Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2022

LE POÈTE ET LE BÉOTIEN

« Comme un crachin létal, la mort descend des cieux
Envelopper l’humain de son haleine infâme.
— Holà ! C’est quoi ? Non mais c’est quoi, putains de dieux ?
Tu vas pas nous gonfler avec tes états d’âme !

Tu vas pas nous botter tes douze pieds au fion !
— C’est de l’alexandrin, c’est pure poésie,
Vous n’y connaissez rien, espèce de troufion !
— Troufion ? Et pourquoi pas « Natif de Béotie » ?

— Tu fais chier, crétin ! Va te faire enculer !
— Calmez-vous, cher aède, un peu de retenue,
Dans la grossièreté ne devez basculer.
Vous mettez votre muse en petite tenue.

— Polymnie à poil, ça te ferait pas jouir ?
Vicelard de mes deux ! Crapuleux et obscène !
— Tout doux, ô roi des vers ! Ne veux plus vous ouïr !
Impossible avec vous de partager la scène. »

Commentaires

Si je comprends bien, il faut marquer la diérèse sur "chier".
Polymnie à poil... j'adore !

Écrit par : Bella | 15/06/2022

Répondre à ce commentaire

Oui, chi-er. Je ne sais pas ce que ça donne, Polymnie à poil.

Écrit par : Éric | 15/06/2022

Je suppose que ça donne envie.

Écrit par : Bella | 15/06/2022

Répondre à ce commentaire

Envie partagée, charmante Bella. Et si les soeurettes à Polymnie se joignent à la fête, vous êtes partants pour un pèlerinage à Cythère, le vrai, pas celui de Baudelaire ? (Non, je confonds pas l'île d'Aphrodite à l'Hélicon.)

Écrit par : Marc Bonetto | 15/06/2022

Répondre à ce commentaire

Cythère, Cythère... Faut changer à République, c'est ça?

Écrit par : Bella | 15/06/2022

Répondre à ce commentaire

KITHIRA en grec. Très belle île. Il y a un petit monastère isolé sur une colline où l'on peut faire des retraites ascétiques.

Écrit par : Éric | 15/06/2022

Répondre à ce commentaire

Descendez plutôt Saint-Michel. C'est à quelques pas de "La Lozère", rue Hautefeuille, où l'on déguste des petits plats bien délicieux, avec un aligot du tonnerre de diou. Le mieux est de se laisser guider par le patron dont la verve est déjà un régal. Ensuite, oui, on peut faire retraite avec des figues, des amandes, des abricots, des fèves et de la pistache. Ca vous dit ? (Je connaissais pas, mon bon, tes goûts érémitiques. Si le petit monastère est près d'une crique isolée, nous pourrions nous y baigner et adorer Aphrodite.)

Écrit par : Marc Bonetto | 15/06/2022

Répondre à ce commentaire

Je déteste la flotte, Marco.

Écrit par : Éric | 17/06/2022

Écrire un commentaire