Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2017

Irréflexions (157)

Le Vatican se lance dans l’accueil des réfugiés : la cité papale accepte d’héberger mille jeunes mineurs d’âge de sexe masculin.

Nouveaux livres de J.K. Rowling annoncés :
Harry Vapotter à l’école des fumistes
Harry Tripotter à l’école des mains baladeuses
Harry Chipotter à l’école du bricolage
Harry Papotter à l’école des ragots

D’après l’historien Bart De Wever, d’ici quelques années on ne dira plus « nos ancêtres les Celtes » mais « nos ancêtres les Anversois ».

J’éprouve de plus en plus souvent des envies de paisiblilité.

Suite à une grossesse nerveuse, Amélie Nothomb a donné naissance à des jumeaux non viables. Avant leur décès inéluctable, elle a tenu à les prénommer Goncourt et Rossel.

17/01/2017

Un peu de pub (368)

Cecchi - Contes espagnols.jpgCONTES ESPAGNOLS
par Lorenzo Cecchi

Neuf contes ayant tous un rapport parfois ténu avec l’Espagne. Des situations inattendues, une écriture fluide et maîtrisée. Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment de lecture.

Cactus inébranlable (2016)
102 pages
12 € ISBN : 978-2-930659-57-2
L’auteur semble n’avoir ni blog ni site
Le site de Cactus Inébranlable qui a également une page FB

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

15/01/2017

Irréflexions (156)

J’ai cessé d’envoyer certaines personnes à la merde car les excréments ne méritent pas ça.

Qui se lave les mains après avoir été faire pipi devrait se nettoyer la verge plus souvent ou apprendre à uriner sans se mouiller les doigts.

Dans la façon de se nourrir comme dans n’importe quoi d’autre, l’intégrisme me fait gerber.

Pour vivre hébreux, vivons kasher.

Quand ils téléphonent, les kinés adorent tomber sur un répondeur pour y laisser un massage.

14/01/2017

Revues reçues (155)

Nouveaux Délits 56.jpgLe numéro 56 de NOUVEAUX DÉLITS, la revue de Cathy Garcia, est paru.

Au sommaire : Jacques Allemand, Anna de Sandre, Saïd Mohamed, Myriam Ould-Hamouda, Matthias Richard & Samaël Steiner.

Illustrations : Patrick le Divenah.

Revue trimestrielle A5 – 48 pages
Les modalités d’abonnement sont ici
Le blog de la revue

13/01/2017

Pas que du récent (191)

Pouy-Raynal - The farce of the destin.jpgTHE FARCE OF THE DESTIN
par Jean-Bernard Pouy & Patrick Raynal

Pour la seconde fois, Gégé (Jéhovah) et Lulu (Lucifer) se retrouvent dans un bistrot parisien pourave pour jouer à leur petit jeu. Pascale, une mineure française en fugue et Slim, un vieux bluesman, sont poursuivis par la police, un duo de mafiosi et un détective privé à travers les Zuèsses. Formidable travail des deux compères Pouy et Raynal ! Marrant en diable (!) et dégoulinant de jeux de mots. À quand l’opus 3 ?

Les Contrebandiers (2004)
236 pages
15 €
ISBN : 978-2-915438-08-0
Un peu plus sur Pouy et sur Raynal
Le site de l’éditeur

11/01/2017

Irréflexions (155)

Qui jette la première bière mérite la potence.

 28-11-2016, JT RTBF – Jean-Marc Nollet, député ECOLO : « Il faut qu’elle arrête [...] et qu’elle prend [...] » Il doit bientôt déposer un projet de loi pour l’interdiction de l’emploi du subjonctif.

01-12-2016, infos radio 17h RTBF (Vivacité) – Une prof de latin explique que cette langue morte, que tous les élèves vont devoir se taper de 12 à 15 ans, permet de mieux comprendre le français mais aussi le néerlandais ! Toute fière, elle donne un exemple : le mot « clavicule » en néerlandais a la même origine que le mot latin !!! Vas-y, pour placer « clavicule » dans une conversation en flamand !

Je ne suis jamais rentré dans qui ni quoi que ce soit, hormis dans le bureau de la direction.

L’erreur est « Tu m’aimes. »

09/01/2017

Un peu de pub (367)

Querton - T'as des nouvelles.jpgT’AS DES NOUVELLES DE JPÉ ?
par Jean-Philippe Querton

Il n’y va pas de main morte, l’ami JPé, avec ce premier recueil de 29 (+1) nouvelles. Des textes courts, percutants, qui touchent à tous les genres de l’autofiction au fantastique, avec bien sûr des nouvelles fort noires, mes préférées. À découvrir d’urgence, cette nouvelle corde à l’arc d’un auteur qui a commis jusqu’ici essentiellement des romans noirs et des aphorismes !

Cactus Inébranlable (2016)
174 pages
15 €
ISBN : 978-2-930659-58-9
Le blog de l’ami JPé qui a également une page FB
Le site de Cactus Inébranlable qui a également une page FB

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

08/01/2017

MÊME PAS PEUR 15

MPP 15.jpgDisponible en librairies depuis le 6 janvier.

C’est un numéro tout en gaieté, en optimisme et en fraîcheur que nous vous réservons pour cette année qui commence sous les meilleurs auspices…

Une couverture qui ne manque pas d’air avec un dessin de Wiglaf et, en page 3, un éditorial qui est un appel à la fête, aux rires et aux rencontres festives pour que les victimes du 7 janvier 2015 ne soient pas mortes pour rien.

Parce qu’ils ont été, sont et resteront Charlie, les dessinateurs s’en donnent à cœur joie. Et ils sont nombreux : Cécile Bertrand, Phil Decressac, Serge Delescaille, Slobodan Diantalvic, Djony, Flam, Glez, Kanar, Kurt, Lichic (pour un montage-photo), Mickomix, Pic, Pierre Laurantin, Valentin Dellieu, Yakana et Yvan Carreyn, tous croquent l’avenir avec humour, talent, dérision et parfois un peu d’amertume.

Côté texte, Mark Harris se mélange les pinceaux entre réalité et fiction, André Clette envisage la fin du monde, le Dr Lichic prévoit l’apocalypse pour 2017 — rien que du marrant, on vous le disait —, Éric Dejaeger se prête au jeu des prédictions pour l’an qui vient, Jean-Loup Nollomont pense que le futur a de l’avenir, Sylvie Kwaschin se penche sur le libre échangisme et Laurent d’Ursel en appelle à l’annulation de la dette pour les personnes en situation de précarité. Rayon rubrique, les « Infaux » de Stéfan Thiébaut, l’histoire de la presse satirique avec Cyril Bosc, une p’tite rubrique littéraire sur L’Utopie de Thomas More, l’interview BD de Benoit Doumont, en balade chez les jésuites et une interview d’Éric Ledune, le réalisateur du court-métrage Pornography.

Le tout agrémenté de quelques brèves !

C’est en couleurs, il y a 16 pages, ça coute toujours 3 € dans les kiosques et ça nous ferait vachement plaisir que vous l’achetiez... parce que sinon, ça sert à rien qu'on le fasse, ce canard !

Jean-Philippe Querton

Même Pas Peur a une page FB et un site.


07/01/2017

Épilexique (14)

YÉTISSE – Né du croisement d’une humaine et d’un abominable homme des neiges. « Pancrace-Piotr, l’un des rares yétisses connus, gagnait sa vie en s’exhibant dans les fêtes foraines. »

ZAINZIN – Cheval débile qui n’a aucun poil blanc. « Malgré ses efforts, Philarète-Jéroboam ne parvint jamais à débourrer son zainzin. »

< Épilexique, recueil inédit.

06/01/2017

Revues reçues (154)

Comme en Poésie 68.jpgLe numéro 68 de COMME EN POÉSIE, la revue de Jean-Pierre Lesieur, est paru.    

Le copieux sommaire est ici.

Revue trimestrielle  – A5 – 80 pages
Abonnement pour 4 numéros : 12 € (France) / 15 € (hors France)
Le blog de la revue

05/01/2017

Revues reçues (153)

Hésitations d'une Mouche 79.jpgLe numéro 79 des HÉSITATIONS D’UNE MOUCHE, la revue de Robert Serrano, est paru.

Au sommaire : un entretien avec Patrice Maltaverne et des textes (nouvelles et poèmes) de Serge Algara, Patrick Beaucamp, Jean Pierre Carroro, Fabrice Chaudier,Laurent Deheppe, Xavier Frandon, Sylvie Huguet, Patrick Larriveau, Catherine May, Marie Ramon & Basile Rouchin

Revue trimestrielle format 13x18 – 36 pages
Abonnement : voir avec Robert via le blog de la revue

03/01/2017

Épilexique (13)

USURPÉTEUR – Qui accuse quelqu’un d’autre quand il a lâché un gaz. « Souffrant de flatulence chronique, Léon-Basile était un usurpéteur éhonté. »

VERGÉTARIEN – Qui se nourrit exclusivement d’appendices sexuels. « Ultra féministe, Mathurine-Ruth était une vergétarienne absolue. »

WALLHABIT – Manteau assez remarquable inspiré du slip kangourou. « Quand Zaccharie-Tancrède sortait vêtu de son wallhabit, il était la risée de tous les passants. »

XYLAPHONE – Instrument à percussions qui ne produit aucun son. « Mylène-Gervaise avait composé quantités de pièces pour xylaphone seul. »

< Épilexique, recueil inédit.

01/01/2017

C'est reparti...

BONNE ANNÉE 2017 !

DEUX MILLE... DISETTES ?

00:05 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (4)

26/12/2016

MICROBE 99

Microbe 99.jpgPréparé par Mireille Disdero, le 99e et avant-dernier Microbe est prêt.

Au sommaire :
Isabelle Bonat-Luciani
Muriel Carrupt
Jean-Marc Couvé
Alain Crozier
Szilvia Deák
Éric Dejaeger
Marianne Desroziers
Georges Elliautou
Fabrice Farre
Cathy Garcia
Clémence Kara-Delbart
Anothine L.
Souad Labbize
Marine Gross
Murièle Modély
Minh-Triêt Pham
Roselyne Sibille
Laurence Skivée
Samaël Steiner
Marlene TissotMICRObLEXIQUE OCTOMANE.jpg
Marie-Claude Viano
Sandrine Waronski
Alexo Xenidis
Les illustrations sont d’AlissaThor

Les abonnés le recevront début janvier.
Les abonnés « + » recevront également le 53e et ultime mi(ni)crobe :
MICRObLEXIQUE OCTOMANE cosigné André Stas, Jean-Philippe Querton,
Paul Guiot & Éric Dejaeger.
Les autres ne recevront toujours rien.

Pour tout renseignement, contactez-moi.

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

25/12/2016

Irréflexion (HS)

Père Noël.jpg

LE PÈRE NOËL N'EST PAS TOUJOURS

DROIT DANS SES HOTTES...

23/12/2016

Revues reçues (152)

Traction-Brabant 71.jpgLe numéro 71 de Traction-Brabant, la revue de Patrice Maltaverne, est paru.

Au sommaire de ce numéro (textes ou illustrations) : Patrick Boutin, Michelle Caussat, Patrice Claude, Murielle Compère-Demarcy, Karim Cornali, Jean-Marc Couvé, Charles Desailly, Guillaume Dreidemie, Xavier Frandon, Cathy Garcia, Béatrice Gaudy, Judikaël Géléoc, Marie-Françoise Ghesquier, Ieronymos K, Chloé Landriot, Alain-Jean Macé, Pierre Mélendez, Sébastien Ménard, Philippe Nadouce, Patrick Oustric, Félix Poyer, Florentine Rey, Eric Savina, Géraldine Serbourdin, Samaël Steiner, Alissa Thor, Marc Tison, Jean-Claude Touzeil, Pierre Vella, Patrice Viguès, les élèves du collège Colette de Saint-Priest et P.M. 

Revue trimestrielle, format A5 – 56 pages
Abonnement : 12 € pour 5 numéros
Le blog de la revue
Le blog de Patrice

 

21/12/2016

Bataille d'aphorismes

Bataille d'aphorismes lors de la journée portes ouvertes de Cactus Inébranlable éditions.

Bataille Cactus.jpg

 

08:40 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (4)

20/12/2016

Épilexique (12)

QUANTIQUE – Chant louangeant la physique. « Chercheur au CNRS, Casimir-Flavien est aussi l’auteur de moult quantiques. »

REPUBLICAIN – Admirateur bien nourri de la droite française. « Lothaire-Dick devait manger comme un ogre pour bien montrer qu’il était republicain. »

SÉMINALRISTE – Apprenti-curé autorisé à fréquenter des banques de sperme. « Ancien séminalriste, le père Amédée-Zénobe pensait qu’il devait avoir une progéniture inconnue. »

THERMOMETTRE – Copuler en pleine canicule. « Scipion-Mortimer prenait toujours soin de bien s’hydrater avant de thermomettre sa chérie. »

< Épilexique, recueil inédit.

18/12/2016

Pas que du récent (190)

Pouy - La base.jpgLA BASE
par Jean-Bernard Pouy

Monologue pour le théâtre. Un savant (?) doit remplir le cerveau de l’Homme Nouveau avec des mots du dictionnaire. Il attaque la vingt-troisième séance et la lettre W. HILARANT !

sous le paillasson (2001)
80 pages
Uniquement en occase
Un peu plus sur l’auteur

16/12/2016

Épilexique (11)

M.S.T. – Ministre Sans Talent. « Théo-Jan, reconnu M.S.T., fut obligé de prendre la porte après sa seconde bourde. »

NECTARD – Cordial des petites heures qui redonne de l’allant. « Un nectard à cinq heures du matin et Fulbert-Anacréon était regonflé à bloc. »

OCÉANIQUER – Copuler dans l’eau salée. « Après avoir océaniqué pendant trois heures, Edmée-Frida pleurait pour un bon vieux bidet. »

PASTEAK – Végétalien branché. « Ce n’est jamais une sinécure que d’inviter à dîner cette pasteak de Gerberte-Luce. »

< Épilexique, recueil inédit.

14/12/2016

Pas que du récent (189)

Pouy - Calibre 16mm.jpgCALIBRE 16 MM
par Jean-Bernard Pouy

Vincent Cortal vit une retraite sans histoire lorsqu’il hérite par le plus grand des hasards d’une centaine de films 16 mm dont la propriétaire, une vague connaissance de son adolescence, a probablement été assassinée. C’est alors que ses ennuis commencent : quelqu’un veut absolument récupérer ces courts métrages pratiquement inconnus. Un hommage de Pouy au cinéma d’art et d’essai.

Les éditions In 8 (2013)
64 pages
11 €
ISBN : 978-2-36224-046-1
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

12/12/2016

Irréflexions (154)

Aucun salaire ne mérite travail.

D’après Rimbaud, tu, il, elle, vous, ils et elles ne sont pas des autres. Pour « nous », on ne sait pas trop.

Marre de ton réseau social ? Mais SOIS sans tweet !

La différence entre métisse et mulâtre ? Facile ! La métisse est une pierre fine que l’on trouve dans la région de Charleroi. Le mulâtre est un feu au bois très têtu.

En tournant les talons, les culs rient.

10/12/2016

Pas que du récent (188)

Pouy - Les pieds palmés.jpgLES PIEDS PALMÉS
par Jean-Bernard Pouy

Le festival de Cannes revu et (bien) corrigé par Pouy qui nous confie les états d’âmes de la Promenade des Anglais, d’un verre à cocktail, d’un nœud papillon, d’un palmier, etc. Bourré d’humour et de dérision !

Jean-Paul Rocher éditeur (2009)
50 pages
Uniquement en occase

09/12/2016

See you, Greg Lake

You're on the outside, Greg, looking inside, talking to the wind...

Epitaph

14:53 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

08/12/2016

Épilexique (10)

IGUANODONDON – Femme très vieille et très grosse. « Rosemonde-Madeleine ne supportait pas que ses petits-enfants la surnomment l’iguanodondon. »

JACOBITE – Verge de perroquet. « Fortunat-Aymon raffolait de la fricassée de jacobites au raki. »

KÉPIPI (faire) – Uriner dans la coiffe d’un militaire. « Surpris en train de faire képipi, Éliacin-Candide écopa d’une semaine de cachot. »

LÈCHE-POTE – Inverti. « Les hommes se méfiaient de ce lèche-pote de Samson-Félix qui draguait comme un malade. »

< Épilexique, recueil inédit

07/12/2016

MÊME PAS PEUR 14

MPP 14.jpgMPP 14, en vente dans toutes les bonnes librairies depuis le 2 décembre.

Pour ce numéro qui s’intéresse à la question « Qu’est-ce qu’on mange ? », nous accueillons quelques nouvelles plumes, avec (et c’est sans rapport avec le thème), l’arrivée de femmes dans l’équipe, histoire de faire taire les mauvaises langues qui nous accusent de sexisme.

Catherine Degauquier​ se pose une vraie question et se demande que faire avec les vêtements XXL destinés aux migrants dont le gabarit n’est pas vraiment adapté; Styvie Bourgeois​ pense que son assiette se fout de sa gueule ; Christine van Acker​ évoque les saveurs de la liberté ; Sylvie Kwaschin​ analyse les nouvelles conditions de travail et Andrée Fauchée se fout de la pub d’une grande banque qui communique beaucoup.

Rayon mec, Benoit Doumont​ nous dégoûte de manger de la bidoche, Mark Harris a rencontré une végane, il n’en est pas encore remis, Couille Molle déjeune en entreprise, André Clette​ inventorie les aliments interdits à la consommation selon les religions, Camille Lermenev enquête sur le financement des multinationales par Belfius et Stefan Thibeau​ fait un lien (audacieux) entre la signature du CETA et le prix Nobel de littérature… Et toutes les rubriques que vous aimez tant : l’histoire de la presse satirique par Cyril Bosc​, la cuisine désobéissante de Jean-Philippe Querton​, l’observatoire bruxellois du Clinamen du Dr Lichic, l’interview BD et un droit de réponse écrit par Theo Poelaert​ à propos des libraires que nous avions osé critiquer dans le # 13, sans oublier l’éditorial brillant d’Etienne Vanden Dooren​.

Les dessinateurs sont déchaînés : la couverture de Burion​ claque dans la tronche, Flam décline des vignettes hilarantes, Wiglaf débarque pour notre plus grand plaisir, Kanar, Yvan Carreyn​ et Serge Delescaille​ sont inspirés par l’art de la table, tout comme Valentin Dellieu​, Pic, Mickomix, @Yakana, Stih ki, Bavi, Stas André​, Cecile Bertrand​, Kurt, Marco Paulo, Pierre Laurantin, Plop & KanKr, Slobodan diantalvic​…

Un numéro dense à souhait, à lire sans modération, à partager joyeusement.

16 pages réjouissantes, toujours 3€, disponible (normalement) chez tous les libraires de Bruxelles et de Wallonie !

Votre libraire n’est pas en mesure de vous fournir MPP, envoyez-nous un mail à memepaspeur.lejournal@gmail.com

Même Pas Peur a une page FB et un site.

06/12/2016

Pas que du récent (187)

Godin - Entartons.jpgENTARTONS, ENTARTONS LES POMPEUX CORNICHONS !
par Noël Godin

Notre entarteur national raconte ici dans le détail tous ses attentats pâtissiers, une bonne trentaine, de Marguerite Duras (1969) à Jean-Pierre Chevènement (2002). Un livre réjouissant bourré d’anecdotes. Vive le père Fouettard !

Flammarion (2005)
362 pages
18 €
ISBN : 978-2-08-068546-5
Le site de Georges Le Gloupier
Je ne vous présente pas l’éditeur

04/12/2016

Épilexique (9)

ÉDICUL – Petit popotin. « Colin-Médard se pâmait sans cesse devant le mignon édicul de sa compagne. »

FERRYBOTE – Navire pour noceurs. « Ses croisières en ferrybote coûtaient une fortune à Radégonde-Lucienne. »

GELLATRINES – Lieux d’aisances non chauffés. « Chez ce pingre d’Omer-Darien, personne n’utilisait les gellatrines de peur de se gercer les fesses. »

HACHIER (steak) – Hamburger de fast-food. « Aurèle-Stan adorait la malbouffe et pouvait engloutir jusqu’à huit steaks hachiers. »

< Épilexique, recueil inédit

02/12/2016

Un peu de pub (366)

Bregaint - Encore une nuit.jpgENCORE UNE NUIT SANS RÊVE
par Christophe Bregaint

Le moins que l’on puisse dire est que la couleur des poèmes de Christophe Bregaint est le noir foncé. À la lecture, on ne peut s’empêcher de penser au poème Spleen de Baudelaire (Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle / Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis). Et quand on croit que le poète a atteint le fond, non, il va encore un peu plus bas. Lecteurs dépressifs s’abstenir !

Un extrait ici

Les Carnets du Dessert de Lune (2016)
98 pages
13 €
ISBN : 978-2-930607-43-6
Le blog de l’auteur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS

01/12/2016

Revues reçues (151)

Catarrhe 24.jpgLe numéro 24 de CATARRHE, la voix de ceux qui ne manquent pas d’air, est paru.

Au sommaire...

Après l’éditorial, la chronique badine de Marc Sanders prendra la mer avec « Aqueux coucou ».
Valère Kaletka vous conviera à son « banquet saturnien ».
Philippe Azar vous montrera comment « jouer avec le feu ».
Lou Dubois vous proposera ses surprenants « légendaires portraits légendés ».
Dans « Poèmes Cut-up N°9 », François-Xavier Farine affirmera que « l’avalanche des courriels n’aura pas lieu ».
Céline Maltère vous invitera à une « Fest-noz » peu ordinaire (vous vous en doutez).
Laurent Dumortier remuera « des cendres en décembre ».
Un quatre main harmonieux sera développé par Céline Maltère et Sylvain-René de la Verdière dans « Quadrature de la sirène ».
Comme Thierry Lechat sait que « celui qui rêve reste lucide » et qu’il suit l’actualité, il vous demandera « Dis, elle va comment, la terre ? ».
Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger développera les préfixes « télé- » et « philo- » avec une rigueur qui lui est propre.
Jean Pézennec, quant à lui, vous fera part de sa vision de la « Modernité ».
Patrick Beaucamps, ne demandant pas son reste, reprendra « du poil de la bête ».
Ce n’est pas comme Patrick Boutin qui aura « la tête en l’air ».
« De la mesure de la portée », sujet scientifique, s’il en est, ne pourra être développé que par le Docteur Lichic.
L’impitoyable Christine Schmidt fera ses confidences et dévoilera son « Baby Doll ».
Le délicat Pascal Dandois vous confiera une « carte postale » adressée à son Pépé.
« L’immonde d’Olivier Texier » vous fera découvrir « les mésaventures de Bertrand Clitoru, la tête humaine » dans des situations de circonstances.
N’oubliez pas de fêter « St Navet et Ste Perruque, humanistes », le 6 Sable (le 6 décembre vulgaire).
La revue sera ponctuée d’authentiques aphorismes de Paul Guiot.
Olivier Texier et d’autres agrémenteront la revue de leurs petits « Mickey ».

Revue bimestrielle
40 pages
Abonnement pour 6 numéros : 14,52 € (Belgique) / 16,68 € (France)
Pour tous renseignements, contactez la revue : revue.catarrhe@gmail.com
Le site de la revue

CATARRHE : la revue qui tousse les gens à rire !