Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2021

L'HISTOIRE DE LA PETITE AMPOULE

Il était une fois une petite ampoule toute mignonne, toute fraîche, toute gentille et très bien élevée. Malheureusement, elle était d’une tristesse insondable. En société, chaque fois que quelqu’un demandait : « Qui a pété ? », tous les doigts pointaient vers elle et en chœur : « C’est la p’tite ampoule ! »

Commentaires

Tiens donc, si tout le monde la pointait du doigt, le bruit du pet de la petite ampoule, comment était-il ? Grandiloquent, emphatique, déclamatoire, pompeux, ronflant, pontifiant, boursouflé, théâtral, pédantesque, prétentieux, bouffi, enflé, gonflé, pompier, hyperbolique, déclamateur, histrionique, pindarique ou tout simplement ampoulé ?

Écrit par : John | 04/08/2021

Répondre à ce commentaire

L’art de péter de P.T.H. Hurtaut ne parle nulle part des pets d'ampoules. Donc, au choix. Le pet se décèle aussi à l'odeur.

Écrit par : Éric | 04/08/2021

Répondre à ce commentaire

L'ampoule au-dessus de mon lit a pété. J'en ai donc mis une neuve qui émet une sale odeur de brûlé. Pour une fois, c'est sérieux. Sinon, parmi les insultes suprêmes, il y a "figure d'ampoule", tronche d'antivol" ou "Face de Raie au beurre noir".

Le bi, mes bô.

Vôtre vieux débris de laids.

Écrit par : Marc Bonetto | 05/08/2021

Répondre à ce commentaire

Faut passer aux halogènes, Marco, ça vesse poli- et proprement.

Pour rester doublement dans le sujet : une injure US que j'apprécie beaucoup est old fart (vieux prout).

Écrit par : Éric | 05/08/2021

Écrire un commentaire