Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2016

Monsantoxique

https://secure.avaaz.org/fr/monsanto_dont_silence_science...

13:17 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

MICROBE 96

Microbe 96.jpgLe 96e numéro du Microbe est prêt. Il a été préparé par le Boucher du Lubéron, alias Antoine Gallardo. Merci à lui !

Au sommaire :
Jean Azarel
Brigitte Baumié
Emanuel Campo
Boris Crack
Sadou Czapka
Tarek Essaker
Robin Decourcy
Mireille Disdero
Estelle Dumortier
Alain Fisette
François-Xavier Farine
Frédérick Gambin
Armand Le Poête
Cédric Lerible
Lionel Lathuille
Natyot
C
laire Rengade
Photos : Antoine LnP

Les abonnés le recevront début juillet.
Comme d’habitude, les autres ne recevront rien.

Le # 97 de septembre, pour lequel je sélectionnerai sans faire de cadeaux, a ses pages ouvertes. C'est Paul Guiot qui se chargera du # 98 pour novembre. On cherche une candidate ou un candidat pour se mettre aux commandes du # 99 de janvier 2017. On préférerait une dame pour ne pas pénultimer macho. Pour l'ultime numéro de la revue avant sa mise en bière, le # 100 de mars, nous avons choisi un thème : SANG. Il fera 48 pages. Elles sont blanches, à vous de les remplir.

Pour tous renseignements, contactez-moi.
ericdejaeger@yahoo.fr

06:00 Publié dans Microbe | Lien permanent | Commentaires (14)

23/06/2016

DES GENS SIMPLES

Elle jouait du ukulélé
lui de la balalaïka.
Elle lisait Anaximène
il préférait Zénon d’Élée.
Elle ne roulait qu’en Duesenberg
il ne jurait que par Koeningsegg.
Elle sirotait des Kriptonitas
il s’enfilait des Xamascas.
Elle raffolait des makrouts
il ne voulait que de l’Ayurvédique.
Elle avait tous les films de Dorothy Arzner
il ne regardait qu’Ishiro Honda.
Elle écoutait Friedrich Grützmacher
il était fou de Lennox Berkeley.
Ils ne se rencontrèrent
jamais & n’eurent heureusement
pas d’enfants.

22/06/2016

MÊME PAS PEUR # 10

MPP 10.jpgDans le numéro 10 de Même Pas Peur, disponible dès ce 24 juin dans toutes les librairies, on dézingue les cons à la sulfateuse…

Avec bien entendu le Roi des Cons en couverture, croqué par Marco Paulo, un p’tit nouveau bourré de talent qui fait son entrée dans la bande de surdoués.

Burion, en position de maître à dessiner du team propose une galerie de clichés de cons méchamment croqués, Flam, toujours sur la balle nous invite au Musée du Con, et parmi les titulaires indiscutables, les vétérans Yvan Carreyn, Pic,  Delescaille, Carbo et Sticki, tous en grande forme. Quelques transferts bleu-blanc-rouge en milieu de terrain : Kurt, Djnony, Bib’s, Dela3, Plop&Kankr, tandis qu’en pointe de l’attaque le duo Mickomix et Yakana marque des points. Le tout coaché de main de maître par Kanar, tandis que Gehef trouve sa place dans l’animation de jeu en tant que seule représentante féminine du groupe, ce qui nous incite à lancer un appel aux dessinatrices : envoyez-nous vos dessins, Mesdames !

Côté textes, on ne change pas une équipe qui gagne : André Stas nous donne 100 raisons très ordinaires pour haïr à peu près tout le monde, Couille Molle ajoute son grain de sel au débat, le Dr Lichic dresse un inventaire des cons, Olivier Doiseau crucifie le foot, Dominique Watrin débusque les cons les plus dangereux, André Clette raconte l’impossible histoire de la connerie et dresse un petit précis de cunnilinguistique, Sokolov nous explique par le détail comment le gouvernement nous prend pour des cons, Éric Dejaeger propose des jeux un peu cons, Jean-Philippe Querton nous incite à cuisiner pour (commencer à) résister, Christine van Acker rédige une lettre au ministre de l’Emploi, Jean-Loup Nollomont évoque les bobos concons, Laurent d’Ursel légifère à propos de la répression de la bêtise, Benoit Doumont, Gaëtan Faucer, Jean-Luc Dalcq et Georges Elliautou font prendre la sauce de ce numéro 10 qui vous aidera à passer des vacances que nous vous souhaitons épiques, festives, résistantes et désobéissantes.

Le site du journal avec un lien vers sa page FB

16:42 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

21/06/2016

Pas que du récent (180)

Boudard - Mourir d'enfance.jpgMOURIR D’ENFANCE
par Alphonse Boudard

Avec sa verve inégalable, Alphonse Boudard (1925-2000) raconte son enfance à la campagne dans une famille d’accueil, son adolescence chez sa grand-mère à Paris et ses premiers démêlés avec la justice. Une autobiographie sans complaisance et pleine de tendresse.

Éditions France Loisirs (1996)
Édition originale : Robert Laffont (1995)
Réédité en 2011 (Laffont) avec deux autres romans autobiographiques sous le titre Les métamorphoses d’Alphonse (29,40 €).
Un peu plus sur l’auteur

19/06/2016

Irréflexions (146)

Quand le powète a la gastro,
Il n’écrit plus que sur le pot.

Rentrée littéraire : rien que de la prose. Le powète en souffre d’insomnie encore plus que d'habitude.

Dans un salon du livre, la powétesse cherche le divan.

Le powète ne se creuse jamais la tête, seulement le nombril.

À force d’aller toujours plus profond dans son nombril, le powète finit par contracter une septicémie.

Extrais de Le violon pisse derechef sur son powète, petit recueil inédit.

17/06/2016

Revues reçues (141)

Autobus 27.jpgLe 27e numéro de L’AUTOBUS, la revue de Fabrice Marzuolo, est paru.

Au sommaire : Marie Ambrody, Sandrine Davin, Josiane Gelot, Jean-Pierre Parra et Line Szollozi, .

Revue A6 – 20 pages
Parution aléatoirement régulière
Abonnement : se renseigner auprès de Fabrice via le blog de la revue

15/06/2016

Irréflexions (145)

Certains tournent en rond, comme la Terre autour du Soleil. Je ne fais que passer.

Démocratie moderne : le politicien ne doit plus rendre de comptes à ceux qui ont voté pour lui, sauf en leur racontant des bourdes quelques mois avant les élections suivantes.

Je me relis à coups de rasoir.

Quand on parle à la légère, on ne s’adresse pas nécessairement à une anorexique.

Toujours d’humeur sombre, il souffrait de mélancolique chronique.

13/06/2016

Un peu de pub (356)

Thauvoye - Un dernier ver.jpgUN DERNIER VER ?
par Michel Thauvoye

Deuxième recueil de nouvelles pour l’ami Michel chez Cactus. Douze textes noirs remplis de violence, de sexe, d’humour et de mort(s). Un régal. Et avec Michel, pas de tergiversations, on entre illico dans le vif du sujet. Jugez plutôt : « Quand je suis entré dans le bar, Benito regardait son fils clouer la main d’un type sur la porte des toilettes. » « Jacques est mon père et il n’entrait pas dans mes intentions de le rendre heureux. « Si tu ne te détends pas un peu, Michaël, je ne parviendrai jamais à t’enculer, m’a lancé Cécile. » Pas pour les gnangnan.

Cactus Inébranlable éditions (2016)
166 pages
15 €                                                         
ISBN : 978-2-930659-48-0
Michel a une page FB
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

11/06/2016

ÉTAT DES LIEUX DE LA BOÎTE CRÂNIENNE

Le loup qui hurle
dans sa tête
il doit le nourrir
& le désaltérer
– surtout lui donner
à boire – pour que la bête
lui fiche de temps
en temps la paix.
Il ne se plaint
jamais : en lieu & place
du canidé ç’aurait
pu être un agneau
bêêêêêêêlant de manière
stupide en attente
du tajine
ou de la broche.

09/06/2016

Un peu de pub (355)

Boutin - Le fruit des fendus.jpgLE FRUIT DES FENDUS
par Patrick Boutin

Nouveau venu dans la collection, Patrick propose un ensemble d’aphorismes – dont certains font envie ! – parsemé de dialogues érotiques. Un recueil qui se veut « léger et divertissant, tous les plaisirs étant salutaires. »

Un extrait ici.

Cactus Inébranlable éditions (2016)
86 pages
7 €                                                            
ISBN : 978-2-930659-46-6
Le blog de Patrick
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR

LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

07/06/2016

Irréflexions (144)

Il y a dans l’alcool quelque chose que les abstinents ne peuvent comprendre.

Ne pas viser le zénith. En tant qu’auteur, le « n’a dire » me plaît beaucoup plus.

Un vieux cruchon en terre cuite dans la véranda m’est source d’inspiration. Il doit contenir des poussières d’Omar Khayyam. À chacun sa muse.

Un bac de CB vaut mieux que l’intégrale de tous les philosophes.

S’en aller d’un coup, comme une éjaculation précoce.

05/06/2016

Revues reçues (140)

Catarrhe 21.jpgLe numéro 21 de CATARRHE, la voix de ceux qui ne manquent pas d’air, est paru.

Au sommaire...       
Après l’éditorial, Marc Sanders, dans sa chronique badine qu'il mène à la baguette, nous parlera du « Point B, la fin des tabous ».
Perrin Langda, dompteur de vers, fera sautiller sa « nanopoésie ».
Jean Pézennec, un petit nouveau très à fable, fera défiler « La vache, la grenouille et la mouche » dans un milieu d’art contemporain.
André Stas et Éric Dejaeger, les magiciens des mots, présenteront « Hugo revisited ».
Jean-Paul Verstraeten fera appel aux « Souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » et sa ménagerie fantastique.
Lou Dubois travaillera sans filets et jonglera avec ses « touchantes photos retouchées ».
Céline Maltère nous invitera à assister à « La mort du fakir ».
Patrick Boutin revisitera le numéro de la femme coupée en deux dans « Vague à lame ».
Thierry Lechat vous hypnotisera car « Celui qui rêve reste lucide », il vous fera prendre conscience des libertés et vous fera jouir. Il ajoutera aussi deux petites pensées.
Pascal Dandois, encore un petit nouveau, nous présentera « Voyages et aventures d’Al Intérieur », un numéro de haute voltige quelque peu exotique.
Éric Dejaeger domptera sous vos yeux ébahis le préfixe DIPL(O)- et le suffixe -LÂTRIE.
Fabrice Marzuolo, grand contorsionniste, fera devant vous sa « Mise en boîte ».
Patrick Beaucamps, sous une lumière tamisée, entouré de brume, vous emmènera « Vers le printemps ».
Le Docteur Lichic, notre Monsieur Loyal, nous fera part « De l’origine de différentes huiles ».
Céline Maltère, antipodiste de haut vol, fera voltiger « Le vase de nuit ».
François-Xavier Farine, équilibriste patenté, affirmera dans « Poèmes Cut-up N°9 », que « L’avalanche des courriels n’aura pas lieu ».
Olivier Texier, champion de catch de dessinateurs à moustaches, vous fera entrer dans son « immonde » avec « des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche » et parsèmera la revue de ses crobards.
Paul Guiot, aux pieds de ballerine, mettra une petite touche de légèreté poétique de-ci de-là, à l’aide de ses pensées.
Le tout sera mis sous les auspices de la sainte du mois : Sainte Fétatoire, Super.

Revue bimestrielle
32-40 pages
Abonnement pour 6 numéros : 14,52 € (Belgique) / 16,68 € (France)
Pour tous renseignements, contactez la revue : revue.catarrhe@gmail.com
Le site de la revue

CATARRHE : la revue qui tousse les gens à rire !

03/06/2016

Irréflexions (143)

Un comble : mon correcteur d’orthographe refuse « JPé ». Il me propose « Jupé », ce crétin...

Un véritable parti, ça ne devrait pas rester.

Vouloir y arriver comme Bukowski, c’est avouer qu’on ne sera jamais qu’un imitateur.

Beaucoup de ceux qui pensent avoir trouvé un aphorisme génial n’ont pas lu leurs prédécesseurs.

Un jour, j’aurai cent ans mais serai mort avant car ces temps sont trop tristes, régis par des fumistes. Il n’y a que le con qui veut être immorton.

01/06/2016

Un peu de pub (354)

Marzuolo - Un fémur.jpgUN FÉMUR EST UN HOMME POUR VOUS
par Fabrice Marzuolo

On retrouve dans  ce recueil toute la verve souvent hargneuse de l’ami Fabrice, verve qui manque à beaucoup de « powètes » malheureusement.

Un extrait ici.

mgv2>publishing (2016)
34 pages
4,70 €
ISBN : 978-1-326-55764-5
Le blog de L’Autobus, la revue de Fabrice
Le site de l’éditeur

N'HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

30/05/2016

Irréflexions (142)

Les Smartphones vont accentuer Alzheimer : tout dans le téléphone et plus rien dans la tête.

Les mains jointes sont le signe de l’oisiveté totale : même pas moyen de se tourner les pouces.

Des coquettes portent aujourd’hui, connerie de mode oblige, des jeans très chers dont les clochardes ne voudraient pas.

Plutôt que de parler d’un petit homme qui n’a plus de clairette, c’est plus chaud de faire référence à un nain sans Die.

Clin d’œil à mon ami JPé
Comme il refusait catégoriquement de virer à droite, cela lui prenait parfois des plombes pour arriver là où il voulait se rendre.

28/05/2016

Pas que du récent (179)

Floupette - Les déliquescences.jpgLES DÉLIQUESCENCES
(Poèmes décadents)
par Adoré Floupette

En 1885, sous le pseudonyme commun d’Adoré Floupette, Gabriel Vicaire et Henri Beauclair publient un recueil de poèmes satiriques sur le symbolisme et le décadentisme, ce qui leur vaudra de se retrouver dans les Fous Littéraires chers à André Blavier.

Éditions Plein Chant (1995)
Facsimilé de l’édition de 1885
80 pages
Uniquement en occase

Un extrait ici.

27/05/2016

C'est pas moi qui l'dis !

Courts toujours - Cover (3).jpgAudrey Chèvrefeuille (Le Carnet et les Instant) a lu Court, toujours !
Dejaeger - Poèmes mignons.jpget Poèmes mignons pour petits capons. Son avis est à découvrir ici.

12:23 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

MÊME PAS PEUR # 9

MPP 9.jpgLa Belgique est-elle un état-voyou ? Une terre de surréalisme ? Un État en déliquescence ? La spécialité belge, c’est le compromis ou le plat de moules marinières ? La monarchie, ce n’est pas un peu désuet ? Et pourquoi est-ce que le Belge dépense autant pour financer les religions ? Et le patriotisme économique, c’est quoi, ce bazar ? Et si on se demandait si la N-VA n’est pas occupée à réaliser son programme économique…

Pas drôle, tout ça ?

Impertinence garantie, insoumission certifiée et moquerie certifiée d’origine incontrôlée quand c’est traité par les dessinateurs et les rédacteurs de Même Pas Peur.

À la plume pour ce numéro 9, Dominique Watrin qui nous propose des alternatives désopilantes  à la grève, le Dr Lichic qui apporte sa contribution à la volonté de séparatisme de certains, André Clette qui nous explique d’où vient le Belge, Laurent d’Ursel qui établit un étonnant rapprochement entre le SDF et le Rom, Patrick Boutin qui évoque sa rencontre avec Freddy Tougaux dans une centrale nucléaire, Couille Molle qui s’est acheté un livre ( !) et Sylvie Kwaschin qui fait ses contes, Querton qui cuisine, Éric Dejaeger qui distille ses irréflexions, Benoit Doumont qui pille les troncs, Florian Houdart qui débande et Étienne Vanden Dooren qui fait le contraire.

Côté dessins, une belle fournée avec une couverture d’un p’tit jeune qui monte : Jacques Flamme et les fringants Pic, Carbo, Yvan Carreyn, Sticki et Delescaille, les confirmés Decressac, Kanar, Yakana et Sondron entourés d’une fabuleuse bande de gamins emmenée par Burion qui entraîne dans son talentueux sillage les Bib’s, Djony, Jason, Kurt, Mickomix et Lou Rascal.

Et pour couronner le tout, un collage d’André Stas intitulé La Belgique en 2050.

Tout cela en 16 pages, pour 3 €, dans toutes les librairies à partir de ce 27 mai… en attendant un spécial MORT AUX CONS pour fin juin !

Faites circuler, pour que Même Pas Peur continue à chatouiller tous les pouvoirs et flinguer la pensée unique.

Le site du journal avec lien vers la page FB.

06:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

26/05/2016

C'est pas moi qui l'dis !

Dejaeger - Le petit Jésus.jpgDenis Billamboz a lu mon Petit Jésus. Son avis est à découvrir ici.

Pour rappel, depuis la France vous pouvez maintenant commander certains de mes livres via la Librairie Wallonie-Bruxelles en cliquant sur ce lien.

09:32 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Irréflexions (141)

Tant que les ânes mangeront du son et de l’image, ils resteront bâtés.

Ave Maria, ora pro nos bites.

Épargner pour mes vieux jours ? Quels vieux jours ?

Le 1er mai, c'est sacré : je n'en fous pas une (à part mon épouse).

Une tartine sans beurre ou des frites sans sel, c’est comme une pipe sans lèvres.

24/05/2016

Un peu de pub (353)

Maltère - Le cabinet du diable.jpgLE CABINET DU DIABLE
par Céline Maltère

Pour échapper à un mariage forcé, Liesbeth Retamen est entrée dans les ordres à Moulins. Sœur tourière, elle peut régulièrement quitter l’enceinte du couvent. Chaque fois qu'elle va en ville, elle ressent une attirance quasiment irrépressible pour la Maison Mantin, abandonnée depuis près de cent ans. Elle fait la connaissance d’Hubert Lantier, pirate bibliophile, qui connaît la même attirance qu’elle pour le mystérieux bâtiment.

La Clef d’Argent (2016)
108 pages
6 €
ISBN : 979-10-90662-28-5
Céline n’a pas de blog mais une page FB
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

22/05/2016

VÉGÉTALIEN

Un jour j’aurai
la pêche
la pomme
la prune
la poire
la banane
la mangue
l’orange
la mandarine
la nana
la cerise
la groseille
la papaye
et une belle
diarrhée.

20/05/2016

Irréflexions (HS)

Si vous détenez des actions en bourse Éric Dejaeger, vendez-les en urgence : ce 30 juin 2016, je n'aurai définitivement plus cours.

Un peu de pub (352)

Péret - Dans la zone.jpgDANS LA ZONE TORRIDE DU BRÉSIL
par Benjamin Péret

En 1956, Benjamin Péret effectue deux séjours chez les Indiens du Brésil en pleine forêt amazonienne. Le poète se muant en ethnologue, il partage leur habitat et leur quotidien.

Les éditions du Chemin de Fer (2014)
104 pages
15 €
ISBN : 978-2-916130-65-1
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

N’HÉSITEZ PAS À SOUTENIR
LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

18/05/2016

Cactus Inébranlable à Charleroi

Jean-Philippe Querton interviewe Patrick Boutin et Éric Dejaeger. C'était lors du premier Festival du Livre de Charleroi, le 30 avril. Ça manque totalement de professionnalisme : personne ne connaissait les questions, même pas JPé. C'est à voir en cliquant ici.

21:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

Le petit Jésus en France !

Dejaeger - Le petit Jésus.jpgEn France, vous pouvez maintenant commander certains de mes livres via la Librairie Wallonie-Bruxelles en cliquant sur ce lien.

17:12 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0)

L'INCREVABLE

À quatre-vingts ans
hétéro notoire
il courait toujours
deux hases à la fois.
En pleine santé
toujours très vert
il galopait encore
derrière le guilledou.
Excellent sportif
il poursuivait sans cesse
la pretentaine.
Ce ne fut pas la course
à pied qui eut raison
de lui mais un stupide
rhume de cerveau.

16/05/2016

Pas que du récent (178)

Vian - Manuel de St-Germain.jpgMANUEL DE SAINT-GERMAIN-DES PRÉS
par Boris Vian

Fin 1949, l’éditeur Henri Pelletier propose à Boris Vian de rédiger une espèce de Guide Vert sur Saint-Germain-des-Prés. Boris accepte mais son approche du quartier le plus chaud de Paris à l’époque sera tout sauf un guide touristique. Malheureusement, l’éditeur fait faillite et le manuscrit tombe dans l’oubli. C’est Noël Arnaud qui l’exhumera et le fera publier plus de vingt ans plus tard. Très intéressante iconographie.

Nouvelles Éditions du Chêne (1974)
304 pages
Uniquement en occase
Pour les incultes, un peu plus sur ce grand auteur inclassable

14/05/2016

Irréflexions (140)

10 mars, journée mondiale du rein. Le jour idéal pour manger des rognons.

20 mars 2016 : Barack Obama à Cuba ! « C’est parce que j’ai promis à Bill Clinton de lui offrir une boîte de havanes. »

Fabriquer un taille-politicien à entrée variable, s’adaptant de Rudy Demotte à Maggie De Block.

Sur un air québécois bien connu
Quand les Flamands vivront entre eux
Ils n’auront plus que des frontières,
Ils se sentiront très heureux
Mais pas autant que nous, mon frère.

Quand les petites mains oseront-elles knock-outer les grands patrons ?