Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2013

39th STREET

La Rue de la Démocratie
n’est pas libre d’accès :
pour s’y engager
il faut obligatoirement
recueillir l’assentiment
de la moitié
des passants présents
plus un.
Toute campagne électorale
pour emprunter ce raccourci
est strictement prohibée.

25/08/2013

38th STREET

Garrottée
rouée
échaudée
écorchée
étripée
décapitée
écartelée
empalée
lapidée
estrapadée
la Rue des Supplices
est dans un état
épouvantable.

23/08/2013

37th STREET

La Rue de la Balance
est d’un équilibre
hautement fragile.
Elle penche sans cesse
à l’une
ou l’autre extrémité
en fonction des passants.

On y rend la justice
lorsqu’elle est parfaitement
horizontale
c’est-à-dire
pas très souvent.

21/08/2013

36th STREET

La Rue des Ventouses
représente un terrible
parcours du combattant
pour ceux qui s’y risquent.
On la considère
comme un excellent
terrain d’entraînement
pour tout coureur
de haut niveau
du sprinter au marathonien.

19/08/2013

35th STREET

La Rue des Rouges-Gorges
est maladivement peureuse :
au moindre bruit
elle part se cacher
derrière une autre rue
au grand dam des passants
qui doivent faire preuve
d’un excellent sens
de l’orientation
pour s’y retrouver.

17/08/2013

34th STREET

La Rue Circulaire
est aujourd’hui fermée
car saturée
par des gens
qui se complaisent
à tourner en rond.
La solution serait d’agrandir
son rayon
mais personne ne sait
où se situe
son centre.

15/08/2013

33rd STREET

Il est assez dangereux
de s’aventurer
dans la Rue des Politiciens :
il y faut éviter
les coups de langues de bois
les jets de pots-de-vin
les rafales de fausses promesses
& autres armes
de destruction massive
de la démocratie.
Malgré la pression des électeurs
la municipalité refuse
de condamner cette rue
pourtant honnie.

13/08/2013

32nd STREET

La rue Bob Dylan
est régulièrement envahie
par des meutes de rappeurs
qui réclament
depuis plusieurs années
la création

d’une Rue EMINƎM.
Des fans du vieux barde
arrivent alors de partout
s’asseyent par terre
& entonnent les hymnes
de leur maître à chanter.
Cela se termine toujours
par une intervention
des forces de l’ordre.

11/08/2013

31st STREET

La Rue des Ecchymoses
au nom si difficile
à orthographier sans faute
100 € d’amende
par erreur –
s’est vue rebaptisée
sous la pression populaire
Rue des Cocards.

09/08/2013

30th STREET

La Rue du Surréalisme
commence quelque part
& finit
on ne sait où.
Certains la cherchent
leur vie durant.
D’autres s’y plaisent
sans jamais tenter
d'aller voir ailleurs.

07/08/2013

29th STREET

Qui emprunte
la Rue des Mille Euros
doit impérativement
la rembourser
dans les cent vingt jours
(TAEG : 14,25 %).
Vu la crise
de plus en plus de gens
passent par là.
La municipalité envisage
de changer son nom
en Rue des Deux Mille Euros
(TAEG : 13,25 %).

05/08/2013

28th STREET

La Rue des Haricots
résonne des flatulences
de tous ses habitants.
L’air y est nauséabond
saturé de gaz
intestinaux.
Sauf par grand vent.
Les flâneurs se pressent alors
sur les pavés
de cet endroit
particulièrement romantique.

03/08/2013

27th STREET

Qu’on l’attaque
par l’entrée sud
ou l’entrée nord
& bien que le risque
d’avalanche
soit inexistant
il est obligatoire
de s’encorder
dans la Rue du Mont Blanc.
Les passages en solo
sont strictement interdits
vu le prix demandé
par l’équipe de sauvetage.


03/07/2013

26th STREET

Suite aux abus
& aux déboires
la Rue du Pinard
ne peut plus être empruntée
sans conditions :
tous les cinq mètres
le piéton doit se soumettre
à un éthylotest.
La fréquentation
en a diminué
de nonante-sept pour cent.
Celle de la Rue de l’Anis
juste à côté
monte en flèche.

01/07/2013

25th STREET

Il faudrait d’urgence
allonger
la Rue de l’Épitaphe
vu l’engouement des citadins
pour ces quelques mots
à laisser sur leurs tombes.
Réalisation difficile
car cette rue
conduit directement
au cimetière.

29/06/2013

24th STREET

Quand on passe
par la Rue du Ronfleur
– l’une des plus bruyantes
de la ville –
il est formellement
interdit de faire
le moindre bruit
de peur qu’elle ne perde
son incomparable cachet
reconnu patrimoine immatériel
de l’humanité.

27/06/2013

23th STREET

On pénètre
dans la Rue de l’Amour
muni d’un bouclier
pour se protéger
des flèches décochées
par les innombrables
chérubins qui
zizi à l’air
visent les passants.
En cas de blessure
une clinique
spécialisée dans les coups
de foudre foireux
se trouve
un peu plus loin.

21/06/2013

22nd STREET

La Rue au Poivre
n’est pas très appréciée
des citadins
à cause des inévitables
crises d’éternuements.
Elle est pourtant
fort fréquentée :
c’est un raccourci
très intéressant
entre la Rue au Sucre
et la Rue au Miel.

19/06/2013

21st STREET

La Rue Saint-Pierre
n’est qu’une succession
de portes fermées
reliées par
de courts corridors.
On frappe.
Un vieillard toiledaraignéré
– chaque fois différent –
vous ouvre
et il faut lui montrer
patte blanche.
C’est une expérience intéressante
mais il ne faut pas
être pressé.

17/06/2013

20th STREET

Sur ses cinquante
premiers mètres
la Rue du Suicide
n’est flanquée
que de pharmacies
délivrant uniquement
des antidépresseurs
sans ordonnance.
Elles font toutes
recette car quel que soit
le côté par lequel on entre
il est interdit
de faire demi-tour
dans cette très longue
et terrible rue.

15/06/2013

19th STREET

La Rue des Crachats
n’est fréquentée
que par des vieillards
tuberculeux
et des zados souffrant
de salivite chronique.
De temps en temps
un aventurier s’y risque
à la recherche
de la coulée
qui inspira Ferré.

13/06/2013

18th STREET

La Rue des Banques
est totalement
déserte : plus personne
n’ose y passer
de peur de se faire
dérober
ses économies.

11/06/2013

17th STREET

Les habitants
de la Rue du Grand Canal
adorent se la péter
& se pavaner chaque jour
en grande tenue
comme au carnaval
de la Bruges du sud.
Quand ils quittent
leurs limites
ils se font
systématiquement agresser

par les habitants
de la toute proche
Rue de la Bernate.

09/06/2013

16th STREET

La Rue Eymichot Ratilafel
reste une énigme
pour tous les historiens
de la ville.
Bien qu’elle soit l’une
des plus anciennes
de la cité
aucun d’entre eux n’a réussi
à découvrir la moindre information
sur cet Eymichot Ratilafel.
Certains chercheurs
sont devenus chauves
à force de s’en arracher
les cheveux.

07/06/2013

15th STREET

Officiellement agréée
depuis peu
la Rue d’À-Côté
est en passe de faire
des émules :
douze nouvelles demandes
ont été déposées
auprès de la municipalité.
Cette rue offre
aux travailleurs
une excellente raison
maintenant reconnue
d’arriver en retard
au turbin.

05/06/2013

14th STREET

Il est difficile d’accéder
en été
à la Rue du Beurre Salé
sans hautes bottes
de pêcheurs.
Les dames habituées
aux cuissardes
peuvent s’y risquer
si elles ne craignent pas
de tacher leur minijupe.
Une pétition circule
pour la faire devenir
la Rue du Beurre Sans Sel
moins nocif à la santé
– ainsi qu’au cuir
paraît-il.

02/06/2013

ALEA JACTA OUEST

Il a enfilé
son pardessus la tête
a gagné d’un pas
décidé sont jetés
le bureau du grand pétron
est entré
sans prévenir aux mains
lui a balancé
un aller-retour de cochon
digne d’un Lino Ventura
en toute grande forme
est parti sans fermer
la porte bonheur
le cœur léger
léger
léger.

07/05/2013

13th STREET

Les services médicaux
devraient surveiller
de plus près
la Rue de la Contracture.
À chacune de ses crises
deux ou trois personnes
meurent écrasées
entre ses façades.
Les riverains
eux aussi
en ont marre
de payer
pour faire nettoyer
leurs murs.

01/05/2013

12th STREET

La Rue du Poète Classique
est perpendiculaire
en son milieu avec
la Rue du Poète Libéré.
Si la première
n’accepte que les pieds
la seconde leur est
totalement allergique.
Il est donc impossible
de franchir
leur intersection.
Un projet de passerelle
& un de souterrain
sont à l’étude
mais aucune de ces deux rues
ne veut être dominée
par l’autre.

29/04/2013

11th STREET

Pour pénétrer sans risque
dans la Rue du Bourreau
une seule condition :
être blanc comme neige
vierge de tout péché
non absout.
Sans quoi le bourreau
fait son office.
Pour ceux qui doutent
des confessionnaux
fonctionnent vingt-quatre heures
sur vingt-quatre
sept jours sur sept.
Prix de l’absolution :
huit euros cinquante.
Après dix confessions
la onzième gratuite.