Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2019

Un peu de pub (445)

Pouy-Raynal - Lord Gwynplaine.jpgLORD GWYNPLAINE
par Jean-Bernard Pouy & Patrick Raynal

Suite à la trahison de deux amis, l’un pour lui ravir sa place de pilote et l’autre sa fiancée, et les manigances d’un procureur de province ambitieux, Erwan Le Dantec se retrouve au secret dans une mystérieuse prison de Guyane. Il y fait la connaissance de l’abbé Vargas, un érudit colombien qui fut jadis le trésorier de Pablo Escobar. Il va passer quatorze années dans l’infâme prison. Après que Vargas lui ait révélé juste avant de mourir l’endroit où il a caché un important trésor en dollars et pierres précieuses, Erwan parvient à s’évader. Il ne rêve que d’une chose : se venger. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un remake moderne du Conte de Monte-Cristo de Dumas. Un joli tour de force car l’intrigue est exactement la même, dans deux mondes que deux siècles séparent.

Albin Michel (2019)
574 pages
23,90 €
ISBN : 978-2-226-39892-5
Un peu plus sur J.B. Pouy
Un peu plus sur P. Raynal

15/09/2019

Irréflexions (269)

Le vide peut m’inspirer, tant qu’il ne s’agit pas de mon verre.

Vive les tarets ! Ils auront raison de la langue de bois.

Un train peut en cacher un autre. Un politicien, plein d’autres politiciens.

Mes cheveux n’ont jamais été aussi longs ni mes idées aussi courtes.

11/09/2019

Un peu de pub (444)

Watrin - Comme disait.jpgCOMME DISAIT L’AUTRE
Petit recueil de fausses citations
pour clouer le bec aux faux intellos
par Dominique Watrin

Comme disait Michel Audiard à Georges Lautner en écrivant les dialogues des Tontons flingueurs : « Les vrais humoristes, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. » Et là, Watrin, il a osé ! Des phrases attribuées à des célébrités qui doivent se retourner dans leurs tombes pour celles qui nous ont quittés. Celles toujours en vie porteront peut-être plainte si elles n’ont une once d’humour. À pisser de rire ! Attention, il faut tout de même une bonne dose de culture générale pour apprécier tout le piment de ce recueil, comme quoi on peut être Grand, biesse et méchant (Cactus Inébranlable, 2012 – Voir ici) tout en étant cultivé.

Un extrait au hasard ici.

Cactus Inébranlable – P’tit Cactus #55 (2019)
90 pages
9 €
ISBN : 978-2-39049-000-5
Le site officiel de Dominique
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

10/09/2019

Le préfixe ANTI-

Je ne vous ferai pas l’injure de vous présenter ce préfixe, quelque peu éculé, mais qui n’a pas dit son dernier mot...

01 – AntiChe : allergique aux révolutionnaires latino-américains.
02 – Antidot (père) : paternel qui refuse d’enrichir sa fille en vue de son mariage.
03 – Antilope : qui déteste les pleutres. Syn : antilopette.
04 – AntiCaire : égyptophobe.
05 – Antion : particule qui s’autodétruit.
06 – Antichambre (œnologue) : grand connaisseur qui conserve son vin au frigo.
07 – Antibia (chien) : canin allergique aux os.
08 – Antif : partisan des crânes rasés. Syn : antignasse.
09 – Antire-au-flanc : contremaître/manager qui exige un rendement supérieur à la moyenne.
10 – Antisane : qui exècre les infusions.
11 – Antirolien : personne sur laquelle les bières bavaroises ont un effet émétique.
12 – Antinet(te) : déféqueur qui laisse des traces de freinage sur l’émail.
13 – Antigone : femme qui ne supporte pas les mômes.
14 – Antiran : couillon qui fuit les dictateurs.
15 – Antibétain : Chinois made in China.

Texte paru dans le #23 de la revue Catarrhe (10-2016)

07/09/2019

Un peu de pub (443)

Peltier - La vie.jpgLA VIE RIEN QUE LA VIE TOUTE LA VIE
Poésie minimaliste
par Marcel Peltier

Difficile de notuler en maximum six mots. C’est la contrainte de l’auteur, adepte de la poésie minimaliste, s’inspirant des travaux de François Le Lionnais (cofondateur de l’OuLiPo avec Raymond Queneau). J’en ai déjà trop écrit !

Un extrait ici.

Éditions du Cygne (2019)
60 pages
10 €
ISBN : 978-2-84924-585-9
Le blog de Marcel
Le site de l’éditeur

04/09/2019

Irréflexions (268)

Je prends de la bouteille ? NON ! Je prends LA bouteille !

C’est souvent en se taisant qu’on en dit le plus.

Les végétaux poussent sans chercher à entrer dans la rame de métro bondée.

— Tu reprends un peu de vin ?
— Non, un beaucoup !

01/09/2019

Un peu de pub (442)

Motard-Avargues - Carnet.jpgCARNET D’UN PLONGEUR À SEC
par Vincent Motard-Avargues

Pour (sur)vivre, tu dois passer par des petits boulots. Tu prends un poste de plongeur dans un restaurant non étoilé. Tu t’y mouilles les mains mais n’y prends pas ton pied. Tu racontes cela de très belle manière.

Un extrait ici.

Gros Textes (2019)
56 pages
6 €
ISBN : 978-2-35082-417-8
L’auteur semble n’avoir ni blog ni site
Le blog de l’éditeur
Le catalogue de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

31/08/2019

Un de plus...

61.jpg

SOIT QUATRE FOIS 15 ANS ET 3 MOIS !

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (8)

27/08/2019

Irréflexions (267)

Une voiture louche n’est jamais borgne.

Chien qui boit lève souvent la patte.

Je ne suis jamais pressé, sauf pour regagner mes pénates quand il n’y a plus rien à boire.

J’ai écrit quelques worst sellers dont je retire une certaine fierté. Merci à mes éditeurs.

25/08/2019

C'est pas moi qui l'dis !

couverture-poulpe.jpgJoseph Bodson a lu Un Orval des ors vaut. Son avis est à découvrir ici :

https://www.areaw.be/eric-dejaeger-john-f-ellyton-un-orva...

Un tout grand merci à lui !

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

24/08/2019

Pas que du récent (229)

Monfils - Maboul Kitchen.jpgMABOUL KITCHEN
par Nadine Monfils

Placée de force en maison de retraite, mémé Cornemuse a un nouveau plan de vie. 1 – Obtenir par la force son billet de sortie auprès du directeur. 2 – Emmener avec elle un vioque propriétaire d’un château et l’épouser. 3 – Transformer le château en hôtel-lupanar. 4 – Devenir veuve. 5 – Quand elle sera assez riche, filer à Los Angeles se faire refaire un corps de jeune femme par le chirurgien de la mère de Stallone puis séduire son idole JCVD. Tout qui essaiera de se mettre en travers de sa route finira en viande froide, comme d’hab.

Pocket (2016)
[Éd. Originale : Belfont (2015)]
224 pages
6,40 €
ISBN : 978-2-266-26370-2
Un peu plus sur Nadine

21/08/2019

Irréflexions (266)

Je prends mon temps, jamais le tien. À bon entendeur…

Je juge très rarement mais c’est définitif, impossible d’aller en appel.

Après l’heure H et le jour J, je propose le lustre L et le siècle S.

La pluie a du cran : elle tombe toujours sans filet.

18/08/2019

Pas que du récent (228)

Simonin - Grisbi or not grisbi.jpgGRISBI OR NOT GRISBI
par Albert Simonin

Avant de mourir, Fernand le Mexicain fait promettre à deux de ses anciens comparses, Max et Pierrot dit le Gros, de veiller sur les deux affaires qu’il laisse à sa légitime : une partie de poker sur une péniche et une roulette clandestine dans un appartement. Problème : Raoul et Paul Volfoni veulent s’approprier ces deux gagne-pain. Les deux bandes vont s’affronter.

Ce roman a servi de base au scénario des Tontons flingueurs. Dans cette prose, pas d’humour comme dans le film : tout est froid et noir du début à la fin.

Gallimard – Série Noire 210 (1955)
248 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

15/08/2019

En rut pour Cythère

Son beau corps est brûlant et sous son cache-sexe
À peine un peu plus grand qu’un ticket d’autobus
Tout est détrempé du clitoris à l’anus :
Les lèvres déversent tout leur suc sans complexe.

Il frôle un des tétons qui durcit par réflexe.
Expert, il le cajole, exigeant du bonus.
L’autre main s’insinue, direction le pétrus
Qui ne rechigne point quand il sent qu’on l’indexe.

Il se sent fort gaillard, tout raide, bien durci,
Prêt à loin s’enterrer dans le terrier chéri :
Le piston pleurera dans l’adulé cylindre !

Ses doigts se font pressants, sa verge a fol espoir,
Quand soudain il entend sa coqueluche geindre :
« J’ai mal de tête, ô mon chéri, non, pas ce soir... »

Texte paru dans Traction-Brabant #75 (08-2017)

12/08/2019

Un peu de pub (441)

de Giraud - La grande supercherie.jpgLA GRANDE SUPERCHERIE CHRÉTIENNE
De l’oubli que le christianisme des origines est un antinatalisme
par Théophile de Giraud

Dans ce nouveau pamphlet, l’ami Théophile revisite le Nouveau Testament (ainsi qu’un peu l’Ancien et certains Pères de l’Église) pour démontrer que le christianisme, à ses débuts, prônait le célibat, la chasteté, voire la castration : en cessant de procréer, l’humain connaîtrait beaucoup plus rapidement la parousie et accèderait ainsi au royaume divin (ou pas). Si vous avez des amis calotins intégristes, n’hésitez pas à leur offrir ce livre !

Cactus Inébranlable Éd. (2019)
94 pages
12 €
ISBN : 978-2-930659-96-1
Un peu plus sur Théophile
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

09/08/2019

Irréflexions (265)

Qu’aurait donné une flèche de Cupidon dans la pomme posée sur la tête au fils à Tell ?

L’humain : l’abominable homme de la Terre.

Impolyvalent !

Les pneus neige, les pneus pluie… Pourquoi pas les pneus nuage, les pneus soleil, les pneus brouillard ?

06/08/2019

Un peu de pub (440)

Roquet - Périphérie.jpgÀ LA PÉRIPHÉRIE DU MONDE
(par la ligne 13 du métro)
par Thierry Roquet

L’ami Thierry continue son chemin sans se presser. Il se revendique poète du quotidien. Je trouve qu’il va plus loin. Il y a dans ce recueil des textes parfois intimistes, parfois limite pamphlétaires. Il y a aussi ce qui manque à de nombreux verbeux : l’autodérision qui est pour moi la marque d’un auteur de qualité.

Un extrait ici.

Éd. Gros Textes (2019)
94 pages
6 €
ISBN : 978-2-35082-416-1
Le blog de Thierry (un peu délaissé)
Le blog de l’éditeur
Le catalogue de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

03/08/2019

C'est pas moi qui l'dis !

Couverture Musée 26-01-2019.jpgPhilippe Leuckx a lu mon Musée de la girouette et du ventilateur. Son avis est à découvrir ici :

https://lesbellesphrases264473161.wordpress.com/2019/08/0...

Merci à lui !

12:56 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

02/08/2019

Irréflexions (264)

Le paon devrait se méfier : sa roue n’est pas à l’abri d’une crevaison.

Slogan de Carnac :
SOUS LES MENHIRS, LA PLAGE !

Est-il autorisé de vesser en Vespa ?
« Oui, me répond Sarah T., ça aide à la propulsion. »

Qui es-tu ? La clef qui cherche une porte ou l’huis qui attend le serrurier ?

30/07/2019

Un peu de pub (439)

Sanfilippo - Et bien sûr.jpgET BIEN SÛR J’AI PAS DE PARAPLUIE
par Salvatore Sanfilippo
Illustrations de Cristal

Voici ce qui manque trop souvent dans le landerneau de la poésie : l’humour ! Car la poésie, ma bonne dame, c’est du sérieux. Salvatore n’en a cure et nous propose ici une très belle sélection de poèmes qui font (sou)rire.

Un extrait ici et un autre .

Éditions Gros Textes (2019)
96 pages
8 €
ISBN : 978-2-35082-418-5
Le blog de Salvatore (pas vraiment à jour)
Le blog de l’éditeur
Le catalogue de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

27/07/2019

Irréflexions (263)

L’argot moderne semble ne pas encore avoir utilisé « noc », ce que je trouve particulièrement con.

Une de mes expressions favorites, à répéter chaque jour : « Je ferai ça demain. »

Il y a ceux qui se la pètent. Moi, je pète, sans plus.

Une hirondelle morte ne fait aucune saison.

24/07/2019

Pas que du récent (227)

Monfils - La vieille qui voulait.jpgLA VIEILLE QUI VOULAIT TUER LE BON DIEU
par Nadine Monfils

Après son mariage raté avec un flic-travelo, mémé Cornemuse a décidé de se refaire en cassant une bijouterie. Après avoir dézingué la concierge, elle se fait engager à sa place dans l’immeuble jouxtant le magasin. Dans la cave, elle héberge Jef Kluut, un repris de justice qui doit creuser le tunnel vers le pactole. Elle pense jouer sur du velours avec la bénédiction de JCVD quand un locataire, Marcel Durite, est retrouvé par son épouse Ginette sauvagement assassiné dans son lit, pieds et poings... coupés. Ce n’est qu’un début !

Pocket (2014)
[Éd. originale : Belfond (2013)]
280 pages
6,40 €
ISBN : 978-2-266-24410-7
Un peu plus sur Nadine
Son site perso

22/07/2019

On n'arrête pas le progès...

Ceci est une liseuse. Elle appartenait à mon grand-père décédé en 1969. Elle a l'avantage de ne pas consommer d'énergie et d'être quasiment inusable.

Liseuse 1.jpg

Liseuse 2.jpg

 

 

 

06:00 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

21/07/2019

Irréflexions (262)

Comme le paravent protège du vent et le parapluie de la pluie, le parapet est un nom très mal choisi.

La lune a beau être pleine tous les vingt-huit jours, elle n’accouche jamais d’un satellite.

Tellement prude qu’elle devait aller jouer au casino pour perdre ses culottes.

Mon GPS ne m’empêche pas de sortir du droit chemin.

20/07/2019

Potacherie express

POTACHERIE TOUR-DE-FRANÇAISE

Calmejane et Alaphilippe
Ne se sont pas fendu la lippe
En descendant le Tourmalet
Tout en lisant Léo Mallet.

Alaphilippe et Calmejane
Ont sifflé une dame-jeanne
De grog en grimpant le Ventoux
Pour se prémunir de la toux.

18/07/2019

Un peu de pub (438)

Mercoeur - Sous l'averse.jpgSOUS L’AVERSE, EN MOCASSINS
par Pierre-Alain Mercœur

Des aphorismes, des réflexions, des contes brefs, c’est souvent poétique, parfois absurde, de temps en temps noir (ma préférence). Un recueil vraiment très plaisant. L’auteur se revendique d’Éric Chevillard (voir L’Autofictif dans Amies et amis, colonne de droite). J’y trouve aussi du Jacques Sternberg dans le côté noir.

Un extrait ici.

Cactus Inébranlable (2019)
94 pages
9 €
ISBN : 978-2-930659-97-8
Le blog de l’auteur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

15/07/2019

Irréflexions (261)

A-t-il osé te l’avouer, ton proctologue, que tu es un véritable trou du cul ?

Face à un verbeux, j’ai toujours mon mot à taire.

Les chercheurs ont tous perdu quelque chose.

Je n’y arriverai jamais, pensait-il. C’était sans compter avec Simon de Cyrène…

14/07/2019

Jeannine revisited

Petite correction apportée à un texte de Jeannine *-*, extrait d'un recueil ayant obtenu le prix René Arcot à la fin du millénaire précédent.

Jeannine.jpg

12/07/2019

Un peu de pub (437)

Doucet - 41 centimètres.jpg41 CENTIMÈTRES
par Alain Doucet

C’est la longueur de la verge de Jimmy Gourdin. Au départ, un gamin comme tous les autres mais perturbé par la longueur de son appendice reproducteur. Après une enfance et une adolescence épiques, il épouse Gaby, la femme de sa vie. Pour subvenir aux besoins du ménage, il exhibe sa verge pour quelques billets et, petit à petit, devient une star mondiale du film porno. On peut résumer ce livre en parodiant Ian Dury : full sex & full drugs & full alcohol. Ce roman qui mélange scènes réelles et hallucinations est très très hard, du noir de fond de terril. Âmes sensibles s’abstenir !

Éditions du Basson (2018)
204 pages
16 €
ISBN : 978-2-930582-55-9
L’auteur semble n’avoir ni blog ni site
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

09/07/2019

Irréflexions (260)

La maîtresse des actionnaires :
Lady Vidende$.

Rester railleur avant de partir ailleurs.

Maurice Grevisse se retourne dans sa tombe : la cîme a récupéré son chapeau au fond de l’abime. Enfin !

Durant la canicule, bois sec sans t’enflammer !