Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2013

Scoop !

Le 42e mi(ni)crobe qui accompagnera le 81e Microbe sera une nouvelle inédite de Jacques Sternberg intitulée Le voyageur de commerce, écrite en 1948.

Seuls les abonnés « + » le recevront début 2014...

09:53 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28/09/2013

À VOS AGENDAS !

Le mercredi 9 octobre, à 18H, je serai à la librairie POLAR and C°, 36 rue de la Coupe à Mons, pour y parler d'UN PRIVÉ À BAS BILAN. Je répondrai aux questions de mon éditeur Jean-Philippe Querton. Ça devrait être marrant. Non, je ne connaîtrai pas les questions.

06:05 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

FAMILLE DINGO 7

GAIA N’EXISTAIT PAS

En arrivant chez tante Gaubruge
je la trouvai
au bord de la route
près de la rambarde du ruisseau.
Elle « massoquait » des chatons
à peine nés :
d’un geste vif et précis
elle leur fracassait la nuque
contre l’arête de la bordure
en pierre bleue
& jetait les cadavres
dans le filet d’eau.
Du gore avant la lettre !
Quelques années plus tard
je retrouvai les mêmes gestes
– sans ruisseau –
chaque fois que mes chiennes
non opérées
aussi coureuses que volages
mettaient bas
sept ou huit chiots..

27/09/2013

Revues reçues (58)

Traversées 69.jpgLe 69e numéro de TRAVERSÉES, la revue de Patrice Breno, est paru.
Invité : Lambert Schlechter.

Revue trimestrielle, format A5
112 pages
Le copieux sommaire est ici
Les modalités d’abonnement + contact
Le site de la revue

26/09/2013

FAMILLE DINGO 6

PÊCHE INTERDITE

Entre la maison
& le jardin
de marraine Macrine
coulait une rivière
de trois mètres de large.
Pour gagner le potager
un vieux pont
fer et béton
avec une rambarde
côté aval.
Pour tuer le temps
je m’asseyais jambes ballantes
de l’autre côté
& comptais le nombre
de chasses tirées
dans les maisons en amont.
Les dimanches d’épidémie
de gastro
le temps passait
plus vite.

25/09/2013

Pas que du récent (126)

L'Anselme - L'Anselme à tous vents.jpgL’ANSELME À TOUS VENTS
par Jean L’Anselme

Décédé la veille de ses 92 ans fin 2011, Jean L’Anselme reste un écrivain inclassable, auteur d’aphorismes, de courtes proses et de délectables vers qu’il qualifiait lui-même « de mirliton ». Tous ces powètes qui se la p(o)ètent devraient commencer par lire le grand L’Ansleme.

Quelques extraits :

Il est plus facile de partir à la guerre que de déserter.

Certains vivent en nomades pour échapper aux chameaux.

Je ne suis pas un lâche, quand je flanque mon pied au cul de quelqu’un, c’est toujours par devant.

Ayant du mal à gagner leur croûte, les lépreux y laissent souvent leur peau.

Toutes les bonnes choses ont une fin sauf les saucisses qui en ont deux (proverbe allemand).

Éd. Rougerie (1984)
168 pages
13 €
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

24/09/2013

Irréflexions (71)

Équivalence salace : un pété pour un rendu.
Équivalence politique : un voté pour un vendu.

Carnet mondain
Le mariage du frigoriste rigoriste avec la femme en chaleur durera-t-il ?

Tomber de syllabe en carie.

À inventer : le PQ plastifié, réutilisable après lavage en machine.

Les ronflements de la démocratie réconfortent le politicien.

23/09/2013

Pas que du récent (125)

Scutenaire - Mes inscriptions 1980-1987.jpgMES INSCRIPTIONS 1980-1987
par Louis Scutenaire

Cinquième et ultime opus des Inscriptions du Scut, parti le 15 août 1987. On y retrouve ce salmigondis de proses courtes, de poèmes, d’aphorismes, avec pour ces derniers beaucoup de pensées sur la vieillesse et la mort.

Quelques extraits :

Le surdoué : on lui montre un poil, il voit le pubis.

La sale gueule des philanthropes qui prêchent la rééducation et la réintégration des délinquants, à leur sortie de prison, dans une société pire que le bagne.

Arriva enfin le siècle XYZ dans lequel les hommes se mangèrent entre eux car il n’y avait plus sur terre ni d’autres porcs ni d’autres gourdes.

N’entrez point par la grande porte et ne courbez l’échine pour entrer par la petite. N’entrez pas.

Il est important de détester.

Brassa (1990)
148 pages
Uniquement en occase, je pense
Un peu plus sur l’auteur

PS - Je recherche toujours l'opus 4 : Mes inscriptions 1974-1980 paru chez Le pré aux clercs en 1984...

22/09/2013

CANICULE FERROVIAIRE

Coin de banquette
opposé au soleil
qui cogne comme un malade
depuis le matin.
En face de moi
une quarantenaire
grande & mince
en minirobe blanche.
Je remarque
deux petites taches
brunes (café ?)
sur le corsage
au niveau du sein droit.
Dommage.
Sans ces deux petites taches
brunes (café ?)
je l’aurais bien draguée
cette mignonne
petite robe blanche.
J'insiste :
la robe
pas son contenu.

21/09/2013

À VOS AGENDAS ! (dernier rappel)

Ce samedi 28 septembre à 15h, je participerai à une bataille d’aphorismes (une première en Belgique !) avec Sylvia Cicchirillo, Massimo Bortolini et mes habituels comparses Jean-Philippe Querton et André Stas. Détails ici.

06:05 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Revues reçues (57)

Hésitations d'une Mouche 66.jpgLe numéro 66 des HÉSITATIONS D’UNE MOUCHE, la revue de Robert Serrano et Éric Latouche, est paru.

Revue trimestrielle A5 – 32 pages
Abonnement : voir avec Robert via le blog de la revue

Au sommaire :
Coup de projecteur des éditions Terre des Graves.
Nouvelles et poèmes de Daniel Birnbaum – Roland Giraud – Guy Lacour – Jocelyn Pierret – Marie Ramon – Lauriane Renaud – Marie Sedupo – Muriel Tourbe – Dieudonné Zélé.

20/09/2013

FAMILLE DINGO (5)

CHER PAYÉ

À la nouvelle année
nous allions présenter
nos vœux
à bobonne Séraphine.
Déjà grabataire dans
mes plus anciens souvenirs
elle gisait sur un lit
dans une chambre vieillotte
de la maison de sa fille.
Il fallait faire la bise
à la peau parcheminée.
La bouche qui marmonnait
n’était qu’un trou édenté.
De ses serres gauches
elle glissait dans ma main
une boulette de papier
qui une fois dépliée
devenait un billet
de vingt francs :
de quoi m’offrir
deux paquets de bonbons.

19/09/2013

Un peu de pub (242)

Dr Lichic - Comment abandonner.jpgCOMMENT ABANDONNER CONVENABLEMENT SON CHIEN DURANT LES VACANCES
par le Docteur Lichic

Ce petit manuel de cynopostasie est un hilarant pamphlet sur les mauvaises habitudes qu’ont certains amis des animaux. C’est vrai, quoi ! Quitte à abandonner votre chien, apprenez à le faire avec Art ! Après lecture de cette approche totalement scientifique du problème, vous y arriverez sans difficulté.

Le Docteur Lichic parlera de la cynopostasie lors d’une conférence qui se déroulera dans le cadre du Camping de la Presse et de l’Édition indépendantes, ce samedi 28 septembre à 16h. Plus d’info ici.

Cactus Inébranlable – Les p’tits cactus (2013)
66 pages
7 €
ISBN : 978-2-930659-14-5
L’auteur ne semble avoir ni site ni blog
Le site de l’éditeur

N’hésitez pas à soutenir les (petits) éditeurs indépendants !

18/09/2013

L’EXPÉRIMENTATEUR

Il dormit dans un nid
tout en haut d’un arbre.
Il dormit dans un gîte
au milieu d’un labour.
Il dormit dans une tanière
un peu à l’étroit.
Il dormit dans une grotte
sous le regard mort
des chauves-souris.
Il dormit finalement
dans son lit
content & fier
de ses expériences.
Heureux surtout
d’enfin dormir.

17/09/2013

Un peu de pub (241)

Bortolini - Vos gueules les muettes.jpgVOS GUEULES LES MUETTES !
par Massimo Bortolini

Des calembours, encore des calembours, rien que des calembours, du plus mignon (Retenez-moi ou je fais un bonheur !) au plus noir (Comme cadavre, il aura un rôle de décomposition.) Les amateurs vont se régaler !

Un extrait ici.

Pour rappel, Massimo participera avec Sylvia Cicchirillo, Jean-Philippe Querton, André Stas et moi-même à une bataille d'aphorismes ce samedi 28 septembre. Plus d'info ici.

Cactus Inébranlable – Les p’tits cactus (2013)
96 pages
7 €
ISBN : 978-2-930659-15-2
Les blogs de l'auteur sont ici, , et aussi
Le site de l’éditeur

N’hésitez pas à soutenir les (petits) éditeurs indépendants !

16/09/2013

Irréflexions (70)

Projet : fabriquer de l’alcool de guêpes.

« Suppurations cérébrales » (René Magritte)

Parodie de chanson (à écrire) : Le sang des partis chiants.

Le gamin adopté par un couple gay n’aura pas le choix : il sera un fils à papas.

Contrepètez : les vieilles tantes sont rarement friquées.

15/09/2013

Un peu de pub (240)

Houdaer - Fire notice.jpgFIRE NOTICE
par Frédérick Houdaer

Quatrième recueil poétique pour l’ami Fred. On y retrouve tous ces petits riens qui font que la vie quotidienne est belle ou moche. Un thème récurant : la magie. Celle du quotidien, bien entendu. Frédérick s’affirme de plus en plus comme un incontournable de la scène poétique lyonnaise, si pas française.

Un extrait ici.

Le Pont du Change (2013)
72 pages
12 €
ISBN : 979-10-92038-00-2
Le blog de l’auteur
Le site de l’éditeur

N’hésitez pas à soutenir les (petits) éditeurs indépendants !

14/09/2013

FAMILLE DINGO 4

COORDONNÉES FESSIÈRES

Dans la villa cossue
de l’oncle Aignan
il y avait deux toilettes.
L’une à l’étage
dans une salle de bain
aussi rutilante
qu’interdite aux visiteurs.
L’autre dans un recoin
de la remise :
planches percées d’un orifice
circulaire avec vue
directe sur une fosse
sans évacuation.
Royaume des mouches !
Comme papier WC
un Bottin obsolète
à califourchon
sur une ficelle.
Ses pages devaient laisser
comme sur les doigts
des taches d’encre noire
à l’entrefesse.

13/09/2013

Pas que du récent (124)

Himes - Une messe en prison.jpgUNE MESSE EN PRISON
(Nouvelles tome 1)
par Chester Himes

Un Himes très différent par rapport à ses polars de Harlem. Trente et une nouvelles avec deux thèmes récurrents : le racisme (entre blancs et noirs, mais aussi entre noirs) et la prison, où il a passé sept ans de sa jeunesse de 1928 à 1935. Des textes sombres et froids comme le monde carcéral.

Gallimard – La Noire (1997
378 pages
22,50 €
ISBN : 2-07-073553-2
Un peu plus sur l’auteur

12/09/2013

SÉRÉNITÉ CAMPAGNARDE

Dix heures du matin.
Aux chants des oiseaux
au bourdonnement des abeilles
au bruissement des feuilles
sous la brise légère
vient se superposer
venant du lointain
la cloche de l’église
du village.
Pour quelqu’un
qui a décidé
de lutter
contre la surpopulation.

11/09/2013

Pas que du récent (123)

Avermaete - Nouvelle histoire de Belgique.jpgNOUVELLE HISTOIRE DE BELGIQUE
par Roger Avermaete

L’auteur aurait-il inventé sans le savoir la série « ...pour les nuls » ? Cela commence par l’invasion de la Gaule par César, et son fameux « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves. » Mais Avermaete donne la suite de la phrase, ce que l’on ne fait jamais dans les écoles : « ...parce qu’ils sont les plus éloignés de la civilisation et des mœurs raffinés de la Province... ». Le ton est donné. À côté de la « grande » histoire, l’historien nous raconte surtout la petite et n’hésite pas à la commenter de réflexions généralement piquantes. Un vrai régal pour ceux qui ont l’Histoire en horreur !

Éd. Arcade-Bruxelles (1971)
592 pages
Uniquement en occase
Un petit peu plus sur cet auteur trop peu connu, père du regretté Alain Germoz

10/09/2013

Irréflexions (69)

Fan de mélasse des 60s, quand il a un petit creux, il écoute Paul Anka.

Être en avance sur mon temps et s’ignorer.

Ne dites pas « majordome chinois incompétent », dites, avec l’accent, « connard laquais ».

Contrepètez : ce cru a la cote.

Avec des psys, on mettrait Paris dans un dé à coudre.

09/09/2013

Mic 79

Le Mic 79 a été posté ce matin.

09:05 Publié dans Microbe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Revues reçues (56)

Autobus 15.jpgLe 15e numéro de L’AUTOBUS, la revue de Fabrice Marzuolo, est paru.

Au sommaire : Marc Bonetto – Denis Hamel – Patrick Le Divenah – Patrice Maltaverne – Fabrice Marzuolo.

Ce numéro est accompagné d’une mini plaquette signée Xavier Franton.

Revue A6 – 20 pages
Parution plutôt aléatoire
Abonnement : se renseigner auprès de Fabrice via le blog de la revue

08/09/2013

FAMILLE DINGO 3

Bouillie de poussin

Le cousin Donat
de quatre ou cinq ans
mon cadet
avait reçu des poussins
pour je ne sais
quelle occasion.
On m’avait invité à venir
jouer avec lui (eux ?).
Ô joie...
J’écrasai par inadvertance
l’une des bestioles
qu’en catimini je balançai
bien loin dans le jardin
du voisin.
J’ai cru que le cousin Donat
allait devenir fou
quand il remarqua
la mystérieuse disparition
de l’un de ses jouets.

07/09/2013

Un peu de pub (239)

Marimbert - Jour.jpgJOUR
par Jean-Jacques Marimbert
Illustrations d’Yves Budin
Préface d’Anna de Sandre

Un clochard vautré au pied d’un mur et c’est l’occasion pour le poète de s’asseoir sur un banc et de repenser sa vie ainsi que le monde.

Un extrait ici.

Les Carnets du Dessert de Lune (2013)
64 pages
10 €
ISBN : 978-2-930607-84-9
Un peu plus sur l’auteur
Le site de l’éditeur

N'hésitez pas à soutenir les (petits) éditeurs indépendants !

06/09/2013

C'est pas moi qui l'dis !

Déposé sur Facebook, transmis pas mon éditeur, l’avis d’une lectrice que je ne connais pas, ce qui est d’autant plus plaisant.

J’ai lu « Un privé à bas bilan », d’Éric Dejaeger. Jouissif ! C’est l’histoire d’un loser, qui s’avère plutôt débrouillard. Mais va-t-il réussir ?
Il y a du Frédéric Dard là-dedans. Une brochette de personnages décalés, mais attachants, de l’humour (me suis tapée un fou rire dès la première page), du sexe (priapisme et films porno), de la violence (dont une scène de torture à la Tarantino ; j’en ai encore mal au cul quand j’y pense…) et un Kiki pas facile à gérer.
Éric Dejaeger aime jouer avec les mots : il allonge les abréviations (eau quai), il francise les anglicismes (ouisqui, tîcheurte) et alphabétise les chiffres (faïvauwane).
L’expression favorite de son héros : « Couilles du diable » (pour un priape, c’était une évidence).
C’est avec regret que j’ai tourné la dernière page. Envie de connaître la suite des aventures détectivesques de Frèdo.

Merci, Madame !

06:05 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Irréflexions (68)

J’ai un torticolis. Ça minerve.

Les constipés iront au purgeatoire.

Sucer son bonbon à l’amante.

J'ai un tatouage couleur chair.

« Sans doute un eunuque avec un scapulaire attaché aux couilles. » (Achille Chavée, au sujet d’un critique, dans une lettre à René Magritte.)

05/09/2013

Un peu de pub (238)

Marthouret - En perte impure.jpgEN PERTE IMPURE
par Thibault Marthouret
Illustrations de Laure Chapalain

Des textes intimistes avec, comme thème récurent, le départ (la fuite ?) d’un être aimé. Un recueil tout en pudeur filigranée.

Un extrait ici.

Éditions Le Citron Gare (2013)
72 pages
10 €
ISBN : 978-2-9543831-1-8
L’auteur ne semble avoir ni site ni blog
Le site de l’éditeur


N'hésitez pas à soutenir les (petits) éditeurs indépendants !

04/09/2013

FAMILLE DINGO 2

Carnage d'idoles

Le cousin Eustache
était un rien brindezingue.
Son frère avait garni
la salle de séjour de posters
de son équipe de foot préférée.
Eustache me disait :
« Rwête* Piot ! »

& PAN
avec son revolver à air comprimé
il envoyait un diabolo
au beau milieu du front
du gardien du Standard de Liège.
Je le trouvai un jour
en pleurs.
Ses parents lui avaient
définitivement
confisqué son jouet préféré.

* Regarde