Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2017

Pas que du récent (205)

Dypréau - La lueur des mots.jpgLA LUEUR DES MOTS
par Jean Dypréau

Aussi modeste que méconnu, Jean Dypréau est l’auteur d’une dizaine de plaquettes parues dans les années 1950 et d’un recueil d’aphorismes, Le mal des mots, paru posthume à La Pierre d’Alun en 1989. Il ne s’est consacré qu’à des formes très courtes, ses poèmes étant souvent proches de l’aphorisme. On retrouve ici la quasi-totalité de son œuvre.

Il y a loin de la coupe aux lèvres.
Il y a loin du poème à la poésie.

Beaucoup de petits chevaux bien vivants
Attendaient devant le manège
Pour prendre la place des chevaux de bois.

Maigre
Le Vendredi
Tous les poissons pratiquants
Bouffent du curé.

Au baptême
il y avait la mère
le parrain
la marraine
et les invités.
Le père était resté à la maison
pour expliquer à la jeune servante
comment tout cela était arrivé.

Il y a plus de plaisir à donner
qu’à recevoir
en période d’épidémie.

Il mit une fleur à son fusil
et versa un peu d’eau
dans le canon
pour l’empêcher
de se faner trop vite.

Éd. Le Taillis Pré (2008)
236 pages
21 €
ISBN 978-2-87450-034-3
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

Pour contacter l’éditeur

Écrire un commentaire