

Il n’est meilleur chemin que celui que l’on quitte.

Presque tous les gens qui ont une religion ont une sale tête. (T. 5)

Enfin arriva le siècle XYZ dans lequel les hommes se mangèrent entre eux car il n’y avait plus sur la terre ni d’autres porcs ni d’autres gourdes.

Un peu plus sur l'auteur

06:00 Publié dans Relectures | Lien permanent | Commentaires (0)

23/03/2017

MÊME PAS PEUR 17

MPP 17.jpgDans le MÊME PAS PEUR numéro 17, disponible partout, on s’inquiète de la contre-attaque des réacs !

Côté dessins, nous accueillons Serge Ferrand, un ancien de Tintin et de Spirou (et même un peu aussi de Hara-Kiri) qui nous envoie ses planches depuis le Québec. Vous découvrirez aussi le trait particulièrement noir et caustique de Vinch et les dessins de Frizou, de même que la troupe des piliers et notamment KURT qui signe la couverture. Sont également au rendez-vous : Kanar, Djony, Delescaille, Yvan Carreyn, Flam, Pic, Plop & KanKr, Mickomix, Pierre Laurantin, Slobodan Diantalvic, Wiglaf et les collages de Lichic et de Sandro Baguet.

Rayon textes, bienvenue à Brouckse qui nous apprend à parler et penser « réac ». Mickomix, lui, s’intéresse à la sémantique du réac, tandis que Jean-Loup Nollomont s’autoproclame « réac en chef » et Sokolov qui nous propose quelques mesures sécuritaires bien réactionnaires prétendument supposées combattre le terrorisme.

Au rayon des rubriques, Couille Molle — en verve — se pose des questions sur la multiculturalité dans son entreprise ; dans sa chronique, le Dr Lichic développe des concepts innovants inspirés par la pilule du lendemain ; en matière de « Déconomie », Sylvie Kwaschin pose de bien pertinentes questions sur la volonté de privatisation à tout prix de certains « penseurs » politiques ; Cyril Bosc, fidèle au poste continue la belle histoire de la presse satirique en évoquant le premier numéro de Hara-Kiri ; dans la poche gauche, il est question du livre « Hiroshiman » de Rifo ; Stefan Thibeau propose l’acte 5 des « Infaux » et Benoit Doumont a rencontré Yann, le briseur d’idoles, scénariste « Spirou au Kongo belche ». Et ce n’est pas tout ! Camille Lermenev s’attaque à la SNCB qui propose à ses usagers de dénoncer « les comportements suspects » ( !) ; on s’instruit en s’amusant grâce à André Clette qui évoque le concept de frontières ; et l’ami Ben nous propose un grand reportage passionnant au camp de réfugiés de Grande-Synthe où il a rencontré Sylvain Sluys, un magicien humanitaire.

Et puis, il y a aussi un édito, un texte à lire pour comprendre que MÊME PAS PEUR a besoin de réfléchir à son avenir, à son rôle, surtout que ses finances ne sont pas au beau fixe ! Un appel à ton soutien et à ta générosité, ami lecteur, amie lectrice, ami tout court.

16 pages en couleurs, en ironie et en dérision avec de quoi nourrir la pensée et la réflexion. Et c’est toujours 3 € ! Faites tourner l’information.

Même Pas Peur a une page FB et un site

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

22/03/2017

Irréflexions (164)

Les mondanités sont réservées à ceux qui veulent arriver. Je n’ai pas encore démarré.

T’ES-SI-BELLE POLITIC AWARDS

  1. Maggie De Block.
  2. Marie-Christine Marghem.
  3. Elio Di Rupo.
  4. Elke Sleurs.
  5. Liesbeth Homans.

 Il vaut mieux ne pas se faire scataloguer.

 Suite au succès du Brexit, la N-Va prépare le Vl-Uit (Vlaanderen-Uit).

Virelangue
Ce sexe sec de cet ex sex-symbol.

13/03/2017

Mon nouveau recueil STREETS !

Mon nouveau recueil de poèmes STREETS (Loufoqueries citadines), illustré par Jean-Paul Verstraeten, doit paraître fin mars aux éditions Gros Textes, mon dixième titre chez cet éditeur. Il propose 99 textes très courts parlant des rues imaginaires d’une ville qui n’existe pas.

ISBN : 978-2-35082-330-0
112  pages au format 14 x 21,

Pour la France : 10 € (+ 2 € de port – port compris à partir de l’achat de 2 exemplaires)
Commande à
Gros Textes
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes
(Chèques à l’ordre de Gros Textes)
gros.textes@laposte.net

Pour la Belgique : 12 € port compris. Contactez-moi : ericdejaeger@yahoo.fr

Couverture Streets avec dos.jpg

Le site de l'éditeur avec les nombreuses publications prévues pour ce printemps.

09:58 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2)

07/03/2017

Pause

Petite pause.
Beaucoup de chose à faire,
à lire
et accessoirement à écrire.

Gaston livres.gif

06:03 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

05/03/2017

Irréflexions (163)

Les seules Japonaises à avoir des seins valables sont les sumos.

Ne rien écrire convient totalement à mon oisiveté et fait le bonheur de certains critiques qui ne savent que dire de mes livres.

Un jour, ma princesse est venue et est restée.

Le fruit de mes entrailles n’est pas encore disponible.

Tant va la cruche au salaud qu’elle devient first lady.

03/03/2017

Pas que du récent (197)

Lewino - Une femme par jour.jpgUNE FEMME PAR JOUR
par Walter Lewino

Trente nouvelles très courtes, de deux à dix pages, mettant en scène monsieur et madame Tout-le-monde, avec des chutes imprévisibles, qui n’ont rien à voir avec le fantastique ou la SF. Un recueil tout en finesse. Un régal !

Albin Michel (1978)
248 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

02/03/2017

Sauver le récif de l'Amazone

14:19 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (10)

180 mètres d'aphorismes !

Cactus Inébranlable expose
180 mètres d'aphorismes
à Tournai !

180 mètres d'aphorismes.jpg

Styvie Bourgeois, Patrick Boutin, Alain Helissen, Jérémie Sallustio, Jacky Legge, Jean-Paul Thaulez Alain Dantinne  Éric Allard, Achille Chavée, Louis Scutenaire, Michel Delhalle, Massimo Bortolini, Jean-Luc Dalcq, Jean-Loup Nollomont, Jean-Louis Massot, Freddy Tougaux, David Greuse, Francesco Pittau, Marc Tilman, Éric Dejaeger, Serge Basso de March, mirli, Joaquim Cauqueraumont, Jean-Philippe Querton, André Stas, Jean-Philippe Goossens, Georges Elliautou,  Paul Guiot, Thierry Roquet, Dr Lichic, Dominique Saint-Dizier, Mickomix.

10:06 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2)

Revues reçues (157)

Traction-Brabant 72.jpgLe numéro 72 de Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne, est paru.

Au sommaire de ce numéro (textes ou illustrations) : Marc Bonetto, Jean-Yves Bourgain, Ferruccio Brugnaro, Anna Buno, Johnny Carmille, Jacques Cauda, Michelle Caussat, Evelyne Charasse, Mathieu Coutisse, Jean-Marc Couvé, Caroline Cranskens, Pascal Dandois, Frédéric Dechaux, Cathy Garcia, Delphine Gest, Estelle Gillard, François Gorin-Camard, Marine Gross, Fabrice Lacroix, Hubert Le Boisselier, Benoit Le Pennec, Thierry Le Pennec, Myriam Librach, Jacques Lucchesi, Hervé Merlot, Denis Parmain, Gabriel Perez, Jeanpyer Poëls, Régine Seidel, Florent Toniello, Pierre Vella, Patrice Viguès et P.M.

Revue trimestrielle, format A5 – 56 pages
Abonnement : 12 € pour 5 numéros
Le blog de la revue
Le blog de Patrice

01/03/2017

L'AVENIR

Cela doit être super, la vie, pensait le fœtus dont la mère s'apprêtait à se faire avorter.

27/02/2017

Pas que du récent (196)

Dantec - La sirène rouge.jpgLA SIRÈNE ROUGE
par Maurice G. Dantec

Quand Alice, une surdouée de treize ans, comprend que sa mère et son beau-père s’enrichissent en tournant des snuff movies, elle décide d’aller tout révéler à la police. Les circonstances font qu’elle se retrouve en compagnie de Hugo Toorop, membre des Colonnes Liberty-Bell, organisation secrète qui lutte par les armes contre les dictatures militaires. C’est le début d’une longue road-story bien sanglante qui démarre d’Amsterdam pour se terminer au Portugal, où Alice espère retrouver son père.

Gallimard Série Noire (1993)
480 pages
8,70 € (Folio Policier 2016)
ISBN : ISBN : 978-2-070784-35-6
Un peu plus sur l’auteur

25/02/2017

MICROBE SANG

Microbe 100.jpgL’ultime Microbe, le SANG, est prêt. Il a été préparé de conserve par Paul Guiot et Éric Dejaeger. Une première en près de dix-sept ans ! Ce numéro est quasiment un double avec 36 pages au lieu des 20 habituelles.

Au sommaire : Jane Agou, Catherine Barsics, Marc Bonetto, Julien Boutreux,  Fabrice Brunet, Rosa Chàvez, Serpil Çökelik, Jean-Marc Couvé, Pascal Dandois, Éric Dejaeger, Mireille Disdero, Agnès Doligez, Georges Elliautou, Antoine Gallardo, Cathy Garcia, Antoine Geniaut, Paul Guiot, Émeline Houel, Jo Hubert, Hozan Kebo, Mary Jane Kelly, Roger Lahu, Jean L’Anselme, Céline Maltère, Cédric Merland, Fabrice Marzuolo, Marc Menu, Sophie Postre, Thomas Pourchayre, Thierry Radière, Olivier Robert, Thierry Roquet, Didier Trumeau & Vipurine.
Collage de couverture : Robert Varlet.
Illustrations : Jean-Paul Verstraeten.

Les abonnés le recevront début mars. Les autres ne recevront plus jamais rien.

J’ai perdu le contact avec Fabrice Brunet et Mary Jane Kelly (pseudo de ???). Si quelqu’un peut m’aider à les retrouver...

Il reste des exemplaires de quelques anciens numéros ainsi que certains mi(ni)crobes en stock. Si intéressé(e)s, contactez-moi : ericdejaeger@yahoo.fr.

06:00 Publié dans Microbe | Lien permanent | Commentaires (2)

23/02/2017

Pas que du récent (195)

Bettencourt - Fables fraîches.jpgFABLES FRAÎCHES POUR LIRE À JEUN
par Pierre Bettencourt

Sélection de contes brefs parus entre 1942 et 1960. C’est souvent surprenant, comme il se doit, et très rosse. Les amateurs du genre ne peuvent qu’apprécier.

Un extrait ici.

Éditions Lettres Vives (1986)
182 pages
15,24 € (réédition 1995)
ISBN : 978-2-903721-24-6
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

21/02/2017

Irréflexions (162)

Cogner sur de petits vieux pendant la nuit, c’est du tape-âge nocturne.

Je n’apprécie le soleil qu’à l’ombre.

Quand on dit de quelqu’un : «  À sa décharge... », je me demande toujours où elle se situe, sa décharge.

Trois instruments peu exploités par le jazz : l’accordéon, la harpe et la cornemuse.

Je dévore les livres dans mon fauteuil comme un obèse des giants au fast-food. De temps en temps, pour moi, c’est du caviar.

19/02/2017

Pas que du récent (194)

Leblanc - Intégrale Arsène Lupin.jpgINTÉGRALE ARSÈNE LUPIN
par Maurice Leblanc

Ah que c'est bon de lire ces histoires sans téléphones portables, sans ordinateurs, sans Internet ! Ici, des portes dérobées, des passages secrets, des souterrains inconnus et pas mal de romantisme, le gentleman cambrioleur étant perpétuellement amoureux. Toutes ces intrigues publiées entre 1907 et 1935 ont vraiment très bien vieilli.

Éditions Hachette/Gallimard (années ‘60)
8 tomes, un peu plus de 5000 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

17/02/2017

LE RAS-LE-BOL

Quand il en eut marre de son épouse qui s’admirait sans cesse, il lui inventa le miroir absorbant à usage unique.

15/02/2017

Pas que du récent (193)

Louÿs - Manuel de civilité.jpgMANUEL DE CIVILITÉ POUR LES PETITES FILLES
À L’USAGE DES MAISONS D’ÉDUCATION
par Pierre Louÿs

Dans ce pastiche (publié en 1926, un an après la mort de l’auteur), Pierre Louÿs s’en donne à cœur joie pour pourfendre l’hypocrisie bourgeoise de son époque. Classés par thèmes, des dizaines de conseils salaces pour les petites filles pas modèles. C’est délicieusement cochon. Non, Médème, ce petit livre n’est pas pour vous !

Un extrait au hasard ici.

Les Mille et Une Nuit (1995)
Réédition Payot et Rivages (2013) – Voir ici
Un peu plus sur l’auteur

13/02/2017

Irréflexions (161)

Les écrivains de longue haleine ont la langue pendante. Pour mieux lécher le trou de balle des grands éditeurs.

La femme de ménage, enceinte, ne retrouve plus une partie de son matériel : elle a perdu les seaux.

Une journée à lire, sans écrire, est un pur plaisir.

Slogan chrétien : « À bas la capote ! »

Beaucoup d’auteurs renient leurs balbutiants débuts une fois con-nus.

11/02/2017

Un peu de pub (372)

Angibaud - Les tessons du temps.jpgLES TESSONS DU TEMPS
par Patrice Angibaud

Un superbe titre pour un recueil de textes tout simples, emprunts de nostalgie et d’humanisme.

Un extrait ici.

Éd. Gros Textes (2016)
84 pages
10 €
ISBN : 978-2-35082-311-9
L’auteur semble n’avoir ni blog ni site
Le blog de Gros Textes
Le site de Gros Textes

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

09/02/2017

SAVOIR DÉLÉGUER

Auteur étiqueté « humour noir », il laissait toujours à son épouse le soin de rédiger les cartes de condoléances, ne cherchant pas inutilement les ennuis.

08/02/2017

Même Pas Peur 16

MPP 16.jpgDans le mensuel satirique (presque) 100% pur belge numéro 16 de février 2017, c’est la colère qui prédomine.

Colère contre les logements vides à Bruxelles (collectif de squatteur(euse)s), colère contre les politiques (Mark Harris), colère contre les puces électroniques (Dr Lichic), colère contre les scouts (Benoit Doumont), colère contre les fachos (Camille Lermenev)… bref, ça râle sec et ça fait du bien.

Côté rubrique, André Clette continue à distiller le gai savoir et nous raconte l’enfance de la colère, Jean-Luc Dalcq propose une nouvelle, Sylvie Kwaschin fait dans la « déconomie », Cyril Bosc persiste dans  la belle histoire de la presse satirique,  il est question du travail de radio Campus et de celui du scénariste Alejandro Jodorowsky (dit Jodo).

Des collages de Sandro Baguet, une couverture signée Serge Delescaille et les crayons bien affutés de Cécile Bertrand, Wiglaf, Kurt, Flam, Kanar, Bavi, Plop & Kankr, Pierre Laurantin, Mickomix, Yvan Carreyn et Djony font de ce numéro de Même Pas Peur un numéro décapant disponible en librairie dès le 3 février pour 3 € !

Faites passer !

Même Pas Peur a une page FB et un site

10:18 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

07/02/2017

Pas que du récent (192)

Sternberg - Dico idées revues.jpgDICTIONNAIRE DES IDÉES REVUES
par Jacques Sternberg
Illustrations de Roland Topor

Publié un peu plus de vingt ans avant son décès en 2006, on peut considérer ce pavé comme le testament « anthume » de ce grand auteur trop méconnu. Dans la première partie, tout y passe, de ce qu’il aimait le plus à ce qu’il haïssait. L’intermède gris propose des citations souvent très rosses recueillies au cours de ses lectures. La partie « noms propres » offre une panoplie d’avis sur des artistes souvent oubliés ou passés inaperçus, bourrée de noms à découvrir.

Quelques extraits de la première partie...

AVANT-GARDE – On peut être parfaitement à l’avant-garde de la connerie.
BRÈCHE – À force d’être sur la brèche, on finit par aller plus vite au trou.
CURÉ – Rien ne sert de bouffer du curé, c’est du dieu qu’il faut bouffer. Quel qu’il soit.
EMBLÈME – Quel aurait été l’emblème fétiche des chrétiens si le Christ avait été empalé ?
HUMOUR – [...] Si on pouvait, par décret officiel, interdire l’humour et les humoristes, il y a longtemps que cela serait mis en application.
LIGNE – Celui qui lit entre les lignes ne voit que du blanc. Autant dire rien.
POÉSIE – Le plus souvent, il y a quelque chose de si mièvre, de si lénifiant dans la poésie qu’elle ne mériterait que l’appellation de « poéphtisie ».
RÉPUTATION – Qu’il y ait la notion de « pute » dans la réputation éclate avec une fulgurante logique.

Éditions Denoël (1885)
426 pages, format 17x25
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur
Un site totalement dédié à Jacques Sternberg sur lequel on peut découvrir ma tentative de bibliographie illustrée

05/02/2017

J.K ROWLING RETOURNE AU CHARBON

Ayant épuisé le filon Harry Potter, J.K. Rowling prépare dix nouveaux romans inspirés par son premier héros.

01 – Harry Vapotter à l’école des fumistes.
02 – Harry Tripotter à l’école des mains baladeuses.
03 – Harry Chipotter à l’école du bricolage.
04 – Harry Papotter à l’école des ragots.
05 – Harry Pispotter à l’école des seaux hygiéniques.
06 – Harry Despotter à l’école des tyrans.
07 – Harry Trainspotter à l’école des paumés. *
08 – Harry Popotter à l’école des gâte-sauces.
09 – Harry Polpotter à l’école des génocides.
10 – Harry Jackpotter à l’école des flambeurs.

* Danny Boyle a déjà pris une option pour en faire un film.

03/02/2017

Revues reçues (156)

Catarrhe 25.jpgLe 25e numéro de CATARRHE, la revue du Palotin aux Dents Rouges, est paru.

Au sommaire...

Après l’éditorial, la Chronique badine de Marc Sanders, plus précisément : « Résurérections matinales », nous serons « À l’ombre des grands chênes » avec Philippe Azar.
Céline Maltère nous distillera « Remember ».
Valère Kaletka balbutiera « Gruinances » et nous présentera « La souris » et ses « Haïkus ».
Lou Dubois nous fera part de ses « Légendaires portraits légendés ».
Jean Pézennec nous fera découvrir son « Afrique » et « Convergence de vues ».
« Une vie de chien » sera développée par Patrick Boutin.
Thierry Lechat, « Celui qui rêve reste lucide », constatera que le doute fait souffrir.
Les incontournables André Stas et Éric Dejaeger nous amuseront avec « Malherbe revisited ».
Gaspard Garcia, un petit nouveau, nous ravira avec « Une tenue vieillie dans le cercueil », « Terza rima chevaline » et « Lune vitreuse ».
Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger déclinera les préfixes aéro- et péri-.
Vous découvrirez le « Who’s vous ? » de Pascal Dandois.
Le Docteur Lichic exposera « Du matelotage de gorge ».
« L’immonde d’Olivier Texier » sera pareil à lui-même et outre la couverture et la plupart des illustrations, Olivier vous offrira deux « Grotesk ».
Paul Guiot parsèmera la revue de ses pensées.
Nous fêterons aussi « Le Bétrou - Théurge ».

Revue bimestrielle
40 pages
Abonnement pour 6 numéros : 14,52 € (Belgique) / 16,68 € (France)
Pour tous renseignements, contactez la revue : revue.catarrhe@gmail.com
Le site de la revue

CATARRHE : la revue qui tousse les gens à rire !

01/02/2017

Irréflexions (160)

Les grands couturiers sont tuniques, sans plus.

Quand c’est le silence total dans les toilettes pour hommes, on ne dira jamais qu’un ange pisse.

Après Tintin au pays des Soviets colorisé, Casterman va publier tous les autres titres de la série en noir et blanc.

Génie ? Je nie !

Quoi que vous en pensiez, vous êtes comme moi : quelque part entre la naissance et la mort.