Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2010

TOUT FOUT L’CAMP…

L'eau de roche
est toute trouble.
Tripette
prend de plus en plus
de valeur.
Le guingois se tient
comme un I.
Les lurettes
sont devenues moches
à pousse-larigot.
L'anguille est sur la roche
et le pain sous la planche.
Le comble :
tout fout l'camp
a pris racine !

31/12/2009

BRAVO !

Il s'est retiré
une belle épine du pied.

Il a réussi
à sortir la tête
du lacs dans lequel
elle était tombée.
Il a évité
la gueule du loup.
Tout seul
comme un grand
et sans perdre
aucune case.
Superpoète

tient la forme
pour 2010 !

26/12/2009

LA POÉSIE EST PRESQUE PARTOUT

- Sens-tu la poésie qui sourd de cette toile ?
- Tu as écouté ce concerto ? De la poésie pure !
- Ce film ! Une poésie comme on n'en voit plus !
- As-tu ressenti toute la poésie de cette bédé ?
- Cette sculpture est une déflagration de poésie brute !
- Ce graffiti ? Un poème bombé !
- Ce roman suinte la poésie de chacun de ses mots !
- Un big bang de poésie, ce solo de saxo !
- Ton dernier poème ? Une merde ! Désolé, Éric...

Dernier texte de Contes de la poésie ordinaire
Éd. Memor, 2005
Introuvable... Sauf chez moi.

24/12/2009

COQUETTERIE

Elle est passée
chez son coiffeur :
petite coupe
et joli brushing.
Elle est ensuite allée
chez son esthéticienne :
léger gommage de peau,
épilation des sourcils,
un peu de fard à paupières,
ricil et discret rouge à lèvres.
La lune veut resplendir
pour sa toute proche
éclipse totale du soleil.

21/12/2009

INTERVIEW DES FEMMES-CHATTES

La femme à pattes de chatte
adore détapisser.
La femme à pelage de chatte
est d'une propreté redoutable.
La femme à langue de chatte
aime râper le parmesan.
La femme à vibrisses de chatte
adore les baisers
et refuse de s'épiler.
La femme à queue de chatte
s'amuse à faire le gros dos.
La femme à oreilles de chatte
n'entend que ce qu'elle veut bien.
La femme à cuisses de chatte
saute sans problème du coq à l'âne.
La femme à morale de chatte
est grise toutes les nuits.
La femme à zézette de chatte
change sa litière deux fois par jour.

19/12/2009

LE POÈTE RÉGIONAL

Il phosphoresce
dans les Fonds de Quarreux.
Il voluptue
le long du Ninglinspo.
Il incandescente
dans le Fondry des Chiens.
Il zénithe
aux rochers de Malplume.
Mais ne lui demandez pas
la capitale du Bhoutan
ni le nom du fleuve
qui arrose Brême :
le poète régional
ne s'intéresse
pas à ces choses-là.

17/12/2009

INTERVIEW DES HOMMES-CHIENS

L'homme à mains de chien
sait donner la papatte.
L'homme à pelage de chien
supporte mieux les puces.
L'homme à gueule de chien
pleure après du susucre.
L'homme à pattes de chien
sait se gratter derrière l'oreille
avec ses doigts de pied.
L'homme à langue de chien
fait beaucoup de lèlèches.
L'homme à truffe de chien
sent le danger de loin.
L'homme à dents de chien
adore tomber sur un nonosse.
L'homme à oreilles de chien
est toujours à l'écoute.
L'homme à zizi de chien
a refusé l'interview.

(Pour ne pas faire de jalouses, INTERVIEW DES FEMMES-CHATTES sera posté le 21 décembre)

12/12/2009

ÉTAT DES VÉHICULES

La route vire à droite
puis à gauche
et accélère dans la ligne droite.
À l'approche d'un croisement,
elle freine,
rétrograde,
s'arrête pour céder la priorité
à un chemin de campagne.
Elle redémarre,
passe la deuxième,
la troisième
mais ne pousse pas plus haut :
le revêtement de véhicules
sous son asphalte
est quelque peu dégradé
et elle ne tient pas
à se bousiller le tarmac.

30/11/2009

PO(DO)ÈME

Les pieds du poète
sont ravagés de cors.
Ça le fait souffrir
quand il claudique
vers la renommée.
Les orteils du poète
ont des ongles incarnés.
Il connaît le martyre
quand il guingoise
vers la gloire.
Les pieds du poète
ne sentent pas la prose.
Il s'en fout :
ses muses n'ont pas
trop d'odorat.
Le poète,
heureusement,
n'écrit pas
comme un de ses pieds.

28/11/2009

RESTO DU CŒUR ANIMALIER

L'araignée printanière
qui a tissé sa toile
entre le mur de façade
et la lampe extérieure
maigrit à vue d'œil.
Il fait froid.
Les insectes volants
se font rares.
Cette nuit,
je laisserai la lampe allumée
pendant une heure ou deux,
que l'araignée printanière
puisse espérer
se faire un garde-manger
pour l'hiver.

27/11/2009

LE VIOQUE ET LOLITA

Pépère et sa paipaire
De vieux roustons fripés
Suivent d'un pas grippé
Un superbe derrière.

Seize ans pour la jeunette.
Cinq fois plus pour le vieux
Le vioque et Lolita (Sarah Dejaeger).jpg
Qui sue et veut, vicieux,
Ce cul pour galipettes.

La belle déambule
En lèche-vitrinant
À l'aise, se fichant

De l'œil juteux du jules.

Elle avance, s'arrête,
Repart. Mathusalem
Sent frémir le tandem
Qui pend sous sa quéquette.

La dernière vitrine
Léchée, elle s'en va
D'un pas vif. Grand-papa
Veut courser la gamine !

Il s'encourt après l'ange,
Enclenche le turbo !
Mais... l'effort est si gros
Qu'il en souille ses langes !

Illustration de Sarah Dejaeger.
Poème paru dans Nouveaux Délits #1 (09/2003)
et dans Le galopin #9 (03/2007).

25/11/2009

IL SE PASSE D'ÉTRANGES CHOSES LÀ-HAUT

Farniente dans le jardin.

« Regarde !

s'exclame-t-elle. »

Je quitte un instant

les poèmes inédits en français

de Buk

&

je regarde.

Un énorme cumulus immaculé

est occupé à faire une tache

de papier

dans l'encre du ciel.

« On dirait

de la Chantilly !

dit-elle. 

— Ouais ! »

je fais en me replongeant

dans les poèmes inédits en français

de Buk

&

en pensant que là-haut

Noël Godin

a enfin réussi à entarter

le soi-disant

créateur

 

Extrait de Ouvrez le gaz trente minutes avant de craquer l’allumette, recueil inédit.

Avant-propos de Jean L’Anselme.

Illustrations (en cours) de Pierre Soletti.

15/11/2009

MISS VULGARITY AND C°

Miss Vulgarity
arpente le trottoir
dans sa jupette effrangée,
nombril piercé à l'air,

une ficelle de string en évidence.
Tout en ruminant
un bout de cahoutchouc.

Cinq pas derrière elle,
mister Vulgarity
la dévore des yeux.
Il a la minicrête
au milieu d'un crâne vide
et un futal qui lui tombe
au tiers inférieur
de la raie du cul,

laissant voir un calcif bariolé.
Tout en ruminant
un bout de cahoutchouc.

Beaucoup de fraîcheur
dans toute cette jeunesse

en marche vers son futur.
Prête à cracher
son bout de cahoutchouc.

Piercing nombril.jpg
Pantalon taille basse.jpeg

12/11/2009

TRASHAÏKUS INÉDITS (2)

Voici deux autres trahshaïkus non repris dans mon petit recueil paru aux Éd. du soir au matin.

 

braiements gutturaux
stertoreuse bacchanale
fête sodomite


durdurdurdur mou
un peu de sang sur la bite
une vierge en moins

11/11/2009

LA PORTE DES RÊVES

La sonnette
de la porte des rêves
est détraquée.
Pour que l'on ouvre,
il faut tambouriner,
tambouriner
tant et plus.
Mais tout le monde
dort profondément
de l'autre côté.
Sauf un infâme cauchemar
très mal élevé
qui n'en a rien à cirer
des visiteurs oniriques.

07/11/2009

UN REGARD SYMPA

C'est un regard
d'égout

qui s'est fait les cils

et la paupière.

C'est un regard
d'égout.

Quand j'y plonge le mien,

j'y vois passer la vie

de tout ce qui est mort.

C'est un regard
d'égout

tout propret,

bien sympa,

qui m'a fait

un clin d'œil

quand je suis reparti.

05/11/2009

SIGNALISATION FORESTIÈRE

Du vert,Signalisation forestière.jpg
les arbres sont passés

à l'orange

puis au rouge.

Qui donc verbalise
quand les feuilles

ne respectent pas

le code de la forêt ?

TRASHAÏKUS INÉDITS (1)

Au départ, Trashaïkus comptait quarante textes. D'un commun accord avec l'éditeur, nous n'en avons gardé que vingt-quatre. Voici deux inédits. Ce mini recueil fait maison et super bien présenté est toujours disponible aux Éditions du soir au matin pour la ridicule somme de 3 €.


piments rouges forts
grains de poivre vert tout frais

du sang dans les selles


poubelle gluante
pile d'essuie-mains douteux

bel avortement

30/10/2009

NIHILISME À L'EAU DE ROSE

ni pied ni rime ni raison
ni peut-être ni oui ni non
ni femme ni homme ni bête
ni logique ni queue ni tête
ni de savant ni de linotte
ni laisse ni lien ni menottes
ni dieu ni diable ni personne
ni fleur ni bouquet ni couronne
ni peut-être ni oui ni non
ni neutre ni mauvais ni bon
ni ou ni quand ni quoi ni qu'est-ce
ni lien ni menottes ni laisse
ni pour ni contre ni peut-être
ni oui ni non ni dieu ni maître
ni foi ni loi ni concession
ni neutre ni mauvais ni bon
ni menottes ni bride ou lien
ni ta semi-liberté... RIEN !

Extrait de Pris de rhum
La plume Édition, 2000 (épuisé)

24/10/2009

POUSSER LE VOLUME

Pousser le volume
pour s'incruster
de sa voix
qui frise la folie.
I don't need your fucking shit!

Pousser le volume
encore un peu
et se laisser
banderiller
par l'électricité des guitares
et la démence de la batterie.
I don't need your fucking shit!

Pousser le volume
à fond
et bousiller sauvagement
la Fender Stratoscaster
qu'on n'a pas...
I'm so goddamn young!

http://www.youtube.com/watch?v=2R5lcZFWEwg

http://www.justsomelyrics.com/114554/Patti-Smith-My-Generation-Lyrics

John Cale et Patti Smith

Patti Smith et John Cale.png

Patti Smith.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/10/2009

DÉBUT D'AUTOMNE

Mes moribondes espadrilles
usées jusqu'à la corde,
trouées aux gros orteils,
que vais-je en faire ?

Les enterrer dans le coin « Oiseaux » ?
Dans le coin « Chiens » ?
Inaugurer une parcelle « Chaussures aimées » ?
Les incinérer dans le poêle à bois
et répandre leurs cendres
sur la pelouse ?

Vraiment pas envie
de les foutre
à la poubelle
malgré l'odeur.

14/10/2009

DEMI-CHRISTS

Demi-christs crucifiés sans croix
Alignés en étrange frise,
Marionnettes rouées de bise,
Elles n'ont rien du grand pavois.

Elles gigotent dans le froid,
Entravées là-haut par traîtrise,
Demi-christs crucifiés sans croix
Alignés en étrange frise.

Culs-de-jatte agités d'effroi,
Le vent les tord et les méprise.
J'ai mal au cœur pour mes chemises
Qui pendent par leurs mains sans doigts,
Demi-christs crucifiés sans croix.

05/10/2009

L'ESCARGOT ET LE PLATANE

L'ESCARGOT ET LE PLATANE
(avec un truc entre les deux)

 

L'escargot qui s'élanceEscargot.jpg
pour traverser la grand-route
est un gastéropode courageux,

sans peur ni reproche.

Il a collé
des bandes jaunes
fluorescentes

sur sa coquille.

La voiture de sport
(marque au choix)

qui avale la grand-route

est un monstre
sans peur ni reproche.

SQUWARTCH

À la sortie du premier virage
post-SQUWARTCH,

un vieux platane courageux,

sans peur ni reproche

est membre

de la  S.D.E.C.*

Et il le prouve.

* Section de Défense des Escargots Courageux.

24/09/2009

INDIGENTS DE DUBLIN (3)

(special issue for Hozan Kebo)

Nous suivons Nicholas Street
vers Saint Patrick's Cathedral.

Une dame âgée nous dépasse
se retourne tout sourire

et me dit (en anglais) :

« Hum ! Il y avait bien longtemps

que je n'avais plus senti

l'odeur du cigare ! »

Comment penser
à arrêter de fumer

après ça ?

Extrait de Indigents de Dublin (recueil instantané).
Épuisé.

22/09/2009

RÉCURRÊVE

Je fais souvent ce rêve étrange
I met my love

et très montant...

J'entame la grimpette d'un long escalier
by the gas works wall

vers je ne sais où.

C'est facile au début
puis les marches se rétrécissent

dreamed the dream

et deviennent

de plus en plus hautes.
by the old canal

J'en arrive à du 7++
pour ceux qui ont tâté

I kissed my girl

de l'escalade.

Quand impossible d'aller plus haut,
je me réveille

by the factory wall

et vais pisser.

Dois-je consulter
un urologue ?

http://www.youtube.com/watch?v=Hf4ijC0t9jA

21/09/2009

DIRTY OLD TOWN

À Shane MacGowan
qui n'en a rien à foutre.

Cette nuit
I met my love

à moitié blanche,
une reprise des Pogues
by the gas works wall

m'a trottiné dans la tête
de 2h18
dreamed the dream

à 6h27.

Manque de sommeil
ce petit matin
by the old canal

et même après deux cafés
bien serrés
I kissed my girl

toujours pas
bien éveillé.
by the factory wall


Je ne me plains pas :
au lieu des Pogues,
Dirty old town

ç'aurait pu être
une mégamerde actuelle...
Dirty old town


J'écoute en boucle
Rum Sodomy & the Lash
.
Fine old night !

Dirty Old Town (traditional) par The Pogues :
Version studio : http://www.youtube.com/watch?v=kVUZuVZWHkk
Version live 1986 : http://www.youtube.com/watch?v=kfVsGapy5vQ
Version live 2008 : http://www.youtube.com/watch?v=9y9WIYb4q1o

 

Pogues - Rum Sodomy.jpg

19/09/2009

DÉDUCTION

J'ai usé mes chaussures
À te faire du pied.
J'ai si bien insisté
Vieux souliers.jpg
Que mes orteils en furent
- Sans faire de chichis -
Couverts d'œils-de-perdrix.

J'ai pansé mes blessures
Et changé de souliers.
Je me suis demandé,
Après cette aventure,

Si ton derme avait cuit
Sous mes souliers ternis.

J'ai fini par conclure
Que, côté cutané
- Le mot n'est pas grossier -
Tu étais plutôt dure
Et que malgré leur prix
Tous les cuirs sont pourris.

Extrait de Pris de rhum.
La Plume Édition (2000).
Épuisé.

16/09/2009

INDIGENTS DE DUBLIN (2)

- Je n'ai jamais vu autant
de parapluies cassés

sur les trottoirs,

me dit Coco.
Parapluie cassé.jpg

Quand vous visiterez Dublin
ayez une pensée

en arpentant ses rues

pour tous ces pauvres parapluies

abandonnés par

leurs mécréants propriétaires

et morts

sans sépultures.

Extrait de Indigents de Dublin (recueil instantané).
Épuisé.

15/09/2009

NOUS AVONS PEUT-ÊTRE...

NOUS AVONS PEUT-ÊTRE ABANDONNÉ TROP VITE
DE BONNES VIEILLES HABITUDES

La vache
qui devient folle,
le porc
qui attrape la peste
ou  la grippe,
le poulet
qui chope la grippe itou,
le mouton
qui se prend pour Parkinson,
le poisson
qui se gave de mercure
&
comme dessert,
de la dioxine
dans pratiquement
tout ce que nous mangeons...

Vu la rareté
du curé,
va falloir se mettre à bouffer
du politicien !

TOP DÉPART !


Extrait de Ouvrez le gaz 30 minutes avant de craquer l'allumette.
Recueil inédit.

14/09/2009

QUE FAIRE DE 10 DOIGTS ?

L'aveugle
apprend à lire
avec les doigts.

Le muet
apprend à parler
avec les doigts.
Mains.jpg

Le sourd
apprendra peut-être un jour
à entendre
avec les doigts.

Pourquoi pas ?

Mais
partout

il reste trop de doigts
sur des gâchettes.

Les manchots
ne sont qu'à moitié
excusés.

Extrait de Ouvrez le gaz 30 minutes avant de craquer l'allumette
Recueil inédit